Page images
PDF
EPUB

de votre bonté, nous en re- tercedente beáto Silvé. cevions encore de plus stro Confesóre tuo atque grands par l'intercession de Pontifice, beneficia pofaint Silvestre votre con- tióra sumámus ; Per, fesseur & pontife ; Par notre Seigneur,

Mémoire des 4. Octaves, comme au jour de Saint Thomas, p. 87, XXXXX********

Le 1. Jour de Janvier, LA FESTE DE LA CIRCONCISION

DE NOTRE SEIGNEUR,

[ocr errors]

ET L'OCT AVE DE SA NAISSANCE,

A Circoncision, suivant plusieurs Pe

res, étoit nécessaire au salut dans le tems de la loi ancienne. Elle avoit été ordonée aux Juifs pour éfacer en eux la cache du péché originel, Dieu en avoit fait un commandement exprès à Abraham en ces pernics : „ Tour enfant de » huit jours sera circoncis : Quiconque » ne l'aura pas été , sera exterminé; par» cequ'il aura violé mon aliance.

Cette loi n'étoit que pour les Juifs charnels & pécheurs : Jesus-Christ le maître de la loi, l'innocence & la sainteré même, a bien voulu s'y soumettre ; pour nous aprendre à obéir avec joie aux regles & aux pratiques de l'Eglise, qui ne Con établies que pour notre santification,

C'est

C'est donc aujourd'hui que J. C. commence à répandre son sang pour nous. Depuis son Incarnation jusqu'à sa Résurecion, il ne cesse de soufrir pour le salur des hommes, Pouvons-nous donc nous plaindre lorsque nous soufrons ? Nos soufrances ne font rien : mais elles devien. nent agréables à Dieu , lorsqu'elles lui font ofertes avec celles de J. C. Soufrons avec patience ; puisque nous sommes coupables : soufrons avec joie ; puisque Dieu veut bien recevoir nos soufrances en expiation de nos péchez. C'est une des graces qu'il faut demander à Dieu dans cette fête.

C'est aujourd'hui que le Fils de Dieu fait homme reçoit le Nom de JESUS, qui signifie Sauveur. Nous ne pouvons nous sauver nous mêmes : aucune créature ne peut nous sauver : c'est de JesusChrist seul & par Jesus-Christ

que nous pouvons obtenir la grace du salut : demandons la lui avec foi & amour , & il nous l'acordera.

On a coutume en ce jour de se faire des présens les uns aux autres, & de se · rendre des visites pour se souhaiter une année heureuse. Cet usage est louable., pourvû que la charité en loit le principe. Mais ayons foin de rendre à Dieu nos premiers homages : commençons par l'affi

Partie d'hyver,

stance aux Ofices solemnels, & ne négli. geons pas les autres éxercices de piété convenables à la grandeur de la fêre, Quand nous aurons donné à Dieu les prémices de l'année, reglons-nous pour le ' reste sur la charité & la prudence chrétienne. Elles aprendront à s'en tenir à ce que demande la nécessité , ou une espece de bienséance conforme à la loi de Dieu, & à ce qui peut servir à entretenir l'ami. tié & la paix: elles feront raporter tout à Dieu, & garder en tout les regles de la modestie, de la tempérance & de la piété. Dans la distribution des présens, elles ne laisseront pas oublier les pauvres. Ils deviendront pour ceux qui auront eu pitié de leur misere, de puissans avocats auprès de Jesus. Chrift; & ils les aideront à obtenir de lui les

graces nécessaires pour passer chrétiennement la nouvèle année,

INTROÏT. I. 9. Pf. 97,
L nous est né un enfant, pVer narus eft nobis,

& il nous a été donné un de filius datus est fils qui portera sur son é- nobis , cujus impérium paule la marque de son fuper húmerum ejus : empire : & il sera apelé s vocábitur nomen el'Ange du conseil céleste, jus, magni coa silii An

gelus. PS, Chantez un cantique Pf. Cantáte Dóming nouveau à la gloire du Sei- cánticum novum ; qui: gneur , qui å operé pour mirabilia fecit, Glória, pous tant de merveilles, Gloire,

