Mémoires, correspondance et manuscrits du général Lafayette, Volume 5

Front Cover
H. Fournier aîné, 1838 - France
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 329 - Les Français ont le droit de publier et de faire imprimer leurs opinions, en se conformant aux lois qui doivent réprimer les abus de cette liberté.
Page 295 - C'est à l'idéologie, à cette ténébreuse métaphysique, qui, en recherchant avec subtilité les causes premières, veut sur ses bases fonder la législation des peuples, au lieu d'approprier les lois à la connaissance du cœur humain et aux leçons de l'histoire , qu'il faut attribuer tous les malheurs qu'a éprouvés notre belle France.
Page 511 - Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi.
Page 394 - ... lois, et a manifesté, à la face de l'univers, qu'il ne saurait y avoir ni paix ni trêve avec lui. Les puissances déclarent, en conséquence, que Napoléon Bonaparte s'est placé hors des relations civiles et sociales, et que, comme ennemi et perturbateur du repos du monde, il s'est livré à la vindicte publique.
Page 295 - Ces erreurs devaient et ont effectivement amené le régime des hommes de sang. En effet , qui a proclamé le principe d'insurrection comme un devoir? Qui a adulé le peuple en le proclamant à une souveraineté qu'il était incapable d'exercer? Qui a détruit la sainteté et le respect des lois...
Page 536 - L'égalité des droits civils et politiques , La liberté de la presse , La liberté des cultes , Le système représentatif, Le libre consentement des levées d'hommes et d'impôts...
Page 274 - Pendant les trente-quatre années d'une union où sa tendresse, sa bonté, l'élévation, la délicatesse, la générosité de son âme, charmaient, embellissaient, honoraient ma vie, je me sentais si habitué à tout ce qu'elle était pour moi que je ne la distinguais pas de ma propre existence.
Page 180 - Vous vous moquez de la petite fiole et moi aussi, répondit-il ; mais croyez qu'il nous importe au dehors et au dedans de faire déclarer le pape et tous ces gens-là contre la légitimité des Bourbons. Je trouve tous les jours cette sottise dans les négociations. Les diocèses de France sont encore régis par des évêques à la solde des ennemis.
Page 536 - Que si les bases énoncées dans cette déclaration pouvaient être méconnues ou violées , les représentans du peuple français, s'acquittant aujourd'hui d'un devoir sacré , protestent d'avance à la face du monde entier, contre la violence et l'usurpation. Ils confient le maintien des dispositions qu'ils proclament à tous les bons Français , à tous les cœurs généreux , à tous les esprits éclairés...

Bibliographic information