Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

Pages.
FAUX Titre en lettres gothiques. - Or-
nement mêlé d'oiseaux.

5
FRONTISPICE.- Saint Matthieu écrivant

l'Evangile sous la dictée de l'ange. 7
Chap. I. Généalogie du Christ. L'arbre

généalogique sort de la poitrine d’A-
braham, auquel un ange prédit la
gloire de sa génération. – Les prin-
cipaux descendants d'Abraham, Ja-
cob, David et Salomon, sont repré-
sentés. – La Vierge, dans une gloire,
tient l'enfant Jésus dans ses bras.
L'ange de l'Annonciation se prosterne
devant elle. Ornement dans le
style de la renaissance, ainsi que la
lettre, représentant Jésus-Christ

dans une auréole.
ENCADREMENTS dans le style des manus-

crits du quinzième siècle, lesquels
sont répétés dans toute la suite de
l'Évangile selon saint Mattbieu. 10 et 11

Pages.
DEMI-ENCADREMENT, du même style, ser-

vant à terminer les chapitres avec les
culs-de-lampe.

12
CUL-DE-LAMPE représentant l'Eucharis-

tie, le saint-ciboire, l'Agneau, sym-
bole du sacrifice de la messe; le
raisin et le blé, pour les deux formes,
et la sainte nappe.

ibid.
Ce cul-de-lampe se répète dans le
cours de l'Évangile.
II. L'adoration des mages et des ber-
gers. L'enfant Dieu dans la crèche.

Les bergers, Joseph et Marie
agenouillés devant lui.
arrivent, précédés de l'ange et de
l'étoile qui leur indiquoient le chemin.

Les accessoires du bas repré-
sentent les offrandes des bergers,
et les instruments avec lesquels ils
célébroient la naissance de l'enfant.
- L'entourage et la lettre sont go-

Les mages

[blocks in formation]

Pages. thiques.

13 CUL-DE-LAMPE du temps de Henri II. 17 III. Saint Jean prêchant dans le désert.

A gauche et à droite, dans les mon-
tants, Zacharie et sainte Élisabeth.
– Style du quinzième siècle, ainsi
que la lettre.

19 CUL-DE-LAMPE. L'Agneau sur l'autel ,

entouré de la couronne d'épines;
même style. – Ce cul-de-lampe se

répète dans le cours de l'Evangile. 22 IV. Vocation de Pierre et d'André.

Jésus leur dit : Suivez-moi, je vous
ferai pêcheurs d'hommes. Style

de la renaissance, ainsi que la lettre. 23 CUL-DE-LAMPE, bijou de la renaissance. 27 V. Sermon sur la montagne. Démons

sous la forme d'animaux. — Lettre

et entourage de la renaissance. 29 VI. L'Oraison dominicale. Dieu , dans

une gloire, exauce la prière des
mortels. — Entourage et lettre de la
renaissance.

37 VII. Le bon arbre et le mauvais arbre.

Le bon arbre, qui rapporte des fruits, est cultivé avec soin ; le mauvais , sur lequel le démon s'est retiré, s'est desséché et est abattu. – Entourage de la renaissance. - Lettre

gothique. VIIJ. Guérison d'un lépreux. Entou

rage et lettre de la fin du quinzième siècle.

49 IX. La fille de Jaire ressuscitée. In

struments de musique avec lesquels on conduisoit les morts. – Lettre d'entourage, de la fin du quinzième siècle.

55 X. Vocation et mission des apôtres.

Jésus-Christ appelle les apôtres, et Satan retranche de leur nombre Judas Iscariote. — Style du quinzième siècle, ainsi que la lettre.

Pages. car elle a vu les miracles et ne s'est point convertie, et Satan s'étoit retiré avec elle. – Miracles de JésusChrist. — Il guérit un aveugle et un boiteux.-Style du quinzième siecle, ainsi que la lettre.

71 XII. Épis arrachés un jour de sabbat.

Instruments de la moisson.-Oiseaux
cherchant leur nourriture. — Enca-

drement et lettre de la renaissance. XIII. Parabole de la semence. Les

oiseaux mangent le grain avant qu'il
soit germé.-Encadrement et lettre
du quinzième siècle.

