Collection des mémoires relatifs à lh̓istoire de France...

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 407 - En même temps il. chargea le sieur de Vitry, capitaine de ses gardes, d'aller au palais faire diligenter les apprêts qui s'y faisoient pour l'entrée de la reine, et fit demeurer ses gardes au Louvre. De façon que le roy ne fut suivi que d'un petit nombre de gentilshommes à cheval, et de quelques valets de pied.
Page 291 - Gascongne , et les president, presidial, jugemage, etc. ; avec un autre edit du Roy , portant creation et erection d'une lettre de maistrise jurée de chacun art et mestier en toutes les villes, bourgs et fauxbourgs, et lieus de son royaume et pays de son obeissance, en faveur du mariage de monseingneur le prince de Condé, premier prince du sang , et premier pair de France. La veufve Nicolas Roffet, demeurante à la. Rose blanche, m'a donné ce jour un discours nouveau qu'elle venoit d'achever d'imprimer,...
Page 67 - ... dissimuler pour le lieu où il est), a fait un livre, de Extremis in Ecclesia vitandis ; lequel il ne veult faire imprimer, mais qu'il tirera estant là, s'il peult, de ses mains, pour le faire voir ici au jour, et servir à l'acheminement de ce saint œuvre qu'on a dessaingné. Ce jour mesme, C.
Page 25 - Chacun disoit que de longtems on n'avoit vû à Paris farce plus plaisante, mieux jouée, ni d'une plus gentille invention, mêmement à l'hôtel de Bourgogne, où ils sont assez bons coustumiers de ne jouer chose qui vaille.
Page 406 - Et sur ce, le duc de Vendôme fut avertir la reine, qui pria le roy de ne pas sortir du Louvre le reste du jour. A quoi il fit la même réponse.
Page 406 - Hé bien, faites apprêter mon carrosse; j'irai à l'Arsenal « voir le duc de Sully, qui est indisposé, et qui se baigne
Page 300 - ... que je l'ai escrit ici, non par aucune passion, mais d'une simple curiosité que j'ai eu de tout temps, et qui m'est ordinaire. En mesme temps le prince de Jainville continuant ses coups à la cour à l'endroit des belles dames (queTertullien, de son temps, appeloit publicarum libidinum victimas), s'estant adressé à une comtesse de ceste qualité, favorite du Roy, laquelle pour s'en excuser et couvrir son fait alleguoit une promesse de mariage qu'elle avoit...
Page 31 - Augustins, que les murs de clôture des deux côtez de ladite rue seroient élevez de trois toises de haut au-dessus du pavé, aux dépens de Sa Majesté; et qu'il seroit fait deux voûtes sous ladite rue, pour communiquer aisément avec les maisons desdits religieux qui sont près l'hôtel de Nevers, pareillement aux frais de Sadite Majesté. Les religieux augustins...
Page 304 - Condé. chose qui ne se dit point asseurement; mais bien que M. le prince en fust averti. De la venue duquel le Roy aiant eu nouvelle, reprist son chemin vers Paris tout aussi tost, où on ne bruioit d'autre chose, mais secrettement et à l'oreille, pour le danger qu'il y avoit d'en parler. On disoit que la...
Page 143 - Poitou , en Xaintonge et en Guyenne. Ils avoient pris pour devise , qu'ils avoient affichée en plusieurs arbres des grands chemins : Paix aux gentilshommes , la mort aux prévôts et archers, et la bourse aux marchands. Ce qu'ils ont réellement exécuté maintes fois , ayant tué tous les prévôts et archers qui...

Bibliographic information