Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

nous vous o.

nera ,

pro tuórum

Mémoire de la Nativité. Antifiez , Seigneur, par O Bláta, Dómine, mbi la

nera, nová Vnigevotre Fils unique, les dons niti tui nazivitáte samo qui vous sont oferts, & pu- &tifica , nosque à peccatifiez-nous des taches de tórum noftrórum mácia nos péchez.

lis emánda.

De saint Etienne, Rico

Ecevez, Seigneur, les SVscípe, Dómine, múa dons

que frons en mémoire de vos commemoratióne Sano Saints; afin que comme les étórum ; ut ficut illos foufrances les ont rendus pássio gloriófos effécit , glorieux,ainsi la piété nous ita nos devótio reddat Fende purs & innocens à innocuoso vos yeux,

De faint Jean. Ecevez, Seigneur , les sfcipe. Dómine, mlédons

que nous vous O- nera qua in ejus tibi frons dans la folennité de folemnitate deférimus, celui par les prières & la cujus nos confidimus protection duquel nous patrocinio liberári. esperons être délivrés de la coruption du péché,

Des saints Innocens.
Aites, Seigneur, que sanctórum tuórum.

vos Saints vous adres- Dómine, nobis pia non fent continuèlement pour defit orálio,qua cmsnous des prières qui vous nera nostra conciliet, doo rendent nos presens agréa- tuam nobis indulgénbles, & qui nous fassent ob- tiam semper obtineat ; tenir de votre bonté le par- Per Dóminum noftrum, don de nos péchez ; Par.

COMMUNION. Foan. 10%. Je suis le bon pasteur : je

Ego sum paftor bob connois mes brebis, & mes nus, dos cognósco oves brebis me connoiffent, meas , y cognoscunt me

[ocr errors]

mea,

Æc nos communio. QSeigneur, nous purifie

[ocr errors]

POSTCOMMUNION.

Ue cette communion, HES

Dómine , purget Grimine, dos, intercedén- de tout péché, & que par te beáto Thoma márty- l'intercession de saint Thore tuo atque pontifice, mas votre martyr & poncoléstis remédii fáciat tife, elle nous fasse particieffe confórtes ; Per. per au divin remede de voare grace céleste ; Par notre Seigneur, Mémoire de la Nativité.

Aites,

Dieu natus hodie Salvátor comme le Sauveur du mundi, sicut divina no- monde,en naissant aujourbis generatiónis eft au- d'hui selon la chair, nous stor ; ita dos inmortali- donne une naissance divitátis fit ipse largitor. ne , 'il nous acorde auffi

l'immortalité.

De Saint Etienne.
A?

Vxiliéntur nobis ,
Dómine , fumpta

Aites, Seigneur, que
F

nous trouvions du semystéria : dos, interce- cours dans les sacremens. dente beáto Stéphano ausquels nous avons para mártyre tuo, fempi:émá ticipé : & que par l'interprotectióne confirment. cession du martyr fainc Etienne , ils nous assurent l'assistance continuele de votre grace.

De Saint Fean. Rue cæléfti, Deus nofter,

nous avez raflafiés d'une de fupplices deprecámur, viande & d'un breuvage at in cujus hæc comme- célestes, nous vous suplions moratióne percepimus , très-humblement de nous ejus muniámur de pré- fortifier par les prières de

celui en mémoire duquel pous avons reçû cette divine nouriture,

cibus.

[ocr errors]

Des saints Innocens,
Ous avons reçû, Sei- yOtiva, Dómine, doa

gneur, les dons qui na percepimus, qua vous ont été oferts : faites, San&torum nobis précis'il vous plaît, que par l'in bus, & præféntis, quatercession de vos Saints, ils fumus, vita, páriter den nous procurent des secours atérna tribue conférre & pour cette vie passagere, subsidium ; Per Dómia &

pour celle qui ne finira num noftrum, jamais ; Par N, S,

LE DIMANCHE DANS L'OCTAVE DE NOEL.

INTROÏT. Sap. 18. Pf. 92.
Orsque tout reposoit Dummédium filén-

tium tenérent ómce ; & que la nuit étoit au nia, do nox in fuo cursu milieu de la course , votre médium iter habéret, parole toutepuissante, Sei- omnipotens Sermo tuus, gneur, est venue du ciel, Dómine, de cælis à res du lieu de votre trône gálibus sédibus venit. royal. Ps. Le Seigneur' regne

Pf, Dóminus regna dans tout l'univers : il est vit , decórem indúrus environé de gloire & de eft : indútus est Dómi. beauté : le Seigneur est en- nus fortitudinem, do vironé de force & de puil- pracinxit se. Glória, fance. Gloire.

