Page images
PDF
EPUB

Domini noftri Jesu nous vous rendions un culte Christi,

raisonable & fpirituel ; en forte qu'elle devienne pour nous le Corps & le Sang

de votre Fils bien-aimé notre Seigneur JesusChrist, Qui pridie quàm pa

Qui la veille de la Passion, teretur, accepit panem prit du pain dans ses mains les manus suas ; & cle-saintes & adorables, & levant vatis oculis in cælum les yeux au ciel vers vous, ő ad te , Deum Patrem Dieu son Pere tout-puissant, fuum omnipotentem, vous rendit graces & benir ce tibi gratias agens, be. netdixit, fregit, de pain, le rompit & le donna ditque discipulis suis, à ses disciples, en disant: Predicens : Accipite, & maducatc ex hoc om.

nez, & mangez - en tous : nes : Hoc est enim Car ceci est mon corps, corpus meum,

Simili inodo post- De même après qu'il eut quam cænarum eft , soupé, prenant ce précieux accipiens & hunc præ- calice entre les mains saintes clarum calicem in fan. &as ac venerabiles ma. & adorables, il vous rendit nus suas: item tibi gra- graces, le benit, & le donna bencf dixit,

ses disciples, en disant : Prededitque discipulis suis, dicens: Accipite, nez ,,& buvez-en tous : Car & bibite ex eo oinnes: ceci est le calice de mon Hic est enim calix sanguinis mei, novi sang , le sang de la nou& æterni testamen- velle & éternelle alianti, mysterium fidei; ce, mystere de foi, qui qui pro vobis & pro fera répandu pour vous multis effundeturin

& remissionem pec- million des péchés.

pour plusieurs en récatorum, O Salutaris Hoftia ,

O Victime de salut , qui Quæ cæli pandis oftium;

nous ouvrez le ciel ; l'en

nemi nous livre de rudesBella premunt hoftilia ,

combats fortifiez nous Da robur, fer auxilium,,

contre les ataques.

Nias agens,

a

que vous fe

t112.

Toutes les fois

Hæc quotiescumque xez ces choses, vous les ferez feceritis, in mei me

moriam facietis.
en mémoire de moi.
C'est pour cela, Seigneur ,

Unde & memores que nous qui sommes vos fer. Domine, nos servi tui,

sed & plebstua sanaa, viteurs & avec nous votre ejusdem Christi Filii cui peuple saint , faisant mémoi. Domini noftri canı beare de la bienheureuse Passion tæ Passionis, necnon & de votre même Fils Jesus- nis , fed & in cælos

ab inferis ResurrectioChrist notre Seigneur, de la gloriosa Ascensionis Resurrection en sortant du offerimus præclar» Mao tombeau victorieux de l'en- jestati tuæ de cuis donis

ac daris, Ho stiam pufer, & de la gloricule Ascen- ram

,

Hostiam t lanfion au ciel, nous offrons à &am, Hoitiam immavotre incomparable Majesté, culatam, Panem + fan. ce qui est le don même que Calicem

falutis perpe

&um vitæ æternæ, & nous avons reça de vous, l'Hoftie pure, l'Hoftie sainte, l'Hoftie sans tache, le Pain sacré de la vie qui n'aura point de fin, & le Calice du salut éternel,

Daignez, Seigneur , regar. Supra quæ propitio der d'un vil favorable l'obla

ac fereno vulcu respi.

cere digneris ; & accetion que nous vous faisons

pta habere , licuri ac. de ce faint Sacrifice, de cepta habere dignacus Hostie sans tache : daignez

es munera pueri cui l'agréer comme il vous a plâ ficiuin Patriarchæ no

justi Abel, & facri. agréer les presens du jufte stii

Abrahæ, & quod Abel votre serviteur, le sacri- tibi obtulić summus fice de notre Patriarche Abra- Sacerdos tuus Melchi.

sedech, sanctum Sacriham, & celui de Melchisedech

ficium , immaculacam votre grand Prêtre.

