France: Dictionnaire encyclopédique, Volume 4

Front Cover
Firmin Didot frères, 1841 - France
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

ERREUR DE TITRE
Intitulé exact : L'UNIVERS _ Histoire et description de tous les Peuples _ Dictionnaire encyclopédique de l'Histoire de France
Par Philippe LE BAS_
Tome quatrième
Edition FIRMIN DIDOT Frères, 1841 

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 444 - L'académicien qui était alors directeur, continue Charles Perrault, alla, suivi de toute la compagnie en corps , haranguer le roi à SaintGermain , à la suite du parlement , de la chambre des comptes et de la cour des aides.
Page 334 - d'abord beaucoup; mais je trouvai le lendemain la messe du roi « si belle, que je consentis à me faire catholique, à condition « que je l'entendrais tous les jours, et qu'on me garantirait du « fouet. C'est là toute la controverse qu'on employa, et la seule
Page 364 - ... félicité des peuples. La France se plaît à proclamer avec franchise ce noble but de tous ses vœux. Jalouse de son indépendance, le principe invariable de sa politique sera le respect le plus absolu pour l'indépendance des autres nations...
Page 367 - Soldats fédérés ! s'il est des hommes nés dans les hautes classes de la société qui aient déshonoré le nom français, l'amour de la patrie et le sentiment de l'honneur national se sont conservés tout entiers dans le peuple des villes, les habitants des campagnes et les soldats de l'armée. Je suis bien aise de vous voir. J'ai confiance en vous. Vive la nation...
Page 156 - Au lieu de l'air rude et guerrier de ses ancêtres, le roi Haribert affectait de prendre la contenance calme et un peu lourde des magistrats qui, dans les villes gauloises , rendaient la justice d'après les lois romaines. Il avait même la prétention d'être savant en jurisprudence , et aucun genre de flatterie ne lui était plus agréable que l'éloge de son habileté comme juge dans les causes embrouillées, et de la facilité avec laquelle, quoique Germain d'origine et de langage, il s'exprimait...
Page 99 - Dès lors, notre histoire devient simple ; c'est toujours le même peuple, qu'on suit et qu'on reconnaît malgré les changements qui surviennent dans les mœurs et la civilisation. L'identité nationale est le fondement sur lequel repose, depuis tant de siècles, l'unité de dynastie.
Page 145 - ... au-dessus de sa tête sera placé un écriteau portant, en caractères gros et lisibles , ses noms , sa profession , son domicile , sa peine et la cause de sa condamnation.
Page 453 - ... la plus belle verrine que jamais l'on vit, car la moitié de la maison étoit toute de verrine ; et vous assure qu'il y faisoit bien clair.
Page 364 - J'ai reconnu sa souveraineté. Il faut que je prête l'oreille à ses volontés, même à ses caprices. Je n'ai jamais voulu l'opprimer pour mon plaisir. J'avais de grands desseins; le sort en a décidé. Je ne suis plus un conquérant; je ne puis plus l'être. Je sais ce qui est possible et ce qui ne l'est pas.
Page 481 - Y at-il une rencontre plus heureuse, et une chute plus inattendue et plus plaisante? Et cet autre sur le même général , fait prisonnier dans Crémone : Palsambleu , la nouvelle est bonne , Et notre bonheur sans égal : Nous avons recouvré Crémone , Et perdu notre général.

Bibliographic information