Page images
PDF
EPUB

le souverain Roia conçu de tuam : quia concupi. l'amour pour votre beauté, vit Rex spéciem tuam.

V. Les plus riches d'entre V. Vultum tuum dele peuple imploreront votre precabúntur omnes difecours : les filles des rois viles plebis : filie 18feront à votre suite, gum in honóre tuo.

Ý. Souverain Roi,on vous y. Adducé sur Regi amenera les filles qui sont virgines poft eam : próà la suite de votre Épouse ; xime ejus afferentur & ses compagnes vous ses tibi. ront aussi présentées.

y. On vous les amenera V. Afferéntur in lati avec pompe & réjouissance, tia & cxultatióne ; & elles entreront dans vo. adducéntur in temi tre céleste palais, plum Regis. Au témis de Páqué, au lieu du Graduel on dit :

Alleluia , alleluia, Alleluia , alleluia. V. Souverain Roi, on vous y. Adducéntur Regi amenera les filles qui sont virgines poft eam :próà la suite de votre Epouse : xime ejus afferéntar fes compagnes vous seront tibi in lattia. aussi présentées avec pompe de réjouissance, Alleluia,

Alleluia. V. Avec l'a beauté & l'é- y.spécie tua, dan pulelat qui vous environent, chrisúdine tuâ, intéralez, marchez heureuse- de , profperè procéde, Inent & regnez,

Alleluia,

do regna, Alleluia. Suite du S. Evangile seloni S. Mathieu. 25. I. Nce tems-là, Jesus dit /N illo témpore, Dixit

à ses disciples rabole : Le royaume des parábolam hanc : Sicieux est semblable à dix mile erit regnum

cælovierges, qui ayant pris leurs rum decem virginibus: lampes, s'en alerent au de- quæ accipiéntes lámpavant de l'époux & de l'é- des fuas , exiérunt óbpouse. Il y en avoit cinq viam sponfo do fponfa. d'entr'elles qui étoient fo. Quinque autem ex eis Frant fárua, e quin les, & cinq fages. Les cinq que prudéntes : fed qui étoient foles, ayant quinque fátuæ , accé- pris leurs lampes, ne priptis lampádibus, non rent point d'huile avec elJumpsérunt óleum fe- les. Les sages au contraire, cum , prudéntes verò prirent de l'huile dans leurs Accepérunt óleum in vafes avec leurs lampes. Et vafis fuis cum lampá- l'époux tardant à venir, eldibus. Moram autem les s'assoupirent toutes , & faciénte sponso, dormi- s'endormirent. Mais sur le tavérunt omnes de doró minuit on entendit un miérunt. Médiá autem grand cri : Voici l'époux nocte clamor factus est: qui vient, alez audevant de Ecce sponsus venit ,ežcim lui.Aushi-tôt toutes ces viere te óbviam ei. Tunc sur- ges se leverent, & préparerexérunt omnes virgic rent leurs lampes. Mais les nes illæ, & ornavé foles dirent aux sages:Donrunt lámpades fuas. nez - nous de votre huile , Fátua autem Sapién- parceque nos lainpes s'éteitibus dixérunt : Date gnent. Les sages leur réponnobis de óleo veftro : dirent: De peur que ce que quia lámpades noftra nous en avons ne sufile pas extinguántur. Refpon- pour nous & pour vous dérunt prudéntes, die alez plûtôt à ceux qui en céntes : Ne fortè non vendent, & achetez-en ce fufficiat nobis den vobis, qu'il vous en faut. Mais ite pótiùs ad vendén- pendant qu'elles aloient en tes , don émite vobis. acheter , *l'époux vint, & Dum autem irent éme- celles qui étoient prêtes re , venit Sponsus : de entrerent avec lui aux noqua paráta erant , in- ces , & la porte fut fermée, travérunt cum eo ad Enfin les autres vierges núptias , don clausa eft vinrent aussi , & lui dirent: jánua. Noviffimè verò Seigneur , ouvrez- nous, véniunt doréliqua vir- Mais il leur répondit : Je gines, dicéntes : Dómi- vous dis & je vous en assune, Dómine , áperi no- re, que je ne vous conois bis. At ille refpondens, point, Veillez done, par

ر

R Seigneur, cette robla

ceque vous ne savez ni le ait : Amen dico vos jour ni l'heure,

bis, nefcio vos, VigiláHe itaque , quia nescitis diem, neque horam.

Ó FER TO I R E. Ps: 44. Vous avez des filles de Filia regum in honotois à votre service : la Rei- re tuo : áftitit regina i ne se tient à votre droite dextris tuis in veftitu ávec unhabit couvert de l'or deauráto, circúindats le plus fin : elle est parée a- varietáte. vec une admirable varieté.

SE C Ř E TE
Ecevez favorablement,

A Crépta tibi

fit

, Dós

mine, facrára plea tion que vous presente vo bis oblá io pro tuárum tre peuple en mémoire de honóreSanctarum:quavos saintes, par les merites rum fe méritis de tria desquelles il reconoît avoir bulatióne percepisse coa reçû du secours dans son gnófcit auxilium ; Per afliction ; Par N. S. Dóminum.

