De l'ancienne France, contenant l'origine de la royante et de ses attributs, celle de la nation et de ses differentes classes, celles de la pairie et des pairs de France, des dignités civiles et militaires, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 386 - Le Roi Louis XVI honora constamment cet Ordre de sa protection spéciale ; ce qui est confirmé par les . lettres-patentes dont l'extrait suit : « Louis, par la grâce de Dieu, Roi de France et de « Navarre, à tous présens et à venir, salut. Nos chers
Page 122 - le gouvernement et le commandement militaire, aussi bien que l'administration de la justice; celle du Vicomte était la même, mais au défaut du Comte. Vers la fin de la seconde race, et au commencement de la troisième, les Ducs et les Comtes
Page 33 - jamais lui commander une action déshonorante. Il n'y a rien que l'honneur prescrive plus à la noblesse, que de servir le prince à la guerre : c'est la profession disi, 3 tinguée qui convient aux nobles, parce que ses hasards, ses succès et ses malheurs mêmes, conduisent à la grandeur.
Page 541 - qu'un simple pourpoint de peau de loutre sur une tunique de laine bordée de soie. Il mettait sur ses épaules un sayon de couleur bleue, et pour chaussure il se servait de bandes de diverses couleurs, croisées les unes sur les autres. Nous devons à
Page 389 - la Sainte-Ampoule fut apportée de Saint-Remy en « procession, par Dom de Bar, Prieur de cette abbaye, « en chape d'étoffe d'or, et monté sur un cheval blanc « de l'écurie du Roi, que deux maîtres palefreniers de « la grande écurie conduisaient par les rênes : il était « couvert d'un petit harnais d'étoffe d'argent,
Page 565 - Tout à coup un Héraut vint trancher la nappe devant le Comte, en lui disant qu'un Prince qui ne portait pas d'armes n'était pas digne de manger à la table du Roi. Guillaume, surpris, répondit qu'il portait le heaume, la lance,
Page 542 - livres de rentes ou plus, pourront faire quatre robes par an, et non plus, et leurs femmes autant: ' "« Nul Chevalier ne donnera à aucun de ses Compagnons que deux paires de robes par an. « Tous Prélats auront seulement deux paires de robes par an. « Tous Chevaliers n'auront que deux paires
Page 380 - qu'ils ont tenu leur serment, et soutenu cette religion par les faits d'armes les plus éclatans, et le dévouement le plus sincère. Quant aux débauches contre nature qu'on leur reproche : « C'est mal connaître les hommes, disent les « anciens rédacteurs de l'Encyclopédie, de croire qu'il « y ait des sociétés qui se soutiennent par les mau
Page 562 - Tout homme convaincu de « s'être enivré sera condamné, pour la première fois, « à subir la prison, au pain et à l'eau ; pour la seconde, « sera en outre fouetté ; pour la troisième, il le sera « publiquement; et, en cas de rechute, il sera banni, « avec amputation de ses oreilles.
Page 429 - volontés; mais mon ambition a quelque chose « de plus haut que de bien parler: j'aspire au titre de « Libérateur et de Restaurateur de la France. Déjà, « par la faveur du ciel, par les conseils de mes fidèles « serviteurs, et par l'épée de ma brave noblesse, de la« quelle je ne distingue point mes Princes, la qualité \. « de Gentilhomme étant le plus beau litre que

Bibliographic information