Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

D dez-nous

[ocr errors]

tti Matihis Apóstoli ofrandes qui vous doivent tui prosequátur orá'io, être consacrées; & faites per quam nos expiári qu'elle nous obtienne le fácias, defendi ; pardon de nos péchez & Per Dóminum noftrum, votre protection ; Par N.S.

COMMUNION. Mut. 19. Vos qui secúti eftis Vous qui m'avez suivi, me , fedébitis super se- vous serez assis sur douze des , judicántes duóde- trônes, pour juger les doucim tribus Ifraël. ze tribus d'Israël, POSTCOMMUNION.

Ieu tourpuissant,acörs omnipotens Deus, ut

s'il vous per hac fanéta qua lúm- plaît, par la vertu du sacripimus , interveniente fice auquel nous avons patbeáto Marthia apóstolo ticipé,& par les prières de tuo, véniam consequá. faint Mathias votre apômur ein pacem ; Per Dó- tre, le partion de nos peminum nostrum, chés & la paix ; Par N. S. SES: SENSEITE SERIES LES FESTES DE MAR S.

LE I V. MARS. SAINT CASIMIR CONFESSEUR.

La Messe au Commun d'un Confefeur non pontife, p. lxxxiv, excepté ce qui suit,

COLECT E. DE4

Dieu, qui au milieu mundi illécebras , fan- & des atraits du monde tum Cafimirum vir- avez fortifié saint Casimir táte conftántia roborá- par une constance inébranfti ; quafumus ut ejus lable ; faites, s'il vous plaît, intercessione fidéles tui par son intercession, que ferréna despiciant. Yos fidèles méprisent com

Eus , qui inter re; O des délices de la cour,

[ocr errors]

Onezchaque année un

ftamment les biens de la ad cæleftia femper alpi terre, & aspirent sans celle rent ; Per Dóminum à ceux du ciel ; Par N.S. noftrum.

Pendant le Carême on fait toujours Mémoire de la ferie aux Messes des Saints. Mémoire de Saint Luce pape dos martyr.

COLECT E,

DEMO

Eus, qui nos beati

Lúcii mártyris tui nouveau sujet de joie dans atque pontificis annua la fête de votre martyr & folemnitáte latíficas ; pontife faint Luce; faites, concéde propitius , ut s'il vous plaît, qu'en hono- cujus natalitia cólirant la nouvèle vie qu'il a mus, de ejufdem éliani seçûe dans le ciel, nous protectióne gaudeámuss initions celle qu'il a me- Per Dóminum noftrum. née sur la terre; Par notre Seigneur.

SECRET E.
Antifiez, Seigneur, les

que nous vous of. mine, dicáta fana frons ; & en considération Etifica ; don, intercedéndes prières de votre martyr te beáto Lúcio máriyre & pontife laint Luce , fai. tuo atque pontifice , per tes qu'ils apaisent votre con éadem nos placáius inJere, & atirent lur nous vo- ténde ; Per Dóminum tre grace ; Par N. So

noftrum. POST COMMUNION.

HÆC

Æc nos communio, Seigneur,nous purifie

Dómine , purget de tout péché ; & que par crimine ; de intercedena Pintercession de saint Luce te beáto Lúcio mártyre votre martyr & pontife, tuo atque pontifice, cao elle nous faire participer au létis remedii fáciat divin remede de votre gra- esse consórres ; Per Déw se ; Par notre Seigneur. minum noftrum,

Q

D Eus, qui Eccléfiam

- nous

LE VII. MARS. SAINT THOMAS D'AQVIN CONFESSEUR

do Docteur. La Messe au commun des Docteurs , p. lxxvij. hors ce qui suit.

COLECT E.
Eus,

O.

Dieu , qui éclairez iuam beáti Thoma

votre Eglise par le saconfeffóris tui mirâ eri- voir éclatant de S. Thomas ditióne clarificas, de votre confeffeur,& qui l'enfanéta operatione fe- richissez par la lainteté cundas ; da nobis,qua- éminente de ses æuvres ; fumus, o que docuit, acordez

s'il vous intelle&u confpicere ; de plaît, la grace, & de comqua egit, imitatione prendre la doctrine, & d'iv complére ; Per Dómi- miter ses actions ; Par nos num noftrum. tre Seigneur,

Mémoire de sainte Perpetue don de Sainte Felicité martyres, Au Commun de plusieurs saintes Femmes marijres, p. cxxiv.

