Page images
PDF
EPUB

martyrs N. & N, nous parti- intercedéntibus fan cipions toujours avec une étis martyribus tuis ame pure, à ce facrement que nous recevons fous des efpeces fenfibles Seigneur,

; Par notre

N. & N. ut quod ore contingimus purâ mente capiámus ; Per Dóminum.

Autre Poftcommunion pour plusieurs Martyrs non Pontifes.

Aites, Seigneur, que cet- HEc nos commú

FAites,

te communion nous purifie de nos crimes > par l'interceffion de vos faints martyrs N. & N. elle nous rende un jour participans de la gloire celefte, Par Ñ. S.

nio,

Dómine

& que purget à crimine: intercedéntibus fandis martyribus tuis N. & N. cæleftis remédii fáciat effe confortes; Per.

Une autre Epitre & un autre Evangile pour le commun des Martyrs au temps de Pâque.

Lecture du Livre de l'Apocalypse de S. Jean, 19.1.

N ces jours là, Moi Jean j'entendis comme la voix d'une nombreuse troupe qui étoit dans le ciel, & qui difoit: Alleluia, falut, gloire & puiffance à notre Dieu: parceque fes jugemens font véritables & juftes, qu'il a condanné la grande proftituée, qui a corrompu la terre par fa proftitution, & qu'il a vengé le fang de fes ferviteurs, que fes mains ont répandu. Ils dirent encore une feconde fois: Alleluia, Et la fumée de fon embrafement s'éleve dans les ficcles des

N

diébus illis, Poft bat ego Joánnes audivi quafi vocem turbárum multarum in cælo dicéntium: Allelúia, falus, ¿ glória, & virtus Deo noftro eft: quia vera & jufta judicia funt ejus, qui judicávit de meretrice magna, que corrupit terram in prostitutione fua

vindicávit fanguinem fervórum fuórum de mánibus ejus Et iterum dixé

runt: Allelúia. Et fiecles. Alors les vingt-qua-
fumus ejus afcendit tre vieillards & les quatre
in fécula feculórum. animaux fe profternerent &
Et ceciderunt fenió-
res viginti-quátuor,
quátuor animá-
lia, & adoravérunt
Deum fedéntem fu-
per thronum, dicén-
tes: Amen: Allelúia.
Et vox de throno exi-
vit, dicens: Laudem
dicite Deo noftro om
nes fervi ejus: & qui
timétis eum,
pusilli
magni. Et audivi
quafi vocem turba
magna, & ficut vo-
cem aquárum mul-
tárum, & ficut vo-
cem tonitruórum
magnórum dicén-
tium: Alleluia, quo-
niam regnávit Dómi-
nus Deus nofter om-
nipotens. Gaudeá-
mus, & exultémus,
demus glóriam ei:
quiavenérunt núptia

adorerent Dieu, qui étoit affis fur le trône, en difant: Amen: Alleluia. Et il fortit du trône une voix qui difoit Louez notre Dieu, vous tous qui êtes les ferviteurs & qui le craignez, petits & grands. J'entendis encore comme le bruit d'une grande troupe, comme le bruit de grandes eaux, & comme le bruit d'un grand tonnerre: qui difoit : Alleluia: Lou ons Dieu, parceque le Seigneur notre Dieu, le toutpuillant eft entré dans fon regne. Réjouiffons-nous,, faifons éclater notre joie, & rendons-lui gloire; parceque les noces de l'Agneau font venues, & que fon épouse s'y eft préparée. Et il lur a été donné de fe revêtir d'un fin lin d'une blancheur éclatante; & ce fin lin, ce font les bonnes œuvres des faints. Alors il me dit : Agni, & uxor ejus Ecrivez : Heureux ceux qui praparávit fe. Et da- ont été appelés au fouper des tum eft illi, ut coopé- noces de l'Agneau.

riat fe byffino fplendénti & cándido. Fyffinum enim, juftificatiónes funt fanétórum. Et dixit mihi : Scriber Beáti, qui ad cœnam nuptiárum Agni vocáti funt.

1

Suite du S. Evangile felon S. Jean. 16. 20.
N ce tems-là, Jefus dit/N illo tempore ?

Eà fes difciples: Oui, je

vous le dis, & je vous en affure vous pleurerez & vous gemirez; & le monde fe réjouira : vous ferez dans la trifteffe, mais votre tristeffe fe changera en joie, Une femme lorfqu'elle enfante, eft dans la douleur; parceque fon heure eft venue mais après qu'elle a enfanté un fils elle ne fe fouvient plus de tous les maux, dans la joie qu'elle a d'avoir mis un homme au monde. C'est donc ainfi que vous êtes maintenant dans la trifteffe: mais je vous verrai de nouveau & votre cœur fe réjouira, & perfonne ne vous ravira votre joie,

[ocr errors]

Dixit Jefus difci pulis fuis: Amen, amen dico vobis, quia plorábitis, fébitis vos : mundus autem gaudébit: vos vero contriftabimini, fed triftutia veftra veriétur in gáudium. Múlier cùm parit, riftuiam habet quia venit hora ejus: cùm autem pepérerit púerum,jam non méminit pressúra propter gaudium, quia natus eft homo in mundum. Et vos igi tur nunc quidem tri ftutiam habétis: ite

rum autem vidébo

[ocr errors]

vos, & gaudébit cor veftrum: & gaudium veftrum nemo tollet à vobis.

