Page images
PDF
EPUB

num.

mon

[ocr errors]

GRA DUEL, PS, 106. & 68, Le Seigneur a envoyé sa Mifit Dóminus vera parole, & les a guéris : il bum suum, do fanávit Ies a délivrés de la mort, eos :d eripuit eos de Ý. Qu'ils publient donc les morte eórum. Ý. Confimiséricordes du Seigneur, teántur Dómino mile. & qu'ils racontent ses mer- ricórdia ejus : & miras veilles aux enfans des hom- bilis ejus filiis bómi. mes.

Alleluia , alleluia. Alleluia , alleluia, V. Sauvez-moi

Ý, Salvum me fac, Dicu:un torrent de maux a Deus , quóniam intrainondé mon ame. Alleluia, vérunt aquæ usque ad

ánimam meam. Allel, Après la Septuagefime , au lieu d'Alleluia de Son Yerset, on dit le Trait qui fuit.

TRA I T. Pf. 102. & 78, Seigneur, ne nous traitez Dómine , non fecure pas comme nos péchez le dum peccata noftra que méritent, & ne nous panif- fécimus nos, neque fe. fez pas à proportion de nos cúndum iniquitátesnice iniquitez,

stras retribuas nobis. ỹ. Qubliez , Seigneur, Ø. Dómine, ne meminos anciennes iniquitez ; neris iniquitatum nohâtez-vous de nous préve- ftrárum antiquárum : nir par les éfets de votre mi- citò anticipent nos miséricorde ; parceque nous sericórdia tua , quia sommes réduits à la der- páuperes facti sumus niere milere.

vimis. Ý. Secourez-nous, ô Dieu V. Adjuva nos, Deus qui êtes notre salut : déli- salmıáris nofter: 6 pre

Seigneur , & pter glóriam nóminis pardonez-nous nos péchez, tui Dómine, libera nos, pour la gloire de yotre dos propitius efto peccámom,

tis noftris , propter ?amen tuum,

yrez-nous

Âu -ums de Pázile, au lieu du Grauuel on dit :
Alleluia, allılúiz. Alleluia , alleluia.
Saluara me fac, Deus, Ý. Sauvez-moi , mon,
quóniam intravérunt Dieu : un torrent de maux
aque usque ad ani- a inondé mon ame.
mam meam.
AlleMia.

Alleluia.
V. Salvábo pópulum Ý. Je sauverai mon peu-
meum Ifraël in die mas ple d'Israël au jour de l'a-
lo: ero' eis in Deum, Aiction,& je serai son Dieu
in veritáte do justitia, selon la justice & la vérité
Allelúia.

de mes promesses. Alleluia,
Suite du S. Evangile felon S. Luc, 4. 38;
IN illo témpore, Sur- N ce tems-là, Jesus é-

gens fesus de syna- tant sorti de la synago
góga , introivit in do- gue , entra dans la maison
mum Simónis. Socrus de Simon, dont la bellea
autem Siniónis tenebá- mere avoit une grosse fico
tur magnis fébribus : vre.Ils le prierent pour elle,
co rogar érunt illum Et étant debout auprès de
pro ea. Et stans super la malade, il comanda à la
illam, imperávit febri: fievre de la quiter, & la fie-
e dimite illam. Et vre la quita. Et s'étant le-
continuò furgens mini. vée aussi-rôc elle les Cervoir,
frábat illis. Cùm au. Le soleil étant couché, tous
tem fol occidisset , om- ceux qui avoient des mala-
nes qui hatébant infir- des afligés de diverses ma-
mos váriis languori- ladies, les lui amenoient :
bus, ducebant illos ad & imposant les mains sur
eum. At ille singulis chacun d'eux il les guéril.
manus impónens , .C14- soit. Les demons fortoient
rábat
eos, Exibant

au- du corps de plusieurs, en tem damónia à multis, criant & disant : Vous êtes · clamántia , e dirén- le Fils de Dieu. Mais il les tia: Quia tu es Filius menaçoit & les empêchoir Dei : cgo increpans non de dire qu'ils süssent qu'il Jinébat ea loqui , quin étoit le Christ, Lorsqu'il fut

[ocr errors]
[ocr errors]

jour il sortit dehors, & s'en fciébant ipfum effe aila en un lieu defert : & Christum. Facta autout le peuple le vint cher- tem die egressus,sbat in cher jusqu'où il étoit ; & deférium locum, i comme ils s'éforcoient de turba requirébant eum, le retenir, ne voulant point a vezérunt usque ad qu'il les quitât, il leur dit : ipfum : o detinebar Il faut que je prêche ausfi illum ne diftéderet ab aux autres villes l'Evangile eis. Quibus ille ait : du royaume de Dieu;

car Quia is áliis civitá. c'est pour cela que j'ai été ribus oj órtet me evanenvoyé. Et il préchoit dans gelizére regnum Dei , les synagogues de Galilée. quia ideò miffus fum. Et erat pradicans in ynagógis Galilee.

