Page images
PDF
EPUB

tout récemment encore à l'opinion dominante, le sacrifice de quelques ministres impopulaires, mais des concessions ne suffisent jamais aux factions.

Les nouvelles de la révolution de juillet, qui arrivèrent, au milieu de cette fermentation de passions et de haines, à Rio-Janeiro, à Bahia, à Fernambouc et jusque dans les mines de Geraës, y réveillèrent les idées de république et de confédération qui s'étaient manifestées lors de la première déclaration de l'indépendance brésilienne. L'empereur alarmé des progrès de l'esprit révolutionnaire essaya vainement d'en comprimer l'essor.

Il fit avec l'impératrice, au mois de décembre, un voyage dans la province de Minas-Geraës, où il s'efforça de se rattacher l'affection des peuples et de les effrayer des conséquences d'une révolution; mais cette révolution était imminente, le monarque n'y pouvait échapper. Étrange destinée d'un prince brave, éclairé, mais aventureux, despote par nature et libéral par circonstances; héritier de deux riches couronnes,

forcé de les livrer successivement à deux enfans, il va disputer l'une à l'usurpation de l'absolutisme, et laisser l'autre à la tutelle de l'anarchie (1).

(1) Il faut dire, pour compléter l'histoire de cette révolation commencéo en 1830, que l'emperear don Pedro, à qui le parti républicain da Brésil roulait imposer on ministère , a mieux aimė donner son abdication (7 avril 1831) en faveur de son fils don Pedro, ou Pierro II, et qu'il a fait voile quelques jours après (le 13) pour la France, avec l'impératrice et la jeune reine doas Maria.

[blocks in formation]
[ocr errors]

Crar. Jer. État du pays — Folicitations do jour de l'an.- Convocation des Cham

bres.- Emprout dr s., millions. -- Actes d'administration publiqne. Pioniosion de pairs. Élection de quelques dipritis.

Bruits de hangement dans le ministère.

Errits de parti

Ouverine de la session législalive. - Discours du R.i. Discussion de l'adresse en réponse i ce dis

coors dans la Chambre des pairs. Chap. II. Ouverture des travaux de la Chambre des dépurés. - Vérification des pouvoirs.

Élection des candidats à la présidence. Nomination de M. Høyer-Collard, des vices-président, secrétaires et questeurs. Discussion de l'Adresse.

Amendenent Lorgeril. — Voie et préseutation de l’Adresse. -- Réponse du Roi. Prorogation des Chambres. . 14 Chap. III. Sailes ou conséquences de la prorogation de la session.

Banqnet donné aux députés de la Seine ou de Paris.- Arrêts en matière de délits de la presse.- Acies du ministère. --Destitutions ou déplacemeus de présets.-Élection de M. de Guernon. Ranville à Angers. - Rapport sur l'administration des revenus, sur l'état des finances et sur le bodget de 1831.

Prépa

Orratifs de l'expédition d’Alger. — Arrivée du Roi de Naples à Paris. donnance qui dissout la Chambre des députés. Démissions de deux ministres, MM. Courvoisier et de Chabrol, Entrée au ministère de MM. de Chantelauze , de Peyronnet et Capelle, et création d'un département des travaux publics. — Incendies. Événemens divers, Jogemens en matière de délits de la presse.

47 Chap. IV. Expédition d'Alger.--Motifs de cette expédition. Opposition qu'elle

éprouve dans l'opinion publique, - Choix du commandant es chef.--Préparatifs. — Voyage de M. le danphin à Toulon.—Embarquement.- Forces de terre et us mer. Relâche à Mahon. - Débarquement dans la presqu'ile de Sidi-Ferruch. Première action. -+ Coap de vent éprouvé par la sotie. – Préparatifs de délense des Algériens. Balaille de Saoueli. Défaite et prise da camp des Algériens, Coustrucivu do rotruucheniens et d'une Marche de l'armée française sar Alger. Investissement, aitaque

Remise de la et prise du fort de l'Empereur. Capitulation du dey. capitale et des trésors de la régence. Embarquement

ent dq dey et de la miOrganisation de l'administration nouvelle. Disposition

Si. de la population. Expédition de Blida. — Attaque des Kabyles.

62 Ination de l'armée française et de la nouvelle colonie.

route.

lice tarqne.

110

po

CHAP.V. Reprise des affaires de France.-Manæuvres des partis pour les élections?

-Incendies. — Proclamation royale adressée aux électeurs. — Ajournement des élections dans quelques déparlemens.— Résultat des élections.—Triomphe des libéraux, · Nouvelle de la prise d'Alger. Effets qu'elle produit. — Satisfaction de la cour.-Incertitude sur la convocation des deux Chambres.

