Page images
PDF
EPUB

APPLICATIONS. Le penchant å l'orgueil, å la vanité et å la cupidité est en nous tous une suite du péché originel; si nous négligeons de combattre ce penchant, il nous domine et nous porte au désordre. Pour éviter que ce malheur ne nous arrive, nous devons donc toujours veiller et résister. Ce que Jésus reproche aux Pharisiens c'est de n'en rien faire, mais de flatter au contraire l'orgueil et la vanité; de satisfaire la cupidité ou l'avarice, joignant l'hypocrisie à un sordide intérêt. Ne méritez-vous aucun de ces reproches ?

COLLOQUE. Avec notre divin Sauveur. Demandez qu'il vous éclaire et vous préserve d'encourir jamais les reproches qu'il dut adresser aux Scribes et aux Pharisiens.

ÉVÉNEMENTS DU JEUDI, AVANT DERNIER JOUR DE LA VIE

MORTELLE DE JÉSUS.

LA CÈNE PASCIIALE.

1. Prél. Voir Jesus å table, avec ses apôtres, dans le Cénacle à Jérusalem.

II. Prél. Demandez la grâce de n'approcher de la table sainte que dans de bonnes dispositions.

J. POINT.

PRÉPARATION DE LA DERNIÈRE CÈNE.

CONSIDÉRATIONS. Le soir du mercredi, Jésus sortit de Jérusalem et alla de nouveau passer la nuit à Béthanie; il y resta le lendemain, jeudi, jusque vers le coucher du soleil. Ce jeudi était, cette année-là, dit saint Luc,le premier jour des Azymes, auquel on était obligé d'immoler la

Pâque. Les apôtres s'adressèrent donc à Jésus et lui dirent: voulez-vous que nous allions vous faire les préparatifs pour manger la Pâque? Et il dit à Pierre et à Jean : Allez dans la ville; en y entrant vous trouverez un homme porTant une cruche d'eau ; suivez-le dans la maison il entrera et vous direz au père de famille de cette maison : Voici ce que dit le Maitre : Mon temps approche, je fais la Pâque chez vous, avec mes disciples; est le lieu je puisse la manger avec eux? Et il vous montrera une grande salle toute meublée. Faites-nous les préparatifs. Ses disciples s'en allèrent à la ville et, y étant entrés, ils trouvèrent les choses telles qu'il le leur avait dit. Et ils firent les préparatifs de la Pâque (s. Matt. 26. S. Luc. 22. s. Marc. 14.) (1). Avec quel éclat paraissent ici la toute-science dc Jésus-Christ et sa toute- puissance sur le cour des hommes !

APPLICATIONS. Ce Cénacle, devenu à jamais célèbre dans le monde entier, est une image de notre cæur dans lequel Jésus-Christ daigne entrer si souvent par la sainte Communion. Pour être moins indigne d'une telle visite, ce ceur aussi doit être : 1° Grand et spacieux : grand par ses désirs, grand par sa générosité. Loin de nous donc tout ce qui nous ferait ressembler à ces cours étroits qui calculent leur dévoûment, qui ne s'arrêtent que devant le péché mortel, et qui ne donnent à Jésus-Christ que ce qu'ils ne peuvent lui refuser sans encourir son indigna

(1) Ces préparatifs consistaient: 1° å se procurer un agneau pascal, à l'immoler dans le Temple et à le faire rôtir; 2° à faire une provision convenable de pain azyme (sans levain), de vin et de laitues ou d'autres légumes, et à les apprêter.

tion ;-20 il doit être bien meublé : orné de vertus, d'une foi vive et d'une profonde humilité accompagnée d'une confiance sans bornes et d'un ardent amour.

AFFECTIONS. Désir d'avoir un caur doué de ces qualités.

RÉSOLUTIONS. Recourir aux pieuses industries pour communier avec dévotion (indiquées à la fin de ce volume).

II. POINT.

HEURE DE LA CÈNE PASCHALE.

CONSIDÉRATIONS. Le soir donc étant venu, continue saint Luc, Jésus vint (dans le Cénacle) avec les Douze ; et quand l'heure fut arrivée (selon la loi, une heure après le coucher du soleil, vers sept heures), il se mit à table et les douze apôtres avec lui. Et il leur dit : J'ai souhaité d'un ardent désir de manger cette Pâque avec vous avant que de souffrir (Ch. 22).

