Memoires pour servir a l'histoire de la maison de Condé: Cet ouvrage, imprime ́sur les manuscripts autographes, contient la vie du Grand-Condé, ecrite par feu Monseigneur le prince de Condé, la correspondance, de ce prince avec tous les souverains et princes des familles royales de l'Europe

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 15 - Qu'il embellît cette magnifique et délicieuse maison, ou bien qu'il munît un camp au milieu du pays ennemi et qu'il fortifiât une place ; qu'il marchât avec une armée parmi les périls, ou qu'il conduisît ses amis dans ces superbes allées, au bruit de tant de jets d'eau qui ne se taisaient ni jour ni nuit, c'était toujours le même homme, et sa gloire le suivait partout. Qu'il est beau, après les combats et le tumulte des armes, de savoir encore goûter ces vertus...
Page 45 - Il relèvera de ses propres mains le trône de ses rois ou je m'ensevelirai sous les ruines de la monarchie. « La noblesse est une : c'est la cause de tous les princes, de tous les gentilshommes, que je défends; ils se réuniront sous l'étendard glorieux que je déploierai à leur tête.
Page 167 - ... renoncer aux prérogatives qui ont pour objet un intérêt pécuniaire, et consentir à supporter dans la plus parfaite égalité les charges publiques.
Page 167 - Que le tiers-état cesse donc d'attaquer les droits des deux premiers ordres ; droits qui , non moins anciens que la monarchie, doivent être aussi inaltérables que sa constitution; qu'il se borne à solliciter la diminution des impôts dont il peut être surchargé : alors les deux premiers ordres reconnaissant dans le troisième, des concitoyens qui leur...
Page 45 - Français; j'irai à la tète de la « noblesse de toutes les nations, et, suivi de tous les sujets « fidèles à leur roi, qui se réuniront sous mes drapeaux; « j'irai tenter de délivrer ce monarque infortuné.
Page 325 - ... en France, quand j'en ferai le voyage, je n'aurai pas besoin de m'y cacher. Je puis donc vous donner ma parole d'honneur la plus sacrée que pareille idée ne m'est jamais entrée et ne m'entrera jamais dans la tête. Des méchants ont pu désirer, en vous racontant ces absurdités, me donner un tort de plus à vos yeux. Je suis accoutumé à de pareils services que l'on s'est toujours empressé de me rendre, et je suis trop heureux qu'ils soient enfin réduits à employer des calomnies aussi...
Page 325 - Assurément, mon cher papa, il faut me connaître bien peu pour avoir pu dire ou chercher à faire croire que j'avais mis le pied sur le sol républicain, autrement qu'avec le rang et à la place où le hasard m'a fait naître. Je suis trop fier pour courber bassement la tête, et le premier consul pourra peut-être venir à bout de me détruire, mais il ne me fera pas m'humilier.
Page 316 - Bonaparte avec ceux qui l'ont précédé ; j'estime sa valeur, ses talents militaires ; je lui sais gré de plusieurs actes d'administration, car le bien que l'on fera à mon peuple me sera toujours cher ; mais il se trompe, s'il croit m'engager à transiger sur mes droits.
Page 95 - ... le digne successeur du meilleur des rois : il ne me reste plus qu'à Implorer le secours de la divine providence pour qu'elle me rende digne de dédommager mes sujets d'un si grand malheur. Leur amour est le premier objet de mes désirs , et j'espère qu'un jour viendra où , après avoir , comme Henri IV , reconquis mon royaume, je pourrai, comme Louis XII, mériter le titre de père de mon peuple. Dites aux braves gentilshommes...
Page 323 - ... ils sont aussi profondément gravés dans votre cœur que dans les nôtres. Il me semble qu'à présent vous pourriez nous confier le pa-ssé, et, si la chose est vraie, ce que vous avez observé dans vos voyages. « A propos de votre santé, qui nous est si chère à...

Bibliographic information