Page images
PDF
EPUB
[graphic][merged small][ocr errors][subsumed][subsumed][merged small][merged small]

PHYSIQUE, CIVILE ET MORALE

DE PARIS

DEPUIS LES PREMIERS TEMPS HISTORIQUES ·

ORNÉE DE MAGNIFIQUES GRAVURES

REPRÉSENTANT LES MONUMENTS DE PARIS ET SES ÉDIFICES PRINCIPAUX

Par J.-A. DULAURE

DE LA SOCIÉTÉ DES ANTIQUAIRES DE FRANCE

ANNOTÍE IT CONTINUÍD JUSQU'A NOS JOURS

PAR C. LEYNADIER

PARIS

P.-H. KRABBE, LIBRAIRE-EDITEUR

12, RUE DE SAVOIE

1854

HARVARD UNIVERSITY

(IRDARY JAN 16 1962

(1820 A 1852)

PAR C. LEYNADIER.

PÉRIODE XIX.

TABLEAU POLITIQUE DE PARIS, DE 1820 A 1832.

S I. Paris sous la Restauration, de 1820 à 1830 (branche ainée des Bourbons).

L'Histoire de Paris, par Dulaure, est un de ces grands monuments historiques destinés à traverser les siècles. En acceptant la rude tâche de continuer son oeuvre, nous avons dû, avant tout, nous préoccuper de ne pas faire regretter notre devancier. Nous n'avons pour cela épargné ni temps ni peines : le talent a pu nous manquer quelquefois, la bonne volonté jamais.

Cette deuxième partie de l'Histoire de Paris offre un attrait tout spécial en ce qu'elle est un complément obligé de la première. En effet, Dulaure a peint Paris dans ses développements graduels, nous a montré la vieille et étroite Lutèce resserrée dans une petite ile de la Seine, de là étendant peu à peu ses bras sur les rives, géant immense dont on a vainement essayé pendant dix fois d'agrandir les clôtures, et à qui chaque fois l'espace n'a jamais suffi. T. VII.

1

Mais pendant qu'il s'agrandissait, un géant d'une autre sorte , le temps, dévorait un à un tous ses monuments, et ce qu'il laissait du vieux Paris, le marteau du démolisseur l'abattait. Un nouveau Paris sortait de l'ancien et réalisait l'ingénieuse fable du Phénix renaissant de ses cendres.

C'est de ce nouveau Paris que nous aurons à nous occuper.

Nous nous écarterons peu de la méthode qu'a suivie Dulaure. Il a divisé son histoire en époques ou périodes, et chacune de ses périodes en trois sections : tableau politique, moral et physique. Cette méthode était rationnelle. Dans le tableau politique, on suivait la marche des événements, des faits; dans les deux autres, on voyait leur influence sur les moeurs, l'industrie, les arts, etc. Seulement Dulaure a conduit son Histoire de Paris jusqu'en 1820, et, depuis lors, les événements, les faits qui se sont passés dans l'ordre politique, moral, intellectuel, ont tous été la conséquence d'un fait dominant antérieur, la révolution française.

Etablir sommairement cette filiation, c'est donner au lecteur la clef des grands événements qui vont successivement défiler devant lui. Pour cela il est utile de laisser de côté les voies battues de l'histoire chronologique des faits et d'entrer hardiment dans les voies peu explorées de la philosophie de l'histoire.

Dans l'histoire du monde, il est des époques qui, n'ayant rien de partiel, rien de local, soit par l'intérêt des événements qu'elles présentent, soit par l'importance des effets qu'elles produisent, peuvent être considérées comme l'expression de la pensée des siècles. Ce n'est plus alors un peuple qui agit, c'est l'humanité qui marche.

La révolution française de 1789 fut une de ces époqués.

Dans ce fait immense, sous le triple point de vue moral, social et politique, tous les intérêts humanitaires s'étaient à la fois trouvés engagés : la dignité de l'homme, sa liberté, son égalité relative, sa solidarité, sa réhabilitation, en un mot, tout ce qui constitue le progrès social et moral.

Lorsqu'avait éclaté cette révolution, lorsque, sous l'influence de l'intronisation absolue du droit naturel, le peuple français, pesant dans la balance de sa raison, ses institutions, ses meurs, ses lois, le pouvoir et les prérogatives de ses chefs, avait brisé les liens

« PreviousContinue »