85 XIV. Mort de saint Jean-Baptiste.

Architecture gothique ; lettre gotbi-
que.

95 XV. Guérison de la Cananéenne.

Lettre et ornements gothiques. 101 CUL-DE-LAMPB; hostie entourée de lambrequins.

107 XVI. Primauté de saint Pierre. L'écu

papal et l'écu du Saint - Empire figurent dans les montants. - Ornements gothiques. — Lettre de la renaissance.

109 XVII. Transfiguration. Jésus-Christ,

entre Moise et Élie , apparoit à ses disciples entouré de lumière.-Ornements et lettre gothiques.

115 XVIII. Le débiteur créancier. Le roi

fait jeter en prison le débiteur à qui il avoit fait grâce, et qui avoit usé de rigueur envers ceux qui lui devoient. -Dans les montants, le bon pasteur et saint Pierre. Ornements et lettre gothiques.

121 XIX. Enfants présentés à Jésus. Il leur

impose les mains. — Lettre et entou. rage gothiques.

129 XX. Guérison de deux aveugles, près

de Jéricho. - Entourage et lettre gothiques.

63 XI. Villes impénitentes. Le chardon de

l'ignorance croit autour de Sidon, qui sera moins rigoureusement traitée au jour du jugement, parce qu'elle n'a pas connu , que Capbarpaûm , qui sera livrée aux flammes;

135 XXI. Entrée de Jésus à Jérusalem. On

étend des tapis et on jette des rameaux sur son passage. — Lettre et entourage de la fin du quinzième siècle.

141 XXII. Rendez à César ce qui est à

43

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[blocks in formation]

Pages. César, et à Dieu ce qui est à Dieu. - Dans les montants, Jéhovah entouré d'une auréole, et César sur une colonne triomphale. Ornement de la renaissance. Lettre gothique.

151 XXIII. Zacharie lapidė entre l'autel

et le temple. - Ornements et lettre gothiques.

159 XXIV. Jour de la résurrection. Jésus

Cbrist sort du tombeau pour juger les vivants et les morts. – Trompette du dernier jugement. — Ornements de la renaissance, et lettre gothique. 167

Gvangile selon saint Marc.

Pages. XXV. Parabole des talents. Le maitre

compte avec ses serviteurs. Lettre

et ornements de la renaissance. 175 XXVI. Reniement de saint Pierre.

Lettre et entourage de la fin du quinzième siècle.

183 XXVII. Mort de Jésus-Christ. Jésus sur la croix, - Dieu lui tend les bras.

- La Vierge s'évanouit. La foule se retire. — Lettre et entourage de la renaissance.

195 XXVIII. Les saintes femmes et l'ange

au saint sépulcre. Lettre et entou-
rage de la fin du quinzième siècle. 203

9

Pages. Faux Titre semblable à celui de l'Évangile précédent.

209 FRONTISPICE : saint Marc, une légende

à la main, siége sur un trône épiscopal; il est accompagné du lion symbolique. La figure du saint, assise dans une niche d'architecture romane, est composée dans le même style que son entourage.

211 Chap. I. Jésus baptisé par saint Jean

dans les eaux du Jourdain. Des
anges assistent à cette scène, et le
Saint-Esprit envoie ses rayons d'en
baut. Encadremeot dans le style
byzantin, et lettre romane.

213
Les encadrements courants de cet
Évangile sont dans le style byzantin.
CUL-DE-LAMPE byzantin. Médaillon

du Cbrist et de la Vierge. - Vases
d'élection.

2:9 II. Le paralytique guéri. Jésus étend

la main sur le paralytique, qui se soulève sur sa couche. Encadre

ment byzantin , et lettre romane. 221 DEMI-ENCADREMENT byzantin, qui con

court avec les culs-de-lampe à ter

miner les chapitres de cet Évangile. 226 GRAND CUL-DE-LAMPE, représentant une

banvière byzantine , avec franges de

Pages. bijoux, divisée par une croix, et ornée du lion de saint Marc et de la croix du labarum alternativement. ibid.

