Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Je jouis délicieusement de la paix depuis deux jours : le bonheur de mon pays fait le mien ; il n'est point de dévouement dont on ne retire plus de jouissance qu'il n'en coûte à s'y décider. "
Révolutions de Paris: dédiées à la nation et au district des Petits-Augustins - Page 683
1793
Full view - About this book

Révolutions de Paris, publ. par le sieur [L.M.] Prudhomme, Volume 16

Révolutions de Paris - 1793
...coûte , puifTc la paix s'établir aufîi-tôt qu; j» le deiire, •voilà un grand criminel à bas, fans cela nous ne l'aurions jamais eu : e jouis de la paix depuis deux ¡ours, le bonheur de mon pays fait le mien ; je ne doute pas que l'on ne tourmente mon père qui a...
Full view - About this book

Physiologie, ou l'art de connaitre les hommes, sur leur physionomie, Volume 2

J. M. Plane - Physiognomy - 1797
...aussitôt que je le desire , voilà un grand criminel à bas , sans cela nous ne l'aurions jamais eue : je jouis de la paix depuis deux jours , le bonheur de mon pays fait le mien ; je ne doute pas que l'on tourmente mon père qui a déjà bien assez de ma perte pour l'affliger....
Full view - About this book

Histoire parlementaire de la révolution française, ou, Journal ..., Volume 28

Philippe-Joseph-Benjamin Buchez - France - 1836
...! voilà un grand préliminaire ; sans cela nous ne l'aurions jamais eue. Je jouis délicieusement de la paix; depuis -deux jours le bonheur de mon pays fait le mien ; il n'est point de dévouement dont on ne retire plus de jouissances, qu'il n'en coûte à...
Full view - About this book

Charlotte de Corday: essai historique, offrant enfin des détails ...

Louis Du Bois - France - 1838 - 188 pages
...aussitôt que je le désire ! Voilà un grand criminel à bas ; sans cela, nous ne l'aurions jamais eue. Je jouis de la paix depuis deux jours. Le bonheur de mon pays fait le mien. derniers moments de ma vie ; et c'est la fin qui couronne l'œuvre. Je n'ai pas besoin d'affecter...
Full view - About this book

Les femmes célèbres de 1789 à 1795: et leur influence dans la ..., Volume 1

E. Lairtullier - France - 1840
...aussitôt que je le désire! Voilà le grand criminel à bas : sans cela nous ne l'aurions jamais eue. Je jouis de la paix depuis deux jours. Le bonheur de mon pays fait le mien. Je ne doute pas que l'on ne tourmente mon père, qui a déjà bien assez de ma perte pour...
Full view - About this book

Journées mémorables de la révolution française racontées par un ..., Volume 5

vicomte Joseph-Alexis Walsh - France - 1840
...aussitôt que je la désire: voilà un grand criminel à bas , sans cela, nous ne l'aurions jamais eue; je jouis de la paix depuis deux jours, le bonheur de mon pays fait le mien. « Ce qui me trouble c'est la pensée de mon père : si on le tourmente ji cause de moi je...
Full view - About this book

Revue historique et fastes littéraires: L'Inquisition et ses ..., Volume 2

Inquisition - 1845
...longue vie ne serait bonne à rien, peut sacrifier sa vie de sang-froid pour sauver son pays. . . Je jouis de la paix depuis deux jours : le bonheur de mon pays fait le mien. Je ne doute pas que l'on ne tourmente mon père, qui a déjà bien assez de ma perte pour...
Full view - About this book

Les chants des vaincus: poésies nouvelles

Louise Colet - 1846 - 416 pages
...! Voilà un grand préliminaire ; sans cela nous ne l'aurions jamais eue. Je jouis délicieusement de la paix depuis deux jours : le bonheur de mon pays fait le mien ; il n'est point de dévouement dont on ne retire plus de jouissance qu'il n'en coûte à s'y...
Full view - About this book

Histoire des Girondins, Volume 6

France - 1847
...s'établir aussitôt » que je la désire ! Voici un grand préliminaire. Je » jouis délicieusement de la paix depuis deux jours. » Le bonheur de mon pays fait le mien. Il n'est » point de dévouement dont on ne tire plus de jouis» sance qu'il n'en coûte à...
Full view - About this book

Histoire des Français depuis le temps des Gaulois jusqu'en 1830, Volume 4

Théophile Lavallée - France - 1847
...autre royaliste 1 Elle écrivit à Barbaroux une lettre où on lisait : « Je jouis délicieusement de la paix; depuis deux jours, le bonheur de mon pays fait le mien. Il n'est point de dévouement dont on ne retire plus de jouissance qu'il n'en coûte à s'y...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF