Page images
PDF
EPUB

CHRONOLOGIQUE

POUR SERVIR A L'HISTOIRE
DE TOURNAY

LAMURLAR
Par M. HOVERLANT Ex-Législateur:
spec le Portrait de l'Outguv;

Sainot rii
19:15
T.,O.ME 1., III.

[graphic]

']

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic][merged small]

A COUR TRAY,
Chez l'A UTEUR, rue de Tournay

Section St. George, N.° 648.
Et à LILLE, chez P. DUMORTIER,
Imprimeur-Libraire rue des Manneliers.

(M. D. CCC. YI. )

[ocr errors]
[ocr errors]
[graphic]

Il y a dans les états des prépondé

rancés qui vienneitt de la placte qu'ils » occupent, la France placée au centre » de l'Europe, doit exciter la jalousie » des Empires voisiis, cette jätodšie.a » dû la rendre guerrière, vive, vigi3. lante, quelquefois remuante ; une » fois victoriease, elle a su donner le » ton , paf ses habits, "ses modes, son * goût. «.

Tableau de Paris, par Mercier, tome 6, pages 351 et 36.95 in-12, Amsterdam, 1783.

[graphic]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]
[graphic]

HISTOIRE

DE TOURNAY.
QUATORZIÈME SIÈCLE.

.

[ocr errors]

1342. Lona

'On a vu dans le cours de cet ouvrage, année 1333 et la note N.° 58, lome 12, page 218, et tome 14, page

note 58, que chaque dixaine étoit responsable d'un délinquant qui se seroit ré. fugié dans son arrondissement.

[ocr errors]
[graphic]

Cettecoutume s'étoit

en quelque manière conservée à Tournay.

Philippe de Valois, confirme deux autres de ses lettres, qui homologuoient la coutume, de condamner - au 'bannissement, ceux qui avoient été présens à un meurtre, et de vouloient pas désigner le meurtrier , lorsque le

meurtrier de son côté ne l'avoit (132) pas désigné avant de mourir.(132 )

Une grèle affreuse ( 1342 ) tombe à Tournay, elle fait des ravages, particuliérement à Cantin, Village à une lieue de Douay, où l'on prétend qu'il tomba des grêles de vingt pouces;

Beaucoup d'oiseaux en moururent et des hommes en furent grievement blessés;

[ocr errors]

Plusieurs toits et bâtimens fureni fracassés ; les grains semes foulés, anéantis;

Celle grêle avoit été précédée d'une grosse tempête le jour de la St. Thomas, ( 29 Décembre.)(133) (133)

1343. - Le Magistrat fait achever la tour Blandinoise. (134)

(134) Philippe de Valois', ( 1343 ) ordonne que ceux qui ne poursuivront pas leurs appels des Échevins aux Eswardeurs ( 135 ) (135) et de ceux-ci a'ux Jurés, seront condamnés en 60 sols tournois d'amende, ( 13 livres 13 sols de ños jours, ) applicables aux réparations et embellissemens de la Ville, (föl appel de nos jours.)

ܪ

« PreviousContinue »