Des trois derniers mois de l'Amérique Méridionale et du Brésil: suivis Des personnalités et incivilités de la Quotidienne et du Journal des débats

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 151 - Qu'il serait bien temps de mettre un terme à de plates bouffonneries, qui, déplacées en tout temps et en tous lieux , le sont encore plus dans l'examen d'affaires de la nature de celles qui nous occupent. On peut adresser à ces rieurs de mauvais ton, la...
Page 20 - Luxembourg, désignées dans les articles 66 et 68; et cette commission réglera, à l'aide d'experts, tout ce qui concerne les constructions hydrotechniques et autres points analogues, de la manière la plus équitable et la plus conforme aux intérêts mutuels des états prussiens et de ceux des Pays-Bas.
Page 38 - ... dans un pays tout neuf en luimême, comme tout nouveau pour lui, dans lequel tout est à faire, où tout est vaste, riche , où la nature est grande , féconde , imposante , où la population surpasse déjà celle du Portugal , et , par son mélange , demande des soins et une attention...
Page 39 - Brésil ne sera- 1 -il pas aussi peu apte à gérer les affaires du Portugal, que le Portugal l'était à gérer celles du Brésil? De plus, l'Europe verra-t-elle toujours le Portugal, colonie du Brésil , du même œil , dont elle considérait le royaume de Portugal, métropole du Brésil, co-état européen de tous les membres de l'association souveraine de l'Europe? Ensuite, le souverain du Brésil ne passera-t-il pas nécesS3sairement des affections de l'Europe aux affections de l'Amérique?
Page 20 - épargné pour engager le gouvernement français à prendre les mesures les plus promptes et les plus efficaces pour assurer l'existence des infortunés qui restent du régiment des Gardes suisses, et leur retour dans la patrie »166.
Page 39 - ... ce vaste continent; il sera bien plus occupé de ce qui se passera à ses portes, que de ce qui se passera loin de lui. Ce changement, ce transport du gouvernement du Portugal en Amérique, dénature, dans son principe, l'état colonial du Portugal; ou plutôt, en le rendant luimême colonie, il a fait qu'il n'ya plus de colonies pour lui. » Les causes du complot de Lisbonne sont là; il est bien superflu .d'aller les chercher ailleurs. Ce n'est point contre le roi de Portugal que l'on a conspiré...
Page 34 - ... dont l'indépendance sera toujours le prétexte et l'objet. Cet incident de Fernambouc , qui ne paraît rien , est majeur dans la cause de l'indépendance. Il faut observer que la partie du Brésil qui s'est déclarée indépendante, est du côté du nord , où sont situées les parties troublées des possessions espagnoles : cela indique que le feu s'étend d'une manière graduelle , par la conflagration successive à laquelle prête la juxla-position des parties.
Page 54 - S.mta-Fé de Bogota , pour aller porter du secours aux provinces de Venezuela. Habitans de la Nouvelle-Grenade , ne vous exposez point à perdre les dernières espérances qui vous restent. Vous voyez que la guerre a été terminée par une armée de frères envoyés par le roi. Sa bonté paternelle nous a recommandé d'en adoucir les maux ; mais le bien n'est plus, quand le glaive est une fois tiré du fourreau : le massacre, l'incendie, tous les fléaux tombent sur le pays : plus de respect pour...
Page 74 - L'unique moyen de remédier à ce désordre, à cetle inégalité vraiment choquante entre la recette et la dépense , peut se trouTer dans le plan proposé par le nouveau ministre des finances; mais l'opposition des hautes classes, si puissantes, si influentes dans ces pays , y apportera de grands obstacles. Il sera combattu par elles , et par là même manqué. Il ne tient qu'à un homme , et l'expérience a prouvé que, dans les cours, jamais un homme ne résiste à la coalition offensive et défensive...
Page 19 - Une si noble résolution ne pouvait qu'être accueillie avec l'approbation entière et unanime des cabinets auxquels la cour d'Espagne s'est adressée. Animées du désir de prévenir les funestes conséquences qui pourraient résulter d'un tel état de choses , les cours d'Autriche , de France , de la Grande-Bretagne , de Prusse , de Russie , également amies de l'Espagne et du Portugal , après avoir pris en considération les justes réclamations du cabinet de Madrid , ont chargé les soussignés...

Bibliographic information