LE COMMUN DE PLUSIEURS MARTYRS hors le tems de Pâque.

INTROIT. Pf. 78.

Úe les gemiffemens des captifs montent jusqu'à vous, Seigneur : verfez dans le fein de nos voifins fept fois autant d'oprobre & de honte qu'ils vous en ont

Ntret in confpectu tuo, Dómine, gémitus compeduórum: redde vicinis noftris feptuplum in finu eórum: vindica fan

fait: vengez le fang de vos
faints qu'ils ont répandu,
Pf. Mon Dieu! les nations
font entrées dans votre hé-
ritage: elles ont profané vo-
tre faint temple: elles ont
fait de Jerufalem comme une
cabane qu'on dreffe pour
garder des fruits. Gloire.

gainem fanétóru tuórum, qui effufus est. Pf. Deus! venérunt gentes in hereditátem tuam ; polluérunt templum fanétum tuum ; pofuérunt Jerúsalem in pomórum custódiam. Gloria.

Colecte pour plufieurs Martyrs Pontifes. BEatórum márty- Aites, s'il vous plaît, Sei

rum, paritérque pontificum N. & N. nos, que fumus, Dómine, fefta tueantur: córum comméndet orátio veneránda; Per.

FAites,

gneur, que dans ces fêtes de vos bienheureux martyrs & pontifes N. & N. nous foyions affiftés de leur protection; & que leurs faintes priéres nous rendent agréables à votre divine majefté; Par N. S.

Lecture du Livre de la Sagesse. 3. 1.

Uftórum ánima in

manu Dei funt, non tanget illos tormentum mortis. Vifi funt óculis infipiéntium moi: & aftimáta eft afflictio éxitus illórum: quod à nobis eft iter, exterminium illi autem funt in pace. Et fi coram hominibus tormenta paffi funt, fpes illórum immortalitáte plena eft. In paucis vexáti,

Ldans le dan Dieu,
Es ames des juftes font

où ils n'ont plus à craindre
les tourmens de la mort. It's
ont parumourir pour toujours
aux yeux des infenfés : leur
fortie du monde a paffé pour
un comble d'afliction ; &
leur féparation d'avec nous,
pour une entiere ruine : ce-
pendant ils font en paix.
Dans le tems même qu'ils
foufroient les plus rudes fu-
plices devant les hommes
ils avoient une pleine efpe
rance d'ariver à l'immorta

[ocr errors]

lité. Leur afliction a été legere, & leur récompenfe fera grande; parceque Dieu les a éprouvés & les a trouvés dignes de lui. Il les a éprouvés comme on éprouve l'or dans la fournaife: il les a reçus comme des victimes qui fe font facrifiées en holocaufte; & quand leur tems fera venu, il les regardera favorablement. Les juftes feront éclatans comme les étincel les du feu qui confume les roseaux en un inftant. Ils jugeront les nations, ils domineront fur les peuples, & leur Seigneur regnera éternelle

ment.

in multis bene difpo néntur: quóniam Deus tentávit eos, invénit illos dignos fe. Tamquam aurum in fornace probávi illos, & quafi holecáufti hóŝtiam accépit illos; & in tém pore erit refpectus il lórum. Fulgébun! ju sti, & tamquam feinilla in arundi néto difcurrent. Ju dicábunt natiónes, dominabúnturpó pulis, & regnábit Dóminus illórum in perpétuum.

Gloriofus Deus in fanctis fuis: mirábilis in majeftáte, fáciens prodigia.

GRADUEL, Exodi. 1s. Eccli. 44. Dieu fait éclater fa gloire dans fes faints: il fait briller l'éclat de fa majefté & de fa puiffance par les merveilles qu'il opere en eux, V. Votre droite, Seigneur, a fignalé fa force votre droite a brifé les ennemis de

votre nom.

.Déxtera tua,Dómine, glorificáta eft in virtúte : déxtera manus tua confrégit inimicos.

Alleluia, allelúia. V. Córpora fantórum in pace fepulta funt : & nómina córum vivent in gene

Alleluia, alleluia. *. Les corps des faints repofent en paix : & leur nom vivra éternellement, Alleluia, ratióne & generatiónem. Allelúia.

Après la Septuagefime, au lieu d'Alleluia, & du Verfet précedent, on dit le Trait qui fuit.

« PreviousContinue »