French Portraits: Being Appreciations of the Writers of Young France

Front Cover
Mitchell Kennerley, 1899 - Authors, Belgian - 241 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 5 - The prostitute draggles her shawl, her bonnet bobs on her tipsy and pimpled neck, The crowd laugh at her blackguard oaths, the men jeer and wink to each other, (Miserable ! I do not laugh at your oaths nor jeer you...
Page 114 - He call'd them untaught knaves, unmannerly, To bring a slovenly, unhandsome corse Betwixt the wind and his nobility.
Page 104 - The last scud of day holds back for me, It flings my likeness after the rest and true as any on the shadow'd wilds, It coaxes me to the vapor and the dusk. I depart as air, I shake my white locks at the runaway sun, I effuse my flesh in eddies, and drift it in lacy jags.
Page 20 - Surgi de la croupe et du bond D'une verrerie éphémère Sans fleurir la veillée amère Le col ignoré s'interrompt. Je crois bien que deux bouches n'ont Bu, ni son amant ni ma mère, Jamais à la même Chimère, Moi, sylphe de ce froid plafond...
Page 7 - L'abbé divague. — Et toi, marquis, Tu mets de travers ta perruque. — Ce vieux vin de Chypre est exquis Moins, Camargo, que votre nuque. — Ma flamme... — Do, mi, sol, la, si. — L'abbé, ta noirceur se dévoile! — Que je meure, Mesdames, si Je ne vous décroche une étoile ! — Je voudrais être petit chien ! — Embrassons nos bergères, l'une Après l'autre. — Messieurs, eh bien ? — Do, mi, sol. — Hé!
Page 9 - C'est le grand jour tremblant de midi, C'est, par un ciel d'automne attiédi, Le bleu fouillis des claires étoiles!
Page 21 - Flotte plus qu'il n'ensevelit. Mais, chez qui du reve se dore Tristement dort une mandore Au creux neant musicien Telle que vers quelque fenetre Selon nul ventre que le sien, Filial on aurait pu naitre.
Page 69 - Ici c'est un vieil homme de cent ans qui dit, selon la chair, Flandre et le sang : souvenez-vous-en, souvenez-vous-en, en ouvrant son cœur de ses doigts tremblants pour montrer à tous sa vie comme un livre, et, dans sa joie comme en des oraisons, tout un genre humain occupé à vivre en ses villes pies d'hommes et d'enfants. Or à tous ici, ses pleurs et ses fêtes, et, suivant le ciel peint à ses couleurs, voici sa maison, ses fruits et ses fleurs, en ses horizons d'hommes et de bêtes; et lors...
Page 21 - Une dentelle s'abolit Dans le doute du Jeu supreme A n'entr'ouvrir comme un blaspheme Qu'absence eternelle de lit. Cet unanime blanc conflit D'une guirlande avec la meme, Enfui contre la vitre bleme Flotte plus qu'il n'ensevelit.
Page 227 - Plaudite porcelli, porcorum pigra propago. Progreditur , plures porci pinguedine pleni. Pugnantes pergunt, pecudum pars prodigiosa Perturbat pede petrosas plerumque plateas, Pars portentose populorum prata profanat. Pars pungit populando potens, pars plurima plagis Praetendit punire pares, prosternere parvos.

Bibliographic information