Ordonnances du 25 juillet.--Mesures contre la presse périodique. —Anpulation des élections, on nouvelle dissolution de la Chambre des députés.

- Changemens dans le système électoral. CHAP.VI. Sensation produite par la publication des ordonnances du 25 juillet.

Protestation et résistance des journalistes. — Journée da 27. -Mesures de lice.-Saisie de plusieurs presses de l'opposition.-— Rassemblemens.- Arrivée da maréchal dac de Raguse.—Réunion des députés. — Premières attaques entre le peuple et la force armée. Délibération des ministres. - Paris mis en état de siége.- Iraction de la police. — Joarnée du 28. Insarrection générale. — Enlèvement d'armes chez les armuriers. Désarmement de plusieurs postes militaires. — Disparition des insignes de la royacıé.

Occupation de l'Hôtel-de-Ville et de Notre-Dame par le peuple. – Tocsin. Construction des barricades. Apparition des gardes nationaux. Établissement du conseil des ministrés à l'état-major général. Disposi. tions militaires. — Mouvemens et aitaques des troupes, sur les boulevards, sur le marché des Innocens, dans les rues St.-Denis, St.-Antoine, et sar l'Hôtel-de-Ville. - Résistance du peuple. — Démarche des députés de Paris à l'état-major général pour arrêter l'effoulon de sang. — Réponse de SaintCloud au_duc de Raguse. Nouvelle réunion et protestation des députés.

Nuit du 28 au 29. - Éva qation de l'Hôtel-de-Ville par la garde royale. — Actions meurtrières entre le penple et la garde royale. — Inaction ou neutralité des troupes de ligne. Journée du 29.

Achèrement des barricades. Le peuple reprend possession de l'Hôtel-de-Ville, — Coocentration des troupes.

Visite de MM. de Semonville et d'Argoat à l'état-major général. Départ des ministres avec eax pour Saint-Cloud. Tentatives da maréchal Marmont pour faire cesser les hostilités. Défection de deux régimens de ligne, Prise du Louvre et des Tuileries. Retraite des troupes et de maréchal à Saint-Cloud. - Pertes et bravoare des deux partis.

123 Csap. VII. Saite de l'insurrection parisienne. - Réunion des députés chez M. Las.

fiue.-Délibération.— Nomination d'une commission provisoire degouverue. ment et du général Lalayette, comme commandant des gardes nationales.Installation de cette commission et du général à l'Hôtel-de-Ville.- Premiers actes du gouvernement provisoire: - Premiers symptômes de dissentimens politiques.-Consternation de la cour'à Saint-Cloud.---Position des troupes.

- Abrogation des ordonnances. — Renvoi da ministère. — Nomination de nouveaux ministres. - Commissaires envoyés à Paris. — Resus de recevoir les propositions de la cour.- Projets de relever la république oa la dynastie

de Napoléon.- Lientenance générale du royaume déférée au duc d'Orléans. --Proclamation de la commission municipale aux Parisiens, et des députés au people français.-Scènes de l'Hôtel-de-Ville.- Départ de Charles X de SaintCloud. - Effet de la pouvelle de l'insurrection et de la révolution dans les provinces. — Actes du lieutenant général du royaume.—Retraite de Charles X à Rambouillet.- Commissaires et troupes envoyés pour décider sa sortie du royaume.-Abdication du Roi et du dauphin en faveur du duc de Bordeaux. --Itinéraire tracé pour conduire la famille royale à Cherbourg.— Licencie, ment de la garde royale. .

· 169 Caap. VIII.Ouvertare de la session législative. -Discours du lieutenant général.

-Vérification des pouvoirs.-- Proposition de M.Bérard pour des modifications à la Charte. Rapport de la commission.-Discussion et adoption de la nonvelle Charte. Adhévion de la Chambre des pairs. – Discours de M. de Châteaubriand. Couronde offerte au lieutenant général. - Prestation de serment par le nouyeau Roi.-Voyage de Charles X à Cherbourg.-Départ de sa famille pour l'Angleterre, ..

