Page images
PDF
EPUB
[graphic]
[ocr errors]

PAR

LA RÉVOLUTION EN FRANCE,

É BRANLÉE PAR DIX-HUIT ANNÉES

DE PROMENADES MEURTRIÈRES

DE

NAPOLÉON BUONAPARTE.

Précis critique, politique et chronologique des évène-

mens remarquables en Europe, avec les pièces jus-
tificatives et diplomatiques, les traités de pais, etc.;

SUIVIS,
2° Des causes premières de la révolution en France;
2° Généalogie et aventure de la famille de Buonaparte; système de cor-

ruption de son gouvernement ; ses deux abdicatious, et son départ

pour l'ile Sainte-Hélène , etc.;
zo Conduite coupable du séuat, du conseil d'état et des ministres, etc.;
4° Des sermens et des parjures de la fin du 18e siècle, et du commence-

ment du 19e siècle en France;
5° Nomenclature des qualifications qui ont servi de prétexte pour se

poursuivre réciproquement depuis vingt-six ans;
90 Tableau ou ini cotaire des inilividus sacrifiés dans la révolution; d ,

dilapidations et des milliards partagés entre ceux qui se sont perpetues
dans les premières fonctions , ou nom de la liberté , de l'égalité, des
idées libérales , de l'indépendance nationale , etc.,

PAR L. P.

Les grauds crimes immortalisent
aulant que les grandes vertus.

MMB DESHOULIÈRES.

ORNÉ DE PORTRAITS.

TOME II.

PARIS,
RUE DES MARAIS, FAUBOURG SAINT-GERMAIN, N° 18.
PÉLICIER, libraire, au Palais-Royal, \" cour, no 10.

DÉCEMBRE 18:5.

[ocr errors][merged small][merged small]

L'EUROPE TOURMENTÉE

PAR

LA RÉVOLUTION DE 1789,

ET

ÉBRANLÉE PAR LES DIX-HUIT ANNÉES

DE PROMENADES MEURTRIÈRES

DE

NAPOLÉON BUONA PARTE,

ÉVÈNEMENS SOUS NAPOLÉON,

ANNÉE 1813.

FAmeuse bataille' perdue par Buonaparte contre le prince-royal de Suède (Bernadotte).

22 Aout. Bulletin du prince-royal de Snede au camp de Ruhlsdorf.

Dès le 21 l'empereur Napoléon concentroit les

corps d’armée du duc de Reggio , du duc de Bellune, du duc de Padoue, et des généraux Bertrand et Regnier , formant plus de

26

TOMI II,

quatre-vingt mille hommes, dans les environs de Bareuth, tout annonçoit une marche rapide sur Berlin.

Le prince-royal de Suède ordonna les dispositions suivantes :

Le troisième corps prussien, commandé par le général Bulow, porta deux divisions entre Heinersdorf et Klein-Beeren : une division occupoit déjà Miltenwalde, et une autre Trebbin , afin de masquer tous les mouvemens.

Le quatrième corps prussien ; sous les ordres du général Tauenzien, se réunit à Blankenfeld, etc. L'armée suédoise partit de Potsdam le 22 à deux heures du matin , se dirigea sur Saarmund, passa les défilés , et fut prendre poste à Ruhlsdorf; l'armée russe suivit l'armée suédoise, et prit poste à Gutergolz, le général Czernicheffgarda Belitz et Trenenbriezen avec trois mille cosaqnes, et une brigade d'infanterie légère, avec ordre de porter de forts partis sur Trebbin, Luckenwalde, Jutterbock et Luckau. Prévenu que Napoléon devoit passer par ce dernier endroit pour aller à Baruth, le général Czernicheff à porté l'alarme et l'inquiétude sur les derrières des colonnes des Français; le général Hirschfed , se porte à Saarmund.

Les Français attaquèrent le général Trümen à Trebbin, le 22 dans la matinée ; sa supériorité détermina le général prussien à évacuer le poste. Les Français s'avancèrent successivement, et occupèrent tout l'intervalle entre Mittenwalde et le ruisseau de Saare ; couvert par des bois, et flanqué par des marais. Les postes ayancés se replièrent lente

« PreviousContinue »