Page images
PDF
EPUB

DEUXIÈME CONFÉRENCE DE LA PAIX.

ACTES

ET

DISCOURS

DE

M. RUY BARBOŠA, 1849

Ambassadeur et Premier Délégué du Brésil, Membre de la

Cour Permanente d'Arbitrage.

LA HAYE
W. P. VAN STOCKUM ET FILS

1907

L. Lm.

THE NEW YORK PUBLIC LIBRARY

ASTOR, LENOX AND TILDEN FOUNDATIONS

R 1923 L

En éditant aujourd'hui, dans ce volume, les propositions, les déclarations et les discours de M. Ruy Barbosa dans la Deuxième Conférence de la Paix, ou a en vue tout seulement de préciser les principes, qui ont guidé l'attitude de la grande république sud-américaine et les résultats auxquels elle a abouti dans cette assemblée mondiale.

On y verra qu'elle a obéi toujours aux idées les plus libérales, qu'elle a appuyé ou proposé toujours les solutions les plus avancées, sans s'éloigner jamais de l'esprit d'entente ni du sens pratique des choses, et qu'elle n'a pas tardé à obtenir de la part des représentants des autres États une très bienveillante considération. Dans une des questions capitales de la Conférence, spécialement celle de l'égalité juridique des États et du rôle de ce principe dans la composition de la Cour Internationale d'Arbitrage, c'est au Brésil qui a échu l'initiative et la partie principale des efforts dans la résistance opposée au succès d'une faute, dont les conséquences auraient compromis pour toujours le sort des États moins puissants.

Pour la reproduction des actes et discours de M. Ruy Barbosa on a suivi le texte des procès-verbaux, avec les corrections inévitables en vue des fautes, le plus souvent orthographiques, de l'édition officielle, à la révision de laquelle, surchargé de travail à la Conférence, le premier Délégué du Brésil n'a pu intervenir que très rarement.

Nous nous sommes tenus également au texte officiel pour le reste du nôtre, quoique en l’abrégeant quelquefois, dans le but de le réduire aux renseignements essentiels pour expliquer la position prise par la Délégation Brésilienne.

LA HAYE, OCTOBRE 1907.

« PreviousContinue »