Hostiam. Nous vous suplions, ô Dieu Supplices te roganius, rout-puissant , de comman

omnipotens Deus, jube der que ces dons soient portés aus fan&i Angeli cui in

hæc perferri per mac par les mains de votre saint sublime altare cuum , Ange sur votre autel sublime, in conspectu divinæ en presence de votre divine Majestatis cuæ ;

quotquot , ex hac al. Majesté ; afin que tout ce que taris participatione

cette

[ocr errors]

uc

[ocr errors]

du ciel;

mine,

de vos

Macro-fan&um Filii cui nous sommes ici qui particiCort pus & Santgui. à

pans cet autel, aurons reçů nem fumpferimus omni benedi&ione

le Corps & le Sang de votre cælefti & gratiâ re- Fils, nous soyions remplis de pleamur; Per eumdem toutes les bénédictions & de Christum Dominum

toutes les

graces noftrum. Amen.

Par le même Jesus-Christ notre

Seigneur, Amen.

Mémoire des morts. Memento etiam, Do. Souvenez-vous aussi, Sein famulorum fa

gneur, mularumque cuarum

serviteurs & de N. & N. qui nos præ

vos servar.tes N. & N. qui cesserunt cum figno marqués au sceau de la foi, fidei, & dormiune in ont fini leur vie mortelle fomno pacis.

avant nous pour s'endormir

du sommeil de paix. Ipfis, Domine , & Nous vous supplions, Seioinnibus in Chrifto quiescentibus , locum gneur, de leur acorder par refrigerii, lucis & pa- votre misericorde, à eux & cis, ut indulgeas, de. à tous ceux qui reposent en precamur ; Per eum.

Jesus Christ, le lieu du rafraîdem Chriftum Domi num noftruin. Amen.

chiffement, de la lumiere & de la paix, Par le même Jesus.

Christ notre Seigneur. Amen. Nobis quoque pecca

Pour nous,

malheureux pé. toribus, famulis tuis, cheurs, qui sommes vos serde multitudine mise sationum tuarum (pe.

viteurs , & qui esperons en rantibus, partem alic votre grande misericorde , quam & societatem daignez nous donner part au donare digneris , cum celeste heritage avec cuis sanctis A postolis & Martyribus : cum

cum saints Apôtres & Martyrs ; Joanne, Stephano, avec Jean, Etienne, Maco Marthia ,

Barnaba
Ignatio , Alexandro, xandre, Marcellin ,

thias, Barnabé, Ignace, Alew Marcellino Felicitate , Perpetua, Felicité, Perpetue , Agathe, Ayatha, Lucia, Agne- Luce, Agnès, Cecile, Anase, Cæcilia, Anaftafia: stafie, & avec tous vos Saints : cuis : intra quorum daignez nous admettre en

VOS

[ocr errors]

en

[ocr errors]

le com

leur compagnie, non en con- nos consortium , now fultant nos merites,

mais

æftimator meriti, sed

veniæ usant d'indulgence à notre largitor admitte; Per

i quæsumus , égard ; Par Jesus-Christ no- Chriftum Doininum tre Seigneur,

noftrum, Par lequel vous produisez Per quem hæc omnia, toujours, Seigneur, vous fan- Domine, semper bona cifiez vous vivifiez, vous vi, ficas, benet dicis,

crcas, sanctificas, vi benissez , & vous nous don- & præstas nobis ; Pes nez tous ces biens.* Que par ip fum, & cum ipi so, lui, avec lui, & en lui, tout

& in iptío eft tibi Deo

Patri omnipotenti, in honneur & toute gloire vous unitate Spiritûstfancti . foient rendus , ô Dieu , Pere omnis honor & glorian touť - puissant, en l'unité du Per omnia secula fecum

lorum. Bei Amen. faint Esprit, Dans** tous les fiecles des fiecles. pl. Amen.