OFERTO IR E. Nomb. 16. Le grand prêrre Aaron se Stetit Pontifex ink!! tint debout entre les morts mortuos dos vivos, his & les vivans , ayant en la bens thuribulum ár main un encensoir d'or : il reum in manu jua: cfrit le sacrifice de l'encens ófferens incensi sacrifi& il apaisa la colere de cium, placávit iram Dieu, & le Seigneur arêta Dei, & ceffávit quas fon fleau.

Jário à Dómino, SECRE I E. , s Wovéniat mobis

, Seigneur que l'oblation de ce facrifice nous soit sa- facrificii prafentis elutaire, & qu'après nous a- blário, que nos do ab voir délivrés eficacement erroribus univérfis po de toute sorte d'égaremens, ténter absolvata eile ncus préserve de toute torius eripiat perdstiómortalité ; Par N. S. nis incúrsu ; Per.

COMMUNION. Luc. 6. Un grand nombre de ma- Muliitúdo languén. lades, & de ceux qui étoient tium, qui vexzi ázposledés par des esprits im- tur à fpiritibus it

Equiéces notre malui pe

mendis, veniébant ad purs, venoient vers Jesus ;
eum : quia virtus de parcequ'il sortoit de lui
illo'exibat, & fanás une vertu qui les guériss
bat omnes.

foit tous.
POSTCO MŇUNION.
EX
Xaudi nos ,

Deus Xaucez-nous, ô Dieu
falutáris nofter :
pópulum tuum ab ira- livrez votre peuple de la
cúndis tud terróribus crainte de votre colere , &
liberum, do misericór- metez-le en sûreté par un
diæ tuæ fac largitáre éfet de votre miséricorde ;
fecérum ; Per. Par notre Seigneur.
SICSSO9:69SCICOSESSISS:GOSSICS
MESSE VOTIVE

POUR LES MALADES.

[ocr errors]

INTROÏT. Ps. 34. ,

Xaucez-moi , ô mori tiónem meam,e's ne

E & despexeris deprecatió- ma priére : regardez-moi nem meam : intende in favorablement, & daignez me, dos exáudi me. éxaucer les voeux que je

vous adresse. Pl. Contristátus film Pl. Je suis acablé de triin exercitatióne mea : stesse, dans la peine qui dos conturbátus fum à m'exerce : la voix de mon voce inimici , don à tri- ennemi, & les persécutions bulatióne peccatóris. du pécheur me jetent dans Górir.

un trouble extrême, Gloire

COLECT E. O Mnipotens Limpi- Dieu toutpuissant &ćtérna credéntium ; e- jours l'auteur du salut de xáudi nos pro fámulis ceux qui croyent en vous,

3

ز

M Quelqu'im parm

éxaucez les priéres que tuis infirmis , pro quis nous vous adressons en fa- bus misericórdia tua veur de vos serviteurs ma- implorámus auxilium; lades, pour lesquels nous ut redditâ fibi fanitaimplorons le secours de vo- te, gratiárum tibi in tre miséricorde ; afin qu'a- Ecclésia tua réferant près avoir recouvré la san- actiónes Per Dómia té, ils vous en rendent des num noftrum. actions de grace dans votre Eglise ; Par N. S. Lecture de l'Epitre de l'apôtre S. Jâque. 5. 13. Es très-chers Freres, C Ariffimi , Trifiáin

áliquis vestrúm ? vous est. il dans la tristefse? oret. Æquo ánimo eft? qu'il prie.Est-il dans la joie? Pallat. Infirmátur quis qu'il chante de saints can- in vobis ? indúcat pre tiques. Quelqu'un parmi sbyteros Ecclésia, eta vous est-il malade ? qu'il orent super eum,ungérapele les prêtres de l'Eglise, tes eum ólec in nomine & qu'ils prient sur lui l'oi. Dómini. Et orátio fidei gnant d'huile au nom du salvábit infirmum, ego Seigneur. Et la priére de la alleviábit eum Dómifoi sauvera le malade , le nus : eo fi in peccátis Seigneur le soulagera ; & fit , remittértur ei.Cons'il a commis des péchez, firémini ergo aliéra ils lui seront remis. Con- utrum peccáta veftra, fessez vos fautes l'un à l'au. do oráte pro invicem, tre', & priez l'un pour l'au- ut falvémini. tre, afin que vous soyiez guéris.

GRADU E L. Pf. 6. Ayez pitié de moi, Sei- · Miserére mihi, Dómia gneur , parceque je suis ne, quóniam infirmus foible : Seigneur , guérif- fum, fana me, Dómine, sez-moi.

V. Tous mes os sont é- . Conturbála funt branlés ; & mon amé est ómnia offa mea, có áo dans un trouble con un aba- nima mea turbáta ef tement extrême.

valde,

« PreviousContinue »