Page images
PDF
EPUB

HISTOIRE

DU CONSULAT

ET DE L'EMPIRE.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

DU CONSULAT

ET

DE L'EMPIRE.

LIVRE DIX-NEUVIÈME.

L'EMPIRE.

Effet produit en Europe par la mort du duc d'Enghien. - La Prusse, prête à

former une alliance avec la France, se rejette vers la Russie, et se lie à cette dernière puissance par une convention secrète. Quelle était en 1803 la véritable alliance de la France, et comment cette alliance se trouve manquée. La conduite de MM. Drake, Smith et Taylor dénoncée à tous les cabinets. - Le sentiment qu'elle inspire atténue l'effet produit par la mort du duc d'Enghien. Sensation éprouvée à Pétersbourg. - Deuil de cour pris spontanément. — Conduite légère et irréfléchie du jeune empereur. — Il veut réclamer auprès de la Diète de Ratisbonne contre la violation du territoire germanique, et adresse des notes imprudentes à la Diète et à la France. Circonspection de l'Autriche. - Celle-ci ne se plaint pas de ce qui s'est passé à Ettenheim, mais profite des embarras supposés du Premier Consul pour se permettre en Empire les plus grands excès de pouvoir. Spoliations et violences dans toute l'Allemagne. Énergie du Premier Consol. - Réponse cruelle à l'empereur Alexandre, et rappel de l'ambassadeur français. Indifférence méprisante pour les réclamations élevées à la Diète. Expedient imaginé par M. de Talleyrand pour faire aboutir ces réclamations à un résultat insignisiant. — Conduite équivoque des ministres autrichiens à la Diète. Ajournement de la question. Signification à l'Autriche de cesser ses violences dans l'Empire.

Déférence de cette cour. — Suite du procès de Georges et Moreau. — Suicide de Pichegru. Agitation des esprits. — Il résulte de cette agitation un retour général vers les idées monarchiques. On considère l'hérédité comme un moyen de consolider l'ordre établi, et de le mettre à l'abri des conséquences d'un assassinat. Nombreuses adresses. Discours de M. de Fontanes à l'occasion de l'achèvement du Code civil. Rôle de M. Fouché dans cette circonstance. Il est l'instrument du changement qui se prépare. — M. Cambacérès oppose résistance à ce changement. Explication du Pemier Consul ayec celui-ci. Détnarche du TOM. V.

1

« PreviousContinue »