Histoire de l'Académie royale des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 100 - Si donnons en mandement à nos âmes et féaux conseillers les gens tenant notre cour de parlement à Paris, que ces présentes ils aient à faire lire, publier et registrer, et le contenu en icelles garder et observer inviolablement de point en point, selon leur forme et teneur...
Page 198 - Ouvrage , fera remis dans le même état où l'approbation y aura été donnée , es mains de notre très-cher & féal Chevalier Garde des Sceaux de France...
Page 99 - A CES CAUSES, et autres à ce nous mouvant, de l'avis de notre Conseil et de notre certaine...
Page 41 - ... forme et teneur : car tel est notre plaisir. En témoin de quoi nous avons fait mettre notre scel à cesdites présentes.
Page 209 - La découverte de l'Amérique at-elle été utile ou nuisible au genre humain? S'il en est résulté des biens , quels sont les moyens de les conserver et de les accroître? Si elle a causé des maux , quels sont les moyens d'y remédier?...
Page 95 - J'ai peur que les gens de lettres de Paris ne veuillent point admettre d'étranger. Ceci est une galanterie toute française. Ceux qui l'ont imaginée sont tous ou artistes, ou amateurs. M. le duc de Choiseul est à la tête, et trouverait peutêtre mauvais que l'article de la Gazette se trouvât vrai. M m « Denis vous fait les plus sincères compliments.
Page ix - Il s'est élevé un tribunal indépendant de toutes les puissances, et que toutes les puissances respectent, qui apprécie tous...
Page 198 - Exposant, et ses ayans causes, pleinement et paisiblement, sans souffrir qu'il leur soit fait aucun trouble ou empêchement. Voulons que la copie des Présentes, qui sera imprimée tout au long, au commencement ou à i la fin dudit Ouvrage, soit tenue pour duement signifiée, et qu'aux copies collationnées par l'un de nos amés et feaux Conseillers, Secrétaires. foi soit ajoutée comme à l'original. Commandons...
Page 161 - Donnez-moi, mes amis, des lauriers et des fleurs; Je l'en veux accabler, j'en veux couvrir sa cendre. Mais son cercueil frémit, ma voix s'est fait entendre. Oui , mon ami , c'est moi , mon accent t'est connu...
Page 32 - Messieurs, cl que vous puis-je apporter, si ce n'est un nom illustre à la vérité , mais dont la gloire fait ma honte , lorsque je considère combien je suis éloigné de la soutenir? Pour moi , je vous aurai toujours l'obligation infinie de m'admettre à ces savantes assemblées qui rallumeront en moi l'amour des lettres, mes premières délices. Fatigué justement...

Bibliographic information