194 Cuap. IX. État des partis à l'avènement de Louis-Philippe.- Réjouissances dans

la capitale et dans les provinces.- Opposition des royalistes et des répablicains. — Premiers actes du nouveau gouvernement. — Formation du ministère. Promotions remarquables dans l'administration, et dans les arnées de terre et de mer, - Ordonnances sur les armoiries et les titres des membres de la famille royale. - Proclamation du Roi. Système de son gouvernement. Mort du duc de Bourbon , prince de Condé. Testament en faveur du duc d'Aumale. Mouvemens séditieux à Paris et dans les provinces. Coalitions d'ouvriers, Autres désordres à Rouen,

Rochefort et à Nimes. Revue de la garde nationale à Paris. . . 256 Crap. X. Soite de la session législative.-Situation de la Chambre des pairs. —

Prestation du serment, - Discours de M. de Fitz-James.-- Adresse au Roi. ---Chambre des dépatés.-Prestation du serment. - Proposition de M. de Şalverte poor la mise en accusation des derniers ministres de Charles X, et de M. de Tracy pour l'abolition de la peine de mort, etc. Projets de lois divers. Discassions sur la formule d'un nouveau serment à imposer agz fonctionnaires publics, etc., adoptées par les deux Chambres.

Démissions nombreuses dans la magistratare. ---Débats sor le mode à suivre pour l'arrestation et l'accusation des ex-ministres.-Démission de M. Casimir Perier comme président de la Chambre des députés.- Nomination de M. Laftitte à ces fonctions. Adresse d'adhésion aux actes des deux Chambres. -- Discussion de divers projets de lois. Opinions émises à l'occasion des réélections à faire. » Question du mandat de la Chambre élective. Abrogation de quelques articles de la loi da 12 janvier 1816 (dite loi d'amnistie), et de la loi du sacrilege (1825). — Communication faite par le gouverne

ment à la Chambre des députés (13 septembre) sur l'état de la France, 273 Cuar. XI. Présentation de divers projets de lois.—Supplément de crédit demande

[ocr errors]

pour l'exercice 1830. — Rapport d'une commission spéciale sur la mise en accusation des derniers ministres de Charles X. Agitations et sociétés populaires. - Discussion à ce sujet. - Discussion sur l'arensation des der. niers ministres de Charles X. Résoluion rendue à leur égard Rapport sur les secours demandes en faveur du commerce. — Moriou de M. Maugnin pour faire nommer une commission d'enquête chargée d'exanguer l'état de la France. -— Suppression des juges et des conseillers audireurs. Debis sur l'inamovibilité les magistra's. — Pérition pour la translatioo des cendres de Napolévis- Attribution au jury dn jugement des Jélits de la presse et des délits politiques, - Secour's accordes av rommerce reduits å 30 millionis, Loi transitoire pour la perception des droits sur les luis.

Communication faite par le ministre des affaires étrangères (6 OCtobre) sur les relations extérieures de la France. Papport et discussion sur l'abolition de la peine de mort, Adresse au Roi sur ce sujet. - Projet présenté par le gouvernement pour les récompenses ou secours à voler en faveur des combattans ou victimes des journées de juillel. - Antre projet pour l'organisation de la garde nationale. Renseignemens donnés sur son esseclit actuel, - Ajournement de la Chambre des députés. Constitution de la Chambre des pairs en cour de justice, pour le jugement des derniers ministres de Charles X.

311

[ocr errors]

Cuar. XII. Tronhles à Paris et dans quelques départemens. — Entreprises sur

Vincennes et sur le Palais-Royal. -— Proclamations.-- Tentative des réfugiés Espagnols.- Convocation des colléges électoraux, et résultat des élections. --Cbangement dans le ministère. — Reprise de la session législative.-Verification des pouvoirs. - Motion de M. Mauguio. - Reprise et discussion de la proposition de M. Bavoux, relative aux joårnaús. – Discours de M. de Lameth, dě Benjamin Constant, du mioistre des affaires étrangères,- de MM. Odilon-Barrot et Dupin, sur la situation de la France et sur le chaugement opéré dans le ministère. - Qnestion de prérogative.-NomiDation d'un nouveau président de la Chambre des députés (M. Casimir Pé rier.). - Projet de loi sur les récompenses nationales,

Explications de mandées par M. Mauguin, et données par le ministère:

Proposition de Benjamin Constant rejetée. - Collision entre les deux Chambres relative. ment aux pensions doonées en vertu de la loi de 1807. Pétition contre l'idamavibilité des juges. -- Projets de loi divers: 'Appel de quatre-vingtmille hommes sur la classe de 1830. - Nouvelles explications données par le ministère sur les rapports extérieurs de la France."

Restitution à l'État du fonds common de l'indemnité des émigrés. Mort de Benjamin Cons.

Loi
pour

la perception provisoire des impôts en 1831. Cuar. XIII. Chambre des pairs. — Travaux divers.- Procès de M. de Kergor

lay.--Question d'hérédité et de prérogatives.—Discussion do projet de loi pour l'appel de quatre-vingt mille hommes.— Procès des derniers ministres de Charles X. Instruction de la procédure. Rapports faits aax dens

tant.

.

: 362

« PreviousContinue »