COMMUNION. Ma:h. 25. Les cinq vierges fages

Quinque prudentes prirent de l'huile dans leurs virgines accepérunt óc vases avec leurs lampes ; leum in vafis fuis cum mais sur le minuit on en- lampadibus : medid tendit un grand cri: Voici autem nocte clamor l'époux qui vient , alez au- factus est : Ecce fpondevant du Seigneur Jesus- sus venit,exile óbviam Christ.

Christo Dómino. POSIĆ O Ň MU N ION. Seigneur, après avoir raf S Atiáfti , Domine ,

familiam tuam mu dons sacrez, soutenez-nous méribus Sacris : ejus fans cesse, s'il vous plaît, & quafumus femper indonez-nous de nouvelles terventione nos réfove, forces

par l'intercession de cujus folennia celebrán celle dont nous célébrons mus ; Per Dóminum. la fête ; Par N.S.

AUTRE MESSE POUR LE COMMUN

d'une Vierge non Martyre.

[ocr errors]

INTRO I T. Pf. 44. VI

Vltum tuum de- Es

precabúntur omnes peuple divites plebis : addu. tre secours : on vous amécéntur regi virgines nera,

louverain Roi, les filpoft eam : próxima ejus les qui sont à la suite de vơ. adducéntur tibi in la- tre Épouse : ses compagnes titia dg exultatióne. vous feront présentées avec

pompe & réjouillance. Pl. Eructávit cor P. J'ai proféré des pameum verbum bonum: roles làintes de l'abondance dico ego ópera mea de mon cæur : c'est au foun Regi. Glória,

verain Roi que je consacre

mes cantiques, Gloire.

COLECT E.
EX

Xáudi nos, Deus Xaucez - nous
falutáris nofter; ut notre

que ficut de beáta N, vire comme la fête de votre ginis tua festivitáte sainte vierge N. nous done gaudémus ; ira fie de- de la joie, nous y recevions potiónis erudiámur af- aussi la ferveur d'une sainte féctu ; Per Dóminum devotion ; Par N. S. Lecture de la re Epitre de S. Paul aux Cor. 7.28.

Es bus præcéptum Dó- reçû de commandes mini non habeo : consin ment du Seigneur qui oblilium autem do , tam ge à la virginité: mais voiquam misericórdiam ci le conseil que je done confecútus à Dómino, comme étant fidele ministre ut fim fidélis. Existi- du Seigneur, par la misemo ergo hoc bonum effe ricorde qu'il m'en a faitoje propter infiántem necef- croi donc qu'il est avanta:

Exotere Sauveur , afin

que

[ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors]
[ocr errors]

11

geux, à cause des fâcheuses fitátem , quóniam boa necessitez de la vie presen- num est homini fic effen te; qu'il est, dis je, ayan- Alligátuses uxóri ? notageux à l'homme de ne se li quarere folutiónem. point marier. Etes-vous lié solüius es ab uxóre ? avec une femme? Ne cher- Noli

quarere

uxórem. chez point à vous délier. Si autem acceperis uxáN’êtes-vous point lié avec rem, non peccáfti. Etf une femme ? Ne cherchez núpserit virgo, non peca point de femme. Que fi cávit. Tribulatiónem vous épousez une femme tamen carnis hatébunt vous ne pechez pas ; & fi hujúfmodi. Ego autem une fille se marie elle ne pe- vobis parco. Hoc itache pas aussi. Mais ces per- que dico fratres : TemJones soufriront dans leur pus breve eft : rélichair des aflictions don des quum eft , ut de qui peines. Or je voudrois vous habent uxóres , tam. les épargner. Voici donc, quam non habéntes mes freres, ce que j'ai à fint : qui flent,tamvous dire:Le tems est court; quam non flentes : da & ainsi, que ceux-mêmes qui gaudent,tamquam qui ont des femmes, soient non gaudéntes : qui comme n'en ayant point: emunt , tamquam non & ceux qui pleurent, com- possidéntes : qui . me ne pleurant point: ceux túntur hoc mundo , qui se réjouissent, comme tamquam non utántur: ne se réjouissant point:ceux praterit enim figura qui achetent, comme ne hujus mundi, Volo aspossedant point : enfin ceur tem vos fine folicitúdi. qui usent de ce monde,com- me effe. Qui fine uxóre me n'en usant point; car la eft, solicitus eft, qui figure de ce monde paffe. Dómini sunt , quomodo Pour moi je desire de vous placeat Deo. Qui ak. voir dégagés de soins do tem cum uxóre eft, for d'inquiétudes. Celui qui licitus eft qua sunt n'est point marié, s'ocupe mundi , quomodo plás du foin des choses du Sei- ceat uxóri, es divisus gueur, & de ce qu'il doit est. Et n.úlier innápra

[ocr errors]
« PreviousContinue »