Page images
PDF
EPUB

Christ, Fils unique de Dieu; Dei, Filius Patris; Qui Seigneur Dieu , Agneau de tollis peccata mundi

miserere nobis. Qui Dieu, Fils du Pere; Vous qui tollis peccata mundi éfacez les péchés du monde, fuscipe deprecationem ayez pitié de nous. Vous qui noftram. Qui fedes ad éfacez les péchés du monde,

dexteram Patris, mise

rere nobis. Quoniam recevez notre humble prière, tu solus San&us; Tu Vous qui êtes assis à la droite folus Dominus ; Tu du Pere, ayez pitié de nous. folus Altiffimus , Jelu Car vous êtes le seul Saint ; Spiritu , in gloria Dei

Christe, Cum fan&to Vous êtes le seul Seigneur ; Patris. Amen. Vous êtes le seul Très-haut , ô Jesus-Christ, Avec le S. Esprit, dans la gloire de Dieu le Pere. Amen.

Le Préire se tourne vers l'assemblée , ego il dit: Le Seigneur foit avec vous. Dominus vobiscum. H. Et avec votre esprit. R. Ec cum spiritu tuo.

PRIONS. Avant PÉvangile , le Prêtre dit au milieu de l'autel: Purifiez mon cæur & mes

Munda cor meum levres , Dieu tout-puissant, ac labia mea , omni. qui avez purifié les levres du potens Deus, qui labia

Isaïæ Prophetæ calcu. Prophete Isaïe avec un char- lo mundati ignito: ita bon ardent: daignez, par un

me tuâ gratâ misera. effet de votre misericorde en- tione dignare munda.

re , ut sanctum Evanvers moi, me purifier de telle

gelium tuum digne sorte, que je puisse anoncer valeam nuntiare ; Per dignement votre saint Evan- Christum Dominum

noftrum. Amen. gile; Par Jelus-Christ notre Seigneur. Amen.

Donnez - moi votre béné- Jube, Domine , diction, Seigneur,

nedicere. Que le Seigneur soit dans Dominus fit in corde mon cæur & sur mes levres ; meo, & in labiis meis; afin que j'anonce dignement

uc dignè & competen

ter annuntiem Evanson saint Evangile. Amen. gelium suum. Amen.

Après l'Evangile , les Alistans répondent : Louange soit à vous, ô Jelus.

Laus tibi, Christe.

Et

be.

[ocr errors]

Deum ,

[ocr errors]

été fait,

Et le Prêtre baise l'Evangile, en disant :
Per Evangelica di&ta

Que nos péchés soient éfa- !
deleancur noftra deli- cés par les paroles du saint
&a.

Evangile.
Redo in unum
С

E croi en un seul Dieu, le
Patrem

Pere tout-puisfunt, qui a Onnipotentein, facto. rem cæli & terre, vili fait le ciel & la terre, toutes bilium omnium, & les choses visibles & invisiinvisibilium.

bles. Et in unum Domi.

Je croi en un seul Seigneur num Jesum Christum, Jesus-Christ, Fils unique de Filium Dei unigenia tum ; Et ex Patre na

Dicu ; Qui est né du Pere
tum ante omnia secu. avant tous les siecles ; Dieu
la ; Deum de Dco , lu. de Dieu, lumiere de lumiere,
men de lumine, Deum vrai Dieu de vrai Dieu ; Qui
verum de Deo vero,
Genitum, non fa&um,

n'a
pas

mais

engenconsubstantialem Pa dré; consubstantiel au Pere ; tri; Per quem omnia Parqui tout a été fait, Qui est fada sunt. Qui prodescendu des cieux pour nous prer nos homines , & propter noftram fálu.

