Page images
PDF
EPUB

les conséquences qu'ils comportent, et vouloir les transformations radicales dans les relations des peuples qui sont dans l'inflexible logique de la situation.

Voilà l'alternative de fer devant laquelle nous sommes placés.

Et comme, de ces perspectives abominables et infernales nos regards se détournent avec horreur, il ne nous reste plus qu'à accepter résolument et qu'à préparer l'autre éventualité. Tâche grandiose ! Tâche sublime ! Car il ne s'agit de rien moins que de faire complètement et définitivement sortir les nations, dans leurs relations réciproques, de l'état de nature et de les faire entrer dans l'état de société, de les lier indissolublement les unes aux autres par les liens du contrat international, d'asseoir sur des bases inébranlables la société des nations, et par suite d'en finir à jamais, dans les relations de peuple à peuple, avec le droit barbare de la force, en mettant la force suprême des nations unies au service du droit. (Applaudissements prolongés.)

TABLE DES MATIÈRES

PREMIÈRE CONFÉRENCE

.

[ocr errors]
[ocr errors]

Pages
La surenchère des armements .

8
Message du Tsar de 1899.

9
Le problème de la réduction internationale des armements. 12
Les conditions préalables de sa solution.

13
La Révolution française, les droits de l'homme, les droits
des peuples

16
Doctrine allemande du droit de la force.

26
La Première Conférence de la Haye (1889).

37
Quelles sont les puissances qui ont voulu organiser le règle-
ment pacifique des conflits internationaux ?

38
Médiation et bons offices.

39
La création d'une institution permanente d'arbitrage 41
La délégation française propose de conférer à cette insti-
tution un pouvoir d'initiative en cas de conflit.

53
L'opposition constante et irréductible de l'Allemagne . 57

.

.

SECONDE CONFÉRENCE

59

Après la première Conférence de La Haye.
Les Commissions d'enquête et d'arbitrage à l'ouvre : la

paix du monde sauvée trois fois.
La seconde Conférence (1907).
L'arbitrage obligatoire.

60

.

64
65

[ocr errors]
[ocr errors]

.

.

Pages
La France, l'Angleterre, la Russie, l'Italie pour; l'Allema-
gne, l'Autriche-Hongrie, la Turquie contre.

80
Depuis la seconde Conférence de La Haye. Le projet de

désarmement conventionnel du Congrès américain 89
Les traités d'arbitrage de M. Taft.

90
Le « plan de paix » Wilson-Bryan

94
Les propositions de limitation des armements de l'Angle-
terre.

96
A la veille de la guerre actuelle. D'où sont venues les pro-

positions d'arbitrage et de médiation ? Qui les a re-
poussées ?.

97
Ce que le traité de paix doit apporter au monde : 1° des
sanctions du droit public international

108
20 La création d'une force armée internationale .

111
30 La réduction internationale des armements.

113

.

[ocr errors]

.

[ocr errors]

PB 31978 SB

24 A

Ce volume a été composé et tiré par des ouvriers syndiqués.

Genève (Suisse). Imprimerie Kundig.

« PreviousContinue »