Histoire de la ville de Niort: depuis son origine jusqu'au règne de Louis-Philippe Ier, et récit des événemens les plus mémorables qui se sont passés dans les Deux-Sèvres ... avec une biographie des notabilités de cette portion de la France

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 439 - Henry, par la grace de Dieu , roy de France et de Navarre, à tous présens et à venir salut. Nos chers et bien amez les maire , eschevins
Page 392 - mal, causé en partie par la chaleur des esprits, « qu'il faut laisser passer et s'éteindre insensible« ment, plutôt que de la rallumer de nouveau « par une forte contradiction, surtout quand la « corruption n'est pas bornée à un
Page 273 - nous estans venu quelques troupes de la Loire, « que les édits rigoureux faits par le roy, d'aller « à la messe ou sortir du royaume dans peu de « jours qui estoient donnez, nous faisoient venir, « ne voulans délaisser la vérité, et aimans mieux « porter les armes avec nous, que de demeurer
Page 124 - Villon sut le premier, dans ces siècles grossiers, « Débrouiller l'art confus de nos vieux romanciers (2).
Page 399 - et pour savoir qui commenceroit à tirer, « nous avons jeté une pièce d'argent en l'air, et « fait choisir pour le demandeur l'un des côtés « de la dite pièce par notre serviteur domestique;
Page 158 - voyage fut long, à la raison de ce que par « toutes les villes, bourgs et paroisses où passoit « ce corps, y avoit service pour l'âme de ce bon « prince. Et comme on faisoit toutes ces choses,
Page 399 - posés étoit impossible , nous « avons ordonné que le sort sera présentement «jeté; et à cet effet, avons, d'office, pris deux « courtes pailles ou bûchettes entre nos mains, « enjoint aux parties de tirer chacune l'une
Page 419 - ut in nullo loco alio, in omni regno nostro moneta fiat , nisi in Palatio nostro , et in Quentovico, ac Rotomago (quae moneta ad Quentovicum ex antiquâ consuetudine pertinet ) , et in
Page 441 - Si donnons en mandement à nos amez et feaux les gens tenans nos Cours de parlement, Chambre de nos comptes et Cour des aydes à Paris,
Page 99 - plusieurs fois au duc d'Alencon de manger chez lui, ce « prince , qui en sut la raison, lui promit d'ordonner à son « maître-d'hôtel de laisser toujours un temps suffisant entre

Bibliographic information