Actes de l'Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 438 - Je ne trouve qu'en vous je ne sais quelle grâce Qui me charme toujours et jamais ne me lasse. De l'aimable vertu doux et puissants attraits ! Tout respire en Esther l'innocence et la paix. Du chagrin le plus noir elle écarte les ombres, Et fait des jours sereins de mes jours les plus sombres ; Que dis-je?
Page 99 - Vasthi , dont j'occupe la place , Lorsque le roi, contre elle enflammé de dépit, La chassa de son trône ainsi que de son lit. Mais il ne put sitôt en bannir la pensée : Vasthi régna longtemps dans son âme offensée.
Page 148 - Mon beau voyage encore est si loin de sa fin ! Je pars, et des ormeaux qui bordent le chemin J'ai passé les premiers à peine. Au banquet de la vie à peine commencé, Un instant seulement mes lèvres ont pressé La coupe en mes mains encor pleine.
Page 111 - Et dès qu'elle parla les cœurs furent pour elle. Apamis raconta ses malheureux amours En mètres qui n'étaient ni trop longs ni trop courts; Dix syllabes par vers mollement arrangées Se suivaient avec art, et semblaient négligées. Le rhythrae en est facile, il est mélodieux ; L'hexamètre est plus beau, mais parfois ennuyeux.
Page 108 - ... orfèvrerie, Et ces plats si chers que Germain A gravés de sa main divine, Et ces cabinets où Martin A surpassé l'art de la Chine ; Vos vases japonais et blancs, Toutes ces fragiles merveilles; Ces deux lustres de diamants Qui pendent à vos deux oreilles; Ces riches carcans, ces colliers, Et cette pompe enchanteresse, Ne valent pas un des baisers Que tu donnais dans ta jeunesse.
Page 102 - Dors sur le seyn que ta bouscbe a pressé ! Dors, petiot; cloz, amy, sur le seyn de ta mère, Tien doulx œillet par le somme oppressé! Bel amy , cher petiot , que ta pupille tendre Gouste ung sommeil qui plus n'est faict pour moy ! Je veille pour te veoir, te nourrir, te défendre...
Page 37 - IV. Les Mémoires déposés deviendront la propriété de l'Académie , mais les concurrents pourront toujours s'en faire délivrer une copie à leurs frais. V. Les enveloppes cachetées , contenant les noms des auteurs, ne seront ouvertes que dans le cas où le Mémoire aura obtenu une distinction.
Page 424 - ... accompagnés par Baillot et de Lamarre. » Fatigué du silence auquel il s'était condamné, et avide de succès, il partit de nouveau pour l'Allemagne en 1811, et parcourut l'Autriche, la Hongrie, la Styrie, la Bohême,, la Bavière et la Suisse. Ce fut pendant ce voyage et lorsque Rode était à Vienne, que^ Beethoven écrivit pour lui la délicieuse romance de violon et orchestre que Baillot a fait entendre longtemps après, avec tant de succès, dans les concerts du Conservatoire. En 1814,...
Page 134 - En me livrant à ce travail avec toute l'ardeur de la jeunesse, je m'aperçus bientôt que l'histoire me plaisait pour elle-même, comme tableau du temps passé , et indépendamment des inductions que j'en tirais pour le présent.
Page 158 - Celle mesure est de. rigueur. Les billets cachetés ne seront ouverts que dans le cas où les pièces auxquelles ils seraient joints auraient obtenu une récompense académique. Sont exemptés de l'observation des formalités précitées les travaux des aspirants aux médailles d'encouragement et aux prix dont l'obtention aurait exigé des recherches locales ou des procès-verbaux d'expériences qu'ils auraient faites euxmêmes. Sont admis à concourir les étrangers et les réguicoles, môme ceux...

Bibliographic information