Page images
PDF
EPUB

tiques. Cette petite flotte fut saluée de sept coups

de canon à son passage à Marseillan, qui est une petite ville près de l'embouchure du Canal. Ensuite les voyageurs entrèrent dans le Canal, dont la première enfilade en droite ligne est à perte de vue. Le Canal a par-tout, hormis durant quelque espace auprès de Toulouse, au moins cinq toises de base et dix toises de largeur à la superficie de l'eau. Les talus intérieurs sont proprement faits et fort couchés pour empêcher les éboulemens, excepté lorsque le Canal traverse les rochers. Plusieurs barques de trois toises de large , et de quinze de long, peuvent aller et venir sans s'incommoder ou se heurter. On les peut charger beaucoup, et leur faire prendre jusqu'à cinq pieds d'eau , le Canal en ayant ordinairement six et souvent jusqu'à dix.

Arrivés à l'écluse de Bagnas, les voyageurs furent joints par M. de la Feuille, et par MM. Gilade , Cafarel et Villaraze , directeurs et contrôleurs généraux des ouvrages; par M. Malaval , receveur du Canal , et par d'autres employés. Ils traversèrent la rivière de l'Hérault, avant que d'entrer dans l'écluse ronde d'Agde; et ils allèrent le soir mouiller devant cette ville.

Le lendemain, ils visitèrent l'écluse ronde qui sert à trois niveaux divers, et à trois routes différentes , et dans laquelle des bâtimens de treize toises de long peuvent facilement tourner. Ils trouvèrent le Canal admirablement beau jusqu'à la rivière d'Orb. Dans cet espace , leurs barques montèrent environ vingt pieds par trois écluses qu'elles passèrent en dix-huit minutes; et elles vinrent aborder au port de Beziers vers midi , et au bruit redoublé du canon. Les complimens de tous les corps ne manquèrent pas dans cette occasion; mais comme il étoit tard, on s'accommoda moins des harangues que d'un grand et magnifique dîner donné aux voyageurs par l'évêque de Beziers.

Une partie de l'après-midi fut employée à faire monter les barques dans la grande reculade du Canal par les deux écluses de NotreDame, et ensuite par les huit écluses accolées, que l'on nomme de Foncerannes. Cet édifice a cent cinquante-six toises de long, et treize de haut, bâti très-solidement en ligne droite , et revêtu de pierres de taille.

Le 2 avril, on ne s'arrêta pas à considérer

1

en chemin les ouvrages que l'on rencontroit; on réserva toute sa curiosité

pour le Malpas. C'est une montagne de tap aussi dure que du roc;

elle a treize toises de hauteur, et trois cent soixante pieds de large, à l'endroit où elle est rencontrée par le Canal. Après que Riquet l'eut fait excaver de chaque côté, à la profondeur de quarante-cinq à cinquante toises, il remarqua qu'elle étoit solide, et prit le parti de traverser les quatre-vingtcinq toises restantes par une voûte , qu'il conduisit en droite ligne et en tiers-point dans la montagne. Elle a cinq toises de large et quatre et demie de hauteur. Au-dessous il fit excaver le Canal , laissant à droite et à gauche une banquette de quatre pieds pour le tirage des barques. Cette voûte est d'une seule pièce (1), ainsi que les murs et les banquettes. Le Canal a au-dessus de lui enyiron huit toises et demie de rocher couvert d'un peu de terre , où il y a des oliviers et

(1) La filtration et l'action de l'air ayant dégradé cette voûte naturelle , il a fallu la soutenir d'abord

par un cintre en charpente ; mais cette construction faite en bois de sapin, ne dura que dix ans : on prit enfin le parti de construire une voûte en maçonnerie dans la plus grande partie de l'étendue de ce passage souterrain.

des vignes. Et ce qu'il y a de merveilleux, c'est qu'au même endroit, et huit toises audessous du Canal , il y a uù autre Canal de quatorze pieds de haut et de huit de large, qui fut fait il y a quelques siècles pour dessécher l'étang de Montady. Les deux canaux se coupent en croix; et de la banquette du Canal supérieur, on voit par un puits couler l'eau dans le Canal inférieur.

Depuis le Malpas rien n'attira autant l'attention de M. d'Aguesseau , que l'enfilade du Canal de deux mille toises de long dans la plaine stérile d'Argiliers. Elle est formée d'un roc plus dur que le marbre, dans lequel le Canal a été excavé de plus de dix-huit pieds de profondeur pour trouver le niveau. Ce travail le surprit; mais il admira davantage encore la chaussée de Cesse ; c'est un ouvrage du sieur Gilade , en ligne courbe , de cent douze toises de long, ayant la forme d'un pont couché. Cette chaussée fait reculer la rivière plus de six cents toises de long sur deux cent cinquante de large; ce qui forme un très-beau port.

« Du reste , ajoute le P. Mourgues, l’eau » de la rivière qui passe sur la chaussée, et

qui tombe de près de trois toises de haut, » fait une nappe d'eau , qui efface toutes » celles que j'ai vues, et qui paroît une moire » d'argent d'une très-belle nuance, lorsqu'elle » est éclairée du soleil ».

A cinq mille deux cents et quelques toises de cette chaussée, se trouve le pont de Repudre. Repudre est un torrent fort dangereux dans ses débordemens; il descend des montagnes du diocèse de Saint-Papoul, et se jette dans l'Aude un peu au-dessous du Canal. Il falloit ou recevoir ce torrent par une grande chaussée, ou le passer par un pont. Ce dernier parti étoit le plus sûr, et fut choisi par Riquet. Il bâtit un pont qui , avec ses épaulemens, a soixante et huit toises de long, treize de large dans les mêmes épaulemens, huit et demie sur la voûte, et sept de haut depuis la ferme. L'arche sous laquelle le Repudre passe , a cinq toises de large et deux d'élévation, et soutient partout sept ou huit pieds d'eau au-dessus.

Les voyageurs observèrent ensuite le rocher de Roubiac , qui a cinq toises réduites de hauteur, sur cent trente de longueur, et qui n'a pu être percé et excavé qu'avec une peine extrême, et les chaussées des rivières d'Oignon et d'Argent-double, dont l'objet est

« PreviousContinue »