PRIONS. Etant avercis par

Præceptis falutaribus mandement salutaire de Je- ftirutione formari, au

moniti , & divinâ in. sus Chrift, & conduits par la demus dicere : leçon divine qu'il nous a laisfée, nous ofons dire:

Notre Pere qui êtes dans les Pater nofter, qui es cieux : Que votre nom soit

in cælis : Sanctificetue

nomen tuum : Adve. fantifié : Que votre regne niat regnum tuum:

Pour comprendre le sens de ces paroles , il faut sçavoir qu'autrefois à la fin du Canon on beniffoir des fruits, des Jeguines , du lait , du miel, &c. pour demander à Dieu un Saint usage de ce qu'il a donné aux hommes pour leur nouriture. Dans la suite , pour abreger la Mesle, on a renvoyé cette bénédicton des fruits hors le tems du Sacrifice, sans changer les paroles qui y avoient raport, parcequ'elles pelle vent être apliquées au Corps & au Sang de Jesus-Christ qui nous est donné sous les especes du pain & du vin.

** Ces paroles sont la conclusion de toutes les prières du Canon. Le Prêtre qui n'a fait que les réciter , en sorte qu'il a pû n'être entendu que d'un très-petit nombre des assi. Itans, est obligé d'élever la voix à la fin, pour demander aux alliftans leur consentement; parceque tout ce qui vieno d'être dit, a été dit au nom de tout le peuple : Et le peuple donne con consentement à cout ce que le Prêtre a faic en

en répondant : Amen,

fon nom

Har voluntas cua, f. arrive : Que votre volonté 'cur in cælo & in terra. soit faite sur la terre, comme Panem noftrum quo- dans le ciel : Donnez - nous tidianum da nobis hodie : & dimitte nobis aujourd'hui le pain de chaque debica noftra , ficut & jour : Pardonnez - nous nos nos dimittimus debi.

offenses, comme nous partoribus noftris : Et ne nos inducas in tenta. donnons à ceux qui nous ont tionem. R. Sed libera offensés : Et ne nous laissez nos à malo. Amen.

pas succomber à la tentation, B. Mais délivrez-nous du mal. Amen. Libera nos, quæsu.

Délivrez-nous, s'il vous mus Domine , ab om. nibus malis , præteri- plaft, Seigneur, de tous les tis , præsentibus & fu- maux pallés, presens & à vecuris : & intercedente nir*; & par l'intercession de beatâ & gloriosa sem- la bienheureuse Marie mere per virgine Dei geni de Dieu, toujours vierge, & ērice Mariâ cum bea. Eis Apoftolis tuis Petro de vos bienheureux Apôtres. & Paulo, atque An- Pierre, Paul, André, & de drea, & omnibus Sanetis, da propitias pa

tous les Saints, daignez nous cem'in diebus noftris, faire jouir de la paix pendant ut ope misericordia le cours de notre vie morcuæ adjuti, & à pecca. telle; afin qu'étant assistés du so limus semper liberi, fecours de votre misericorde, & ab omni perturbatione securi; Per eum. nous ne soyons jamais assudem Dominum no- jeris au péché, ni agités par strum Jesum Chriftum

aucun trouble: Nous vous en prions par le même Jesus. Christ notre Seigneur,*

Les maux pasés, ce sont nos péchés : les maux presens, ce font les tentations exterieures & interieures qui nous por. cenc au péché : les maux futurs, sont les peines temporelles ou éternelles, qui sont les suites du péché.

**

[ocr errors]

** En disant ces paroles , le Prêcre rompe l'Hoftie , dont il met ensuite une partie dans le precieux lang. C'est un reste de ce qui se pratiquoit lorsque les l'aïques communioient fous les deux especes. Il arivoit assez souvent qu'on n'avoit pas assez consacré de vin pour tous ceux qui vouloient communier. Alors on mettoir dans le calice du vin non consacré; & afin que ce vin fût au moins santifié par le inelange du Corps de Jesus-Christ, on y mettoit une portion de l'Hostie consacrée, & le Diacre la consumoit en purifiane le calice.

..

« PreviousContinue »