autres hommes, & pour no. tem descendit de cæ. tre salut. Qui s'est incarné en lis. Er incarnarus eft de Spiritu sancto ex

prenant un corps dans le sein Maria virgine ; & ho. de la Vierge Marie

par l'opemo fa&us eft. Crucifi. ration du saint Esprit, & qui fub Pontio Pilato paf. crucifié pour nous ; qui a souxus etiam pro nobis s'est fait homme, Qui a été sus , & fepulcus est. Et resurrexit terciá die fe- fert sous Ponce Pilate, & qui cundùın Scripturas. Et a été mis dans le tombeau. ascendit in cælum ; sedec ad dexteram Patris. Qui est ressuscité le troisiéme Et iterùm venturus est jour selon les Ecritures. Qui cum gloria judicare est monté au ciel, où il et vivos & mortuos; cu- aflis à la droite du Pere. Qui jus regni non erit finis. viendra une secondefois plein de gloire juger les vivans & les morts ; & dont le regne n'aura point de fin. Et in Spiritum fan.

Je croi au S. Esprit, qui est Aum , Dominum & ausli Seigneur , & qui donne vivificantem ; qui ex l'aue Filioque pioce

la vie ; qui procede du Pere & I, Partie,

é

b.

[ocr errors]

tas.

du Fils. Qui est adoré & glo- dit. Qui cum Patre & rifié conjointement avec le Filio limul adoratur Pere & le Fils; qui a parlé par locutus eft per Prophe

& conglorificatur; qui les Prophetes.

Je croi l'Eglise qui est Une, Et Unam, Sanctam, Sainte, Catholique & Apo- Catholicam & A posto

licam Ecclesiam. stolique.

Je confesse qu'il y a un Ba- Confiteor unum Ba. tême pour la rémission des prisma in remiffionem péchés.

peccatorum. J'atens la resurrection des

Et expecto resurre. morts , Et la vie du siecle à ctionem mortuorum

Et vitain venturi fevenir. Amen.

culi. Amen. Le Seigneur soit avec vous, Dominus vobiscum. R. Et avec votre esprit. B. Et cum spiritu tuo,

PRIONS. oblation de l'Hostie qui doit être consacrée. Recevez, 6 Pere faint, Dieu Suscipe, fancte Pater, éternel & tout-puissant, cette

omnipotens , æterne

Deus, hanc immacu. hostie sans tache* que je vous latam hoftiam, quam offre, tour indigne que je suis ego indignus famulus de ce ministere : je vous l'of. cuus offero ubi Deo

meo vivo & vero, pro fre, Seigneur, comme au innumerabilibus pecDieu vivant & veritable caris & offenfionibus pour mes péchés, mes offen- & negligentiis meis fes & mes négligences qui cumftantibus , fed &

& pro omnibus cirfont sans nombre : je vous pro omnibus fidelibus Chriftianis vivis atque l'offre pour les assistans, & defuntis ; ut mihi &

* Il paroît surprenant que le Prêtre offrant la maciere qui doit être consacrée , & qui n'est encore que du pain & du vin, la nomme neanmoins l'Hoftie sans tache , & le Calice falutaire qui doit

procurer le salut éternel. Pour l'éclaircissement de cette difficulté, & d'autres sem. blables, il faut conliderer que la plupart des prières qui pré. cedent la Consecration, & qui la suivent, one raport ay moment même de la Consecration. C'est dans ce moment que la victime est rendue presente sur l'autel , & qu'elle est offerte à Dieu. C'est donc par anticipation que le Prêtre apelle ici le pain, l'Hoftie sans tache ; & le vin, le Calice du Jalut.

même illis proficiat ad salu. pour tous les fideles tein in vitam æternam.

