Ursprung und Beginn der Revolutionskriege, 1791 und 1792

Front Cover
Duncker & Humblot, 1875 - France - 379 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 375 - ... les calamités d'une guerre qui expose tant de provinces à tous les maux qui marchent à la suite des armées , elle ne tardera pas un instant à déclarer son opinion en faveur des demandes péremptoires que je lui adresse au nom de leurs majestés l'empereur et le roi de Prusse , et qui , en cas de refus , attireront immanquablement sur ce royaume , naguère florissant, de nouveaux et plus terribles malheurs. »Le parti que la nation française va prendre...
Page 377 - Général, entrer dans le sens de la déclaration, ni saisir le véritable esprit qui l'a dictée, et que vous préludez sur le parti que la nation pourroit prendre sur ce qui en fait l'objet principal. Je regretterois...
Page 352 - Le présent article, séparé et secret, aura la même force et valeur que s'il était inséré mot à mot dans le traité d'alliance défensive de ce jour.
Page 375 - ... le droit de balancer l'opinion de quatorze générations, qui ont rempli les quatorze siècles d'existence de la monarchie française. Cette démarche, dont les seuls ennemis de la France devraient se réjouir, s'ils pouvaient supposer qu'elle eût un effet durable, est directement opposée à la ferme résolution que.
Page 375 - France devraient se réjouir s'ils pouvaient supposer qu'elle eût un effet durable , est directement opposée à la ferme résolution que leurs majestés l'empereur et le roi de Prusse ont prise , et dont ces deux souverains alliés ne se départiront jamais , de rendre à sa majesté...
Page 378 - Convention nationale, parses représentants ; il me devient même impossible d'avoir la satisfaction de vous voir, tant que cette pièce subsistera. Ce que j'ai écrit est un mémoire particulier; ce qu'a écrit le duc de Brunswick est un manifeste. • Ce manifeste porte avec lui la menace et la guerre; ainsi il a rompu tout le fil de la négociation.
Page 376 - France et les souverains de l'Europe , ou pourra ouvrir la voie à des négociations pour le rétablissement de la paix , de l'ordre , et de la tranquillité , que ceux qui se qualifient...
Page 375 - ... solides. Le premier décret que leur assemblée a porté a été l'abolition de la royauté en France ; et l'acclamation non motivée d'un petit nombre d'individus, dont plusieurs même sont étrangers, s'est arrogée le droit 81 à.
Page 352 - Nous avons signé le présent Article séparé et secret, et y avons apposé le cachet de Nos armes. Fait à Berlin, le sept Février, l'an de grâce mille sept cent nouante et deux.
Page 117 - ... loi de vous demander, au nom de la France entière, de revenir sur ce décret de prendre en considération que le délit de Louis XVI est prouvé, que ce roi a abdiqué; de recevoir son abdication et de convoquer un nouveau pouvoir constituant pour procéder d'une manière vraiment nationale au jugement du coupable, et surtout au remplacement et à l'organisation d'un nouveau pouvoir exécutif.

Bibliographic information