APPLICATIONS. Remarquez pour votre instruction et pour votre encouragement avec quelle exactitude Jésus remplit et fait remplir par ses apôtres toutes les prescriptions de la Loi, et avec quel calme, avec quelle sérénité d'esprit il fait tout cela, quoiqu'il dût naturellement être très-ému dans ce moment où l'immolation de l'agneau pascal lui remettait devant les yeux la cruelle immolation qu'il devait faire de lui-même sur la croix ce même jour ! (1) Efforcez-vous d'imiter sous tout rapport votre divin Modèle.

(1) Selon la manière de compter et de parler des Juifs, qui commençaient le jour au coucher du soleil. — D'après cela il est vrai de dire que tous ces grands mystères : la Cène, l'institution de l’Eucha

[ocr errors]

AFFECTIONS. Admiration. — Compassion. — Amour.

RÉSOLUTIONS. Je tâcherai de surmonter gaiement, pour l'amour de mon divin Sauveur, toutes les difficultés que je rencontrerai. IJI. POINT. PREDICTION DE LA TRAHISON DE JUDAS PENDANT

LA CÈNE PASCHALE. CONSIDÉRATIONS. Dès la veille, comme il a été dit, Judas avait pris l'engagement de livrer Jésus à ses ennemis pour la somme de trente sicles d'argent (moins de cent francs). Il importait à la gloire de Jésus-Christ qu'il ne parût pas avoir été à son insu victime d'une trahison; c'est pourquoi il la prédit durant la Cène, de la manière la plus claire : En vérité, en vérité, je vous le dis, l'un de vous, qui mange avec moi, me livrera. (s. Jean. 13. s. Marc. 14.) A cette parole les apôtres furent consternés; tous demandèrent : Seigneur, est-ce moi ? (Ibid.) Cependant Judas demeura endurci, malgré cette manifestation, et malgré ces effrayantes paroles qu'ajouta notre Seigneur: Malheur à cet homme par qui le Fils de l'homme sera livré! Il eût été mieux pour lui de n'être pas

. (Ibid.)

APPLICATIONS et COLLOQUE. A la vue de la faiblesse et de la perversion du ceur humain, même dans un apôtre, humiliez-vous devant Dieu ; demandez qu'il vous conserve dans la défiance de vous-même, et qu'il vous soutienne par sa grâce toute-puissante afin que vous lui demeuriez toujours fidèle. ristie et du Sacerdoce, l'agonie de Jésus-Christ, sa Passion, sa mort et sa sépulture, se sont accomplis en un seul jour : d'un coucher du soleil à l'autre; du jeudi soir au vendredi soir.

[blocks in formation]

I. Prél. Je me représenterai Jésus lavant les pieds de ses apôtres.

11. Prél. Je demanderai la grâce de comprendre et de pratiquer ce que Jésus a voulu signifier par le lavement des pieds.

1. POINT.

JÉSUS AUX PIEDS DES APOTRES.

CONSIDÉRATIONS. Le temps était venu où les figures de l'Ancienne Loi devaient faire place aux réalités de la Loi Nouvelle, et la Cène mosaïque ou légale à la Cène eucharistique, dans laquelle l'Agneau de Dieu se donne lui-même en nourriture. Avant d'instituer cette Cène nouvelle, Jésus voulut accomplir un acte d'ineffable humilité : laver les pieds de ses apôtres, sans en excepter Judas ! Il voulait signifier par ce lavement des pieds la pureté d'âme et l'humilité qu'il faut apporter à la sainte Communion. Le faitest rapporté par saint Jean en ces termes: Après la Cène (légale), sachant que son Père lui avait tout remis entre les mains, qu'il était venu de Dieu et qu'il devait retourner à Dieu, Jésus se leva de table, quitta ses vêtements, prit un linge dont il se ceignit, versa de l'eau dans un bassin, et commença à laver les pieds de ses apôtres et à les essuyer avec le linge qu'il portait à la ceinture (s. Jean. 13). Pourquoi, avant de décrire le lavement des pieds, l'Évan géliste nous rappelle-t-il que Jésus-Christ est non-seulement homme mais aussi le Fils de Dieu, engendré de Dieu de toute éternité? C'est pour nous faire mieux comprendre la profondeur de ses abaissements; car, chez les

« PreviousContinue »