Chrétiens vivans & morts ; Amen.

afin qu'elle serve à eux & à

moi pour le salut éternel, Amen. Le Prêtre met le vin de l'eau dans le calice, en disant : Deus , qui humanæ

O Dieu, qui par un éfet adsubstantiæ dignitatem mirable de votre puissance, mirabiliter condidifti, & mirabiliùs

reforma. avez créé l'homme dans un Ati; da nobis per hujus haut degré d'excellence , & aquæ & vini myfte. qui par un prodige de bonté fium , ejus divinitatis elle confortes , qui hu

encore plus surprenant, avez manitatis noftræ fieri daigné réparer cet ouvrage dignatus est particeps, de vos mains après la chute; Jesus Christus Filius donnez-nous par le mysters tuus Dominus nofter; Qui tecum vivit & rc. que ce mélange d'eau & de gnat in unitate Spiri- vin nous represente, la grace củs fan&i Deus, per d'être faits participans de la omnia fecula seculo- divinité de Jesus-Christ votre rum, Amnen.

Fils, qui a bien voulu se revêtir de notre humanité ; Lui qui étant Dieu , vit & regne avec vous en l'unité du saint Esprit , dans tous les fiecles des siecles. Amen.

oblation du Calice. Offerimus cibi , Do.

Nous vous offrons, Sei. mine, calicem laluta- gneur, le calice du falut, en ris, tuam deprecantes conjurant votre bonté de le {pe&u divinæ Majesta. faire monter comme un partis tuæ pro noftra & fum d'une agreable odeur , totius mundi falute jusqu'au trône de votre dicim odore suavitatis

vine Majesté, pour notre saafcendat. Amen.

lut & celui de tout le monde.

Amen, In spiritu humilita- Nous nous presentons detis , & in animo concrito fuscipiamur à te,

vant vous, Seigneur , avec Domine : & fic fiat la.

un esprit humilié & un cour crificium noftrum in contrit: recevez-nous , & faiad te, Domine, & delvotre misericorde descende fericordia tua. sur nous,

æterne

tes que notre sacrifice s'acom- conspectu tuo hodie, plille aujourd'hui devant vous

ut placeat tibi Domi.

ne Deus. d'une maniere qui vous le rende agreable, * 6 Seigneur notre Dieu, Venez,

Santificateur tout- Veni , San&tificator puissant, Dieu éternel; & be- omnipotens

Deus ; & benedic hoc nissez ce sacrifice destiné pour facrificium tuo sancto honorer votre saint nom. + nomini præparatum.

Le Prêtre lave ses doigts. Je laverai mes mains avec Lavabo inter inno. les justes , & j'environnerai centes manus meas

& circumdabo altare votre autel, Seigneur, pour tuum, Domine, ut au.

diam Le sacrifice de la Melle est necessairement agreable à Dieu en lui-même, puisque la vi&time qui y est offerte est celui de qui le Pere a dit : Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui j'ai mis toute mon affection. Mais l'oblation qu'en font des homines pécheurs, les væux & les prières qui acom. pagnent l'oblation, la comniunion par laquelle ils y parti. cipent , pouroient se faire d'une maniere qui déplût à Dieu. L'oblation, la communion & les prières font pourtant par. tie du sacrifice : il n'est donc pas étonnant que le Prêtre demande à Dicu qu'il s'acomplisse d'une maniere qui lui foit agreable. + BENEDICTION

DE L'ENCENS aux Fêtes folennelles. Que par l'intercession du Per intercefsionem

beaci Michaelis Ar. bienheureux Michel Archan

changeli ftantis à dex, ge, qui se tient debout à la tris altaris incenfi, & droite de l'autel des parfums, omnium ele&orum le Seigneur daigne benir cet

fuorum incenfum & le recevoir en 'encens

istud dignetur Domi

nus benedicere , & in odeur de suavité ; Par Jelus- odorem fuavitatis acChrist notre Seigneur, cipere ; Per Chriftum Amen.

Dominum noftrum.

Amen.
Que cet encens que vous

Incensum iftud à te venez de benir, monte jul- benedi&tum , afcendac qu'à vous, Seigneur, & que cendat fuper nos mi.

Le Prêtre encense

[ocr errors]
« PreviousContinue »