COLE C T E, Dieren toutpulifant &t: omnipotens fempio

Deus tes nos actions selon la re- &us noftros in beneplágle de votre divine volon- cito tuo : ut in nomine ré, afin qu'au nom de vo- diléeti Filii tui , mereátre Fils bien aimé, nous mur bonis opéribus améritions de produire avec bundáre ; Qui.. abondance les fruits salutaires des bonnes oeuvres ;. Par notre Seigneur,

Mémoires de la Nativité, de faint Etienne , faina Jean, des saints Innocens , comme au jour de saint Thomas , p. 82. Lecture de l'Epitre de l'Apôtre faint Paul

aux Galates. 4. I. FRatres, Quanto

Es Freres, Tant que pore heres párvulus

l'héritier est encore eft, nihil differt à fer- enfant , il n'est point difevo, cùm fit dominus rent d'un sérviteur , quoiómnium : fed sub tutó- qu'il soit le maître de tout: ribus eo actóribus eft, mais il est sous la puissance usque ad præfinitum des tuteurs & des curateurs tempus à patre : ita don jusqu'au tems marqué par noscùm ej émus párvu. son pere, Ainsi lorsque li, sub eleméntis mundi nous étions encore enfans, erámus fervientes. At nous étions afsujétis aux ubi venit plenitúdotém- premieres de plus grossieporis,mifit Deus Filium res instructions que Dieu fuum faétum ex mu. a données au monde. Mais liere factum fub lege, ut lorsque les tems ont été aeos, qui sub lege erant , complis , Dieu a envoyé redimeret , ut adoptió- fon Fils formé d'une femm nem filiórum reciperé- me, & affujéti à la loi pour mus. Quóniam autem racheter ceux qui étoient eftis filii, mifit Deus sous la loi , & pour nous Spiritum Filii sui in rendre enfans adoptifs. Ex corda veftra , clamán- parceque vous êtes enfans, tem: Abba,Pater. Ita- Dieu a envoyé dans vos

que jam non eft servus, cæurs l'Esprit de son Fils, Jed filius : quod fi fic qui crie: Mon pere, mon lius, do heres per

Deum. pere. Aucun de vous n'est donc point maintenant serviteur, mais enfant, Que s'il est enfant , il est aussi héritier de Dieu par Jelus Christ.

GRAD U E L. PS. 44. Speciósus formå pra Vôtre beauté, 6 mon Dieu, filiis bominum : diffáa furpalle celle des enfans

des hommes : la grace est fa eft grátia in lábiis répandue sur vos levres, tuis. V. Eructávit come v. J'ai proféré de l'abon- meum verbum bonum, dance de mon cæur , des dico ego ópera mea Regi: paroles saintes : c'est au lingua mea cálamus souverain Roi que je con- scriba velóciter scribeno facre mes cantiques, & ma tis. langue est comme la plume d'un habile écrivain.

Alleluia , alleluia. Alleluia , allelúia y. Le Seigneur regne Ý Dóminus regnávit, dans tout l'univers: il est en- decórem induit : induit vironé de gloire & de beau- Dóminus fortitúdinem , té : le Seigneur est envi- precinxit fe virtútes Toné de force & de puif- Allelúia. fance, Alleluia,

Suite du S. Évangile selon S. Luc. 2. 33.

N ce tems-là, Joseph Zille témpore, Erant étoient dans l'admiration ter fesu, mirántes super des choses que l'on disoit his, que dicebántur de de lui. Et Simeon les be- illo. Et benedixit illis nit, & dit à à Marie sa me. Simeon , dor dixit ad re : Cet enfant est pour la Mariam matrem ejus: tuine & pour la résurection Ecce fósitus eft hic in de plusieurs dans Ifraël, & ruinam, don in refurrepour être en bute à la con- 'Etiónem multorum in tradiction des hommes ; Ifraël, don in fignum , jusques-que votre ame cui contradicétur : doo même sera percée comme tuam ipsius ánimam par une épée, afin que les pertransíbit gladius, ut pensées cachées dans le reveléntur ex multis coeur de plusieurs , soient cordibus cogitationes.Et découvertes. Il y avoit auffi erat Amma Prophetis, une Prophetesse, nommée filia Phánuel de tribu Anne, fille de Phanuel, de Aser:hec procésferat in la tribu d’Aser, qui étoit diébus multis, dan vixefort avancée en âge, & qui rat cum viro fuo annis

E

« PreviousContinue »