Ce cul-de-lampe se répète.
III. Jésus guérit les malades; élection

des apôtres. Lettre et encadrement
romans.

227 IV. La tempête apaisée. Ajustement

dans le style saxon.- Lettre romane. 233 CUL-DE-LAMPE oriental.

239 V. Pourceaux précipitės. Architecture romane.

241 CUL-DE-LAMPE oriental.

247 VI. Les cinq pains et les deux poissons. Ajustement et lettre romans.

249 VII. Guérison de la fille paienne. Su

jet complexe indiquant les différentes circonstances de la guérison de la fille paienne. — Architecture byzantine. Lettre romane.

259 CUL-DE-LAMPE. Le lion de Saint-Marc

de Venise. Ce cul-de-lampe se répète. 264 VIII. Discours de Jésus. Benoncement

à soi-même. – Jésus porte sa croix. - De chaque côté sont les bannières de saint Marc. Architecture du

douzième siècle. Lettre romane. 265 CUL-DE-LAMPE. Le lion, la plume, la légende et le carnet de saint Marc;

3

712

Pages.
Cbrist entre la Vierge et saint Jean.

Architecture carlovingienne.
Lettre romane.

297 XUI. Persécution prèdite. Les apôtres

sont persécutés. Encadrement du

douzième siècle. Lettre romane. 505 XIV. Jésus frappé. Entourage saxon. - Lettre romane.

311 XV. Portement de la croir, Ornement

du dixième siècle, et lettre romane. 323 CUL-DE-LAMPE oriental.

529 XVI. Apparition de Jésus-Christ. En

tourage byzantin, et lettre romane. 531

TABLE

Pages. style du quatorzième siècle.

271 IX. Suite du discours sur le scandale.

Similitude de l'enfant. – Encadre

ment byzantin , et lettre romane. 273 X. Passion prèdite.Jésus prophétisant.

Architecture du onzième siècle. Lettre romane.

281 XI. Vendeurs chassés du Temple. En

cadrement byzantin et lettre romane. 291 CưL-DE-LAMPE BYZANTIN. Saint Marc sur

un séraphin à tête de lion. Ce culde-lampe se répète.

296 XII. Vignerons homicides. Dans le

plein-cintre est représenté Jésus

Gvangile selon saint Luc.

Pages.
Faux Titre. Mosaique linéaire.
FRONTISPICE. Saint Luc tenant son

Évangile à la main ; le bæus symbo-
Jique est à ses pieds. Style égyp-
tien.

Ce style est celui de tous les ornements et lettres de cet Évangile. Cuap. I. L'Annonciation. L'ange apporte des lis à la Vierge en prière.

Le serpent s'enfuit. Dans les montants sont la vigne du Seigneur et le vase d'élection.

557 Dans tous les encadrements de téte de chapitre on a représenté, en sculp

ture, des plantes salutaires. ENCADREMENT représentant, d'un côté,

trois calumets de victoire, dans lesquels sont ajustés les symboles de la Trivité; de l'autre, les lis , qui s'élèvent du vase d'élection; à la base, le bæuf symbolique, et l'Érangile ouvert.

338 Encadrement représentant, d'un côté,

la plume de saint Luc; de l'autre, un autel surmonté de gerbes; à la base et au sommet, les bæufs symboliques.

359 Les deux encadrements précédents se répètent dans tout le cours de cet

Pages. Evangile. DEMIENTOURAGE concourant arec le cul

de-lampe à terminer les chapitres. 348 CUL-DE-LAMP8 représentant le vase d'é

lection, le lis des champs et les petits
oiseaux du ciel.

ibid. II. Jésus au milieu des docteurs. A

gauche, table de la loi. — Au sommet,

le Saint-Esprit. — A droite, palmier. 349 CUL-DE-LAMPE. Le serpent, symbole de l'éternité. Au centre, le nimbe du Christ.

356 IJI. Le bon grain séparé; le mauvais jetė aux flammes. Au sommet, serpents dits à lunettes , oiseaux et cigale

dévorant le blé.
CUL-DE-LAMPE. La lampe de saint Luc

donnant le symbole de la Trinité : la
lettre initiale du Père, la croix pour le

Fils, la colombe pour le Saint-Esprit. 563 IV. Tentation. Dans le montant de

droite, un serpent entourant un

sceptre rappelle le règne de Satan. 365 V. Pêche miraculeuse.