C

[ocr errors]

à tous

COLECT E. De qui facis so O Dieu qui par un bienvirginitáte fæcundâ , donné aux hommes le sahumáno géneri premia lut éternel en rendant féprestitisti : tribue qua- conde la virginité de la Sumus,ut ipsam pro nu- bienheureuse Marie; faibis intercedere sentiá- tes-nous ressentir combien mus , per quam merúi- est puissante auprès de vous mus auctórem vitæ fuf- l'intercession de celle par cipere , Dóminum no- laquelle nous avons eu le Strum fefum Chriftum bonheur de recevoir l'auFilium tuum.

teur de la vie Jesus-Christ

votre Fils. Lecture de l'Epitre de l'Apôtre S. Paul à Tite. 2. 11,

Ariffime , Apparuit On très-cher Frere grátia Dei Salva:6

La grace de Dieu no. ris nofiri ómnibus ho- tre Sauveur a paru minibus , eréliens nos, les hommes ; & elle nous a ut abnegántes impietá. apris,que renonçant à l'imtem, co seculária desz- pieté & aux passions mondéria, sóbriè , & juftè, daines , nous devons vivre es piè vivamus in hoc dans le fiecle present avec feculo, expectantes beá- temperance, avec justice, tam spem , c advén- & avec pieté, étant tousum glória megni Dei, jours dans l'atente de la e Salvatóris noftri Jefu beatitude que nous espeChristi,qui dedit semet- rons , & de l'avenement ipsum pro nobis : ut nos glorieux du grand Dieu & redimeret ab omni ini. norre Sauveur Jesus-Christ, quiáte , eo mundáret qui s'est livré lui-même fibi pópulum accep:ábi- pour nous; afin de nous ralem , feitatorem bonó- cheter de toute iniquité, & rum óperum Hæc loque- de nous purifier, pour le sa es exhoriáre in Chri- faire un peuple particuliefto Fefu Dómino noftro. rement consacré à son service , & fervent dans les bonnes auvres. Prêchez ces véritcz ; exhortcz &reprenez avec une pleine Rutorité en Jesus-Christ notre Seigneur. E ij

GRA DUEL. Ps. 97. Toure la terre a vû le Vidérunt omnes fines Sauveur que notre Dieu terra saluiáre Dei nonous a envoyé : louez-en stri : jubilate Deo omnis Dieu avec des transports de terra. y. Notum fecit joie, vous tous qui habitez Dóminus salutáre sui ? sur la terre. ». Le Seigneur ante conspectum gén. a fait connoître le Sauveur tium revelávit justia qu'il avoit promis : il a re- tiam suam. yelé sa justice aux nations, Alleluia , alleluia.

Alleluia , alleluia. V.Dieu ayant parlé au- V. Mulzifáriè olim trefois à nos peres en di- Deus loquens pátribus verses ocasions, & en di- in prophéris, noviffimè verses manieres par les diébus istis locútus eft prophetes, nous a parlé en nobis in Filio. Alleluia. ces derniers jours par son Fils, Alleluia.

Suite du S. Evangile selon S. Luc. 2. 1.
N ce tems-là, Le hui- ¡N illo témpore , Pofte

quam consummati fant devoit être circoncis, sunt dies octo , ut cirétant arivé, il fut nommé cumciderétur puer: voJesus, qui étoit le nom que cátum eft nomen ejus l'Ange lui avoit donné a- fesus, quod vocal una vant qu'il fût conçû dans le est ab Angelo priúsquam sein de su mere.

in útero conciperétur,

Credo. OFERTO IR E. Pf. 88. Le ciel & la terre font à Tui sunt coli,do tua vous : vous avez formé le est terræ : orbem terráglobe du monde, & tout rum, dos plenitudinem ce qu'il contient: la justice ejus tu fundásti: jufti& la miséricorde sont les tia de judícium prapaapuis de votre trône,

rário sedis tua.

SE CRE TE.
Eigneur , recevez, s'il

MVnéribus noftris, vous plaît , nos dons &

quafumus, Dómia

Eneme jour auquel len

[ocr errors]
« PreviousContinue »