Lecture du Livre de la Sagesse. 7. 7. OP Pedov, og datus est L'Ai deliré l'intelligence,

mihi fenfus ; do in- & elle m'a été donnée," vocávi , venit in me j'ai invoqué le Seigneur , & Spiritus fapiéntie i om l'esprit de sagesse est venu prepósui illam regnis en moi : je l'ai préférée aux dos sédibus, de divitias royaumes & aux trônes, & nihil esse duxi in com- j'ai cru que les richesses. paratione illius ; nec n'étoient rien au prix de la comparávi illi lápidem sagesse. Je n'ai point faie pretiofum : quóniam entrer en comparaison aomne aurum in compa- vec elle les pierres précieuratione illius, aréna est les ; parceque tout l'or att exigua, don tamquam prix d'elle n'est qu'un peu lutum estimabitur ar- de sable , & que l'argent géntum in confpe&tu il- deyant elle fera confidere

J

comme de la boue. Je l'ai lius. Super Jalúiem oba plus aimée que la santé & spéciem diléxi illam.com que la beauté : j'ai résolu de propósui pro luce habéla prendre pour ma lumie- re illam:quóniam inexte, parceque sa clarté, ne tinguibile est lumen ila peut être jamais éteinte, lius. Venérunt autem Tous les biens me font ve- mihi ómnia bona fárinus avec elle , & j'ai reçû ter cum illa, & innu. de ses mains des richeffes merábilis honeftas per inombrables , & je me suis manus illius , cg laiáréjoui en toutes choses, tus fum in omnibus , parceque cette sagesse mar- quóniam antecedébat choit devant moi, & je me ista sapientia , ago n'avois pas fçû qu'elle étoit ignorábam quóniam la mere de tous ces biens. horum omnium mater Je l'ai aprile fans déguise- eft. Quam sine fictióne ment, j'en fais part aux au- didici, co fine invidis tres sans envie, & je ne ca- commúnico, co honeft áo che point les richelles qu'- tem illius non absiónelle renferme, Car elle est do. Infinitus enim hean tresor infini pour les sáurus eft hominibus : hommes ; & ceux qui en quo qui ufi funt, parii. ont usé sont devenus les cipes facti sunt amici:ix amis de Dieu, & se sont Dei, propter disciplóna rendus recommandables dona commendatii par les dons de la science,

LE VIII. MARS. SAINT JEAN DE DIEV, FOND ATEUR

de l'Ordre des Freres de la Charité. La Meffe au Commun d'un Confeffeur non pontifes p.lxxxiv. hors ce qui suit.

COLECTÉ,

Eus, qui beárum embrasé de votre apour le coeur du bienheu- re fuccenfum , inter

Dieu , qui après avoir D Foánnem tuo amá

fiammas innoxium in- reux Jean, l'avez fait mar, cédere fecifti, o per cher au milieu des fameum Eccléfiam tuam mes sans qu'il en ait reçû novâ prole fæcunda. aucun mal ; & qui vous êtes Mti ; prasta , ipsius fuf. fervi de lui pour enrichir fragántibus méritis , votre Eglise d'une nouvèle ut igne caritátis the famille; acordez-nous par vitia nostra curéntur , le secours de ses prières, le dos remédia nobis atér- feu divin de votre charité, na provéniant Per qui nous purifie de tous Dóminum noftrum. nos péchez, & nous conduife à la bienheureuse éternité ; Par N. S. Suite du S. Evangile selon S. Mathieu. 22. 34. IN , illo témpore - AC ENce tems-là, les Pha

risiens Pharifæi, á interrogé - Jelus , & l'un d'eux, qui vit eum unus ex eis legis étoit docteur de la loi, le doctor tentans eum : tenta, en lui faisant cette Magister , quod eft question: Maître, quel est mandátum magnum le grand commandement in lege ? Ait illi fesus: de la loi? Jesus lui réponDiliges Dóminum Deum dir : Vous aimerez le Sei, tuism ex toto corde tuo, gneur votre Dieu de tour dgn in rota ánima tua , votre cæur, de toute votre ögn in tota mente tua. ame,& de tout votre esprit, Hoc efi máximum, eos C'est-là le plus grand, & le primim mandátum. premier commandement, Secundum autem simi- Et voici le second qui est le eft huic : Diliges pró- femblable à celui-là : Vous ximum tuum ficut te- aimerez votre prochain ipsum. In his duobus comme vous-mêmes. Tou. mandá'is univérfa lex te la loi & les Prophetes pendet , don Prophéta. font renfermés dans ces Congregatis autem

Pha- deux commandemens. Or risais, interrogávit eos les pharisiens étant assemfefus, dicens : Quid blés, Jelus leur fit cette de, vobis vidétur de Chri- mande, & leur dit ; Que

« PreviousContinue »