373 CUL-DE-LAMPB. Anneau d'alliance. 579 VI. Main desséchée.

581 CUL-DE-LAMPE. Animaux chimériques. 589 VII. Le fils de la veure ressuscitė. A droite, pierre tombale.

391

357

713

Pages. XVII. Loth et ses filles s'enfuient de

Sodome. A gauche, l'ange de la colère divine secoue sur la ville une torche enflammée. – A droite, au haut d'une colonne, la femme de Loth changée en statue.

Au sommet, une cuve pleine de raisin.

477 XVIII. Le maurais juge poursuivi par

la veuve et l'orpbelin , qui lui reprochent son jugement inique. A droite, l'urne votive.

485 CUL-DE-LAMPE. Le paio azyme.

489 XIX. Zachée reçoit Jésus, Il descend de l'arbre.

491 CUL-DE-LAMPE. Clef de saint Pierre. 498 XX. La veuve auc sept maris. Un

trône vide, indiquant le veuvage. 499 XXI. Le denier de la veuve. Dans les

montants, moonaies romaines. 507 XXII. Le calice de douleurs, apporté à

Jésus par l'ange. Dans le montant de droite et en haut sont représentés

les instruments de la passion. 515 XXIII. Jésus derant Pilate. A droite,

l'Agneau sur l'autel indique le sacrifice.

527 XXIV. Apparition aux disciples d'Em

maüs. Le montant de droite décoré de raisin et de blé, indiquant le renouvellement du sacrifice de la cèpe. 537

DES ILLUSTRATIONS.

Paces. GUL-DE LAMPE. Le serpent vaincu. 599 VIII. Dons des saintes femmes. A

droite, colonne triompbale, surmontée de la statue de l'empereur Tibère.

401 IX. Guérison d'un possėdė. Dans le

montant de gauche, on voit fuir le démon.

411 X. Le bon Samaritain. A droite, le

manteau, le båton, la gourde et la bourse du voyageur assassiné sont suspendus à son épée. — Au sommet,

deux tigres poursuivent un lièvre. 421 XI. Salomon et la reine de Saba. A

gauche, la barpe de David suspendue; à droite, la statue équestre de

David sur une colonne triompbale. 429 XII. Donnez aux pauvres. A droite,

Jésus-Christ recommande la charité. 459 XIII. La femme courbée. Jésus lui dit: Lève-loi.

451 CUL-DE-LAMPE. Collier égyplien. 457 XIV. Paurres conviés à la table de Jésus-Christ.

459 XV. L'enfant prodigue. Au sommet, les pourceaux gardés par un chien.

A gauche, gerbes de blé, indiquant l'abondance de la maison paternelle.

463 XVI. Le mauvais riche et le lépreux. 471

Gvangile selon saint Jean.

Pages. Faux Titre. Mèmes ornements que ceux de l'Evangile précédeot.

5 15 FRONTISPICE. Saint Jean sur son aigle symbolique.

517 Cuap. I. Prédication de saint Jean. Les

agneaux, symbole du sacrifice chez les Hébreux. Ajustement moresque. 549

Les plantes qui concourent aux ornements de cet Évangile sont originaires des pays auxquels on a em

prunté le style des ornements. ENCADREMENT COURANT, répété dans tout cet Évangile, en style chinois.

550 DEMI-ENCADREMENT mogol, concourant

Pages. arec les culs-de-lampe à terminer les chapitres de cet Évangile.

556 CUL-DE-LAMPE chinois.

ibid. JI. Noces de Cana. L'eau changée en

vin. – Au sommet, un ibis, destructeur du serpent, oiseau bienfaisant. Style moresque.

557 CUL-DE-LAMPE turc.

560 III. Nicodème et Jésus-Christ. En haut,

les livres de la science nouvelle.
Slyle moresque.

561 IV. Jésus et la Samaritaine. Vases

orientaux. – Entourage moresque. 567 CUL-DE-LAMPE moresque.

575

« PreviousContinue »