Répertoire de législation et de jurisprudence forestières: recueil périodique et critique, Volume 8

Front Cover
Bureau de la Revue des eaux et forêts, 1879 - Fishery law and legislation
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Fauchet p 278 de dire que la responsabilité du pro
43
légales et transformer une chasse à tir est ouverte dans le département?
49
scrit en faux doit être condamné à
66
dabord à la destination pour laquelle 1877 commune de Lanne c Marmissole
69
seur sur le gibier quil poursuit com
104
juin 1878 p
129
bois et locataires de chasses ne soient Cass 22 novembre 1875 Evrard c
158
admet à ces battues toutes les personnes du permis dont il était porteur Rouen
160
septembre 1878 p
170
divis ne peut autoriser un tiers à chas pour fait de chasse sur des terrains dont
177
mis en situation de les aider à detruire Trib de Corbeil 18 juillet 1878 Curel
186
ment perdu et puni par les articles
219
et de bourses lps individus trouvés ticulières à cet effet Trib Rambouil
305
dû paver pour dégâts causés par ce ravages Montbrison 11 novembre 1878
307
ne peuvent méconnaitre les faits maté vrier 1875 Sacoman et Mabilly p
317
moins quil ne soit constaté par le juge ou chanterelles est passible des peines
353
Chasseur forestier V Armement
379
mière instance na pas besoin dune au Code forestier et rentre au contraire
382
Administration centrale des
389
sure administrative ne saurait sappli
390
Exercice 1879 p 322
391
de Brignolles 11 juin 1878 Forêts
Auxiliaire V Chasse
1
Nullité V Champs Citations Pro Passage sur le terrain dautrui
3
de la loi du 25 mai 1838 nest point
7
de Champigny c Comte et de Séguin 20 Les engins qui servent ordinai
14
à ce remboursement des sommes dail 11 Doit être considéré comme
17
Bussières p 18
18
avril 1877 Forêts c Sicouret p 23
23
de chasse Besancon 22 juin 1878 Cour gratuite aus habitants des chablis exis
25
dusager ou même de simple conces
26
Comment doit être puni le fait da
33
Associé 22
35
sauraient à raison de cet agrément
37
Gibier 3
41
Trib de la Seine 12 avril 1878 Jaluzot 47 Le juge peut répartir les dom
44
Comité de jurispr p 46
46
Battue 3 5 6 7 8 Gibier lancé 49
49
quelle devait y servir Rouen 11
51
Délit forestier
53

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 334 - Sur le deuxième moyen du pourvoi, tiré d'une prétendue omission de statuer et de la violation de l'article 7 de la loi du 20 avril 1810, en ce que l'arrêt attaqué...
Page 57 - Tout propriétaire qui voudra s"e servir, pour l'irrigation de ses propriétés, des eaux naturelles ou artificielles dont il a le droit de disposer, pourra obtenir le passage de ces eaux sur les fonds intermédiaires, à la charge d'une juste et préalable indemnité.
Page 290 - ... 3° Les espèces d'animaux malfaisants ou nuisibles que le propriétaire, possesseur ou fermier, pourra en tout temps détruire sur ses terres, et les conditions de l'exercice de ce droit, sans préjudice du droit appartenant au propriétaire ou au fermier de repousser ou de détruire, même avec des armes à feu, les bêtes fauves (d) qui porteraient dommage à ses propriétés. Ils pourront prendre également des arrêtés : 1° Pour prévenir la destruction des oiseaux ; 2°...
Page 225 - ARTICLE 9. Dans le temps où la chasse est ouverte, le permis donne, à celui qui l'a obtenu , le droit de chasser de jour, à tir et à courre...
Page 298 - L'exception préjudicielle ne sera admise qu'autant qu'elle sera fondée, soit sur un titre apparent, soit sur des faits de possession équivalents^ personnels au prévenu et par lui articulés avec précision, et si le titre produit, ou les faits articulés sont de nature, dans le cas où ils seraient reconnus par l'autorité compétente, à ôter au fait qui sert de base aux poursuites tout caractère de délit ou de contravention.
Page 137 - Nul ne peut être contraint de céder sa propriété, si ce n'est • pour cause d'utilité publique, et moyennant une juste et préalable indemnité.
Page 368 - ... mètres , et à la distance d'un demi-mètre pour les autres plantations. « Les arbres, arbustes et arbrisseaux de toute espèce peuvent être plantés en espaliers, de chaque côté du mur séparatif, sans que l'on soit tenu d'observer aucune distance, mais ils ne pourront dépasser la crête du mur. « Si le mur n'est pas mitoyen, le propriétaire seul a le droit d'y appuyer ses espaliers.
Page 35 - Le propriétaire dont les fonds sont enclavés, et qui n'a aucune issue sur la voie publique, peut réclamer un passage sur les fonds de ses voisins pour l'exploitation de son héritage, à la charge d'une indemnité proportionnée au dommage qu'il peut occasionner.
Page 368 - Le voisin peut exiger que les arbres et haies plantés à une moindre distance soient arrachés. Celui sur la propriété duquel avancent les branches des arbres du voisin, peut contraindre celui-ci à couper ces branches. Si ce sont les racines qui avancent sur son héritage, il a droit de les y couper lui-même.
Page 251 - Art. 13. — Si, à l'expiration du délai fixé par l'article précédent, les communes n'ont pas soumis à l'approbation du préfet le projet de règlement prescrit par le même article, il y sera pourvu d'office par le préfet, après avis d'une commission spéciale, composée du secrétaire général ou du sous-préfet, président, d'un conseiller général et du plus âgé des conseillers d'arrondissement du canton, d'un délégué du conseil municipal de la commune et de l'agent forestier.

Bibliographic information