Page images
PDF
EPUB

Quand tu seras assis pour manger avec le roi, considère attentivement ce qui est en ta présence. Tu mettrais un poignard dans ton sein, si tu te laissais emporter à ton avidité. Ne désire point les délices de sa table, c'est un pain de mensonge. PROV. 23. 1. 2. 3.

Ne sois pas avide dans un festin, et ne te jette pas sur ECCLI. 37. 31.

tous les mets.

La nourriture du pauvre sous son toit de chaume vaut mieux qu'un festin magnifique dans une maison étrangère pour l'homme qui n'a point de demeure. ECCLI. 29. 29.

Quelques fruits et l'affection valent mieux qu'un veau gras et la haine. PROV. 15. 17.

Ne continuez pas à ne boire que de l'eau : mais usez d'un peu de vin à cause de votre estomac et de vos fréquentes infirmités. 1. TIM. 5. 23.

J'ai médité en mon cœur de retirer ma chair des plaisirs, afin de transporter mon ame dans la sagesse et d'éviter la folie, pour découvrir ce qui est bon aux enfants des hommes pendant la durée des jours de leur vie.

ECCL. 2 3.

II.

Récompenses et autres effets de la tempérance.

Heureuse la terre dont le roi est illustre, et dont les princes mangent, au moment marqué, pour se nourrir, plutôt que pour les plaisirs du festin. ECCLI. 10. 7.

Or, Dieu donna à ces jeunes gens la science et la connaissance de tous les livres et de toute la sagesse, et à Daniel l'intelligence de toutes les visions et de tous les songes. DAN. 1.17.

L'homme sobre prolonge sa vie.

ECCLI. 37. 34.

Un sommeil paisible à l'homme modéré; il dormira jusqu'au matin, et son ame se réjouira en lui. ECCLI. 31. 24.

III.

L'intempérance nuit à l'ame de plusieurs manières.

Il y en a plusieurs dont je vous ai souvent entendu parler, et dont je vous parle encore avec larmes, qui se conduisent en ennemis de la croix de Jésus-Christ; dont la fin sera la damnation, qui font leur Dieu de leur ventre, qui mettent leur gloire dans ce qui devrait les couvrir de honte, qui n'ont de goût que pour les choses de la terre.

PHIL. 3. 18. 19.

Ne permettez pas à votre bouche de faire pécher votre chair.

ECCL. 5. 5.

Et quand ils auront mangé; rassasiés, appesantis, ils se détourneront vers des dieux étrangers, et les serviront, et ils m'outrageront, et ils rendront vaine mon alliance.

DEUT. 34. 20.

Un homme rassasié dédaigne les rayons de miel.

PROV. 27. 7.

Malheur à vous qui êtes rassasiés, car vous aurez faim. Luc, 6. 25.

Prenez donc garde à vous de peur que vos cœurs ne s'appesantissent dans les festins et dans l'ivresse, et dans les soins de cette vie, et que ce jour ne vienne soudaineLuc, 24. 34.

ment sur vous.

La nourriture de l'intempérant s'altère dans son sang; elle se change en un venin mortel. JOB, 20. 14.

Et, ayant pris du pain et un plat de lentilles, Esaü mangea et but, et s'en alla, s'inquiétant peu d'avoir vendu son droit d'aînesse. GEN. 25.34.

Qu'il ne se trouve point parmi vous quelque fornicateur, ou quelque profane comme Esau, qui pour un seul mets vendit son droit d'aînesse. HÉBR. 12.16.

De tels hommes ne servent point Jésus-Christ, NotreSeigneur, mais sont esclaves de leur sens; et par des paroles douces et flatteuses ils séduisent les ames simples. ROM. 16.18.

IV.

Elle nuit au corps et aux biens de la fortune.

Ne sois pas avide dans un festin, et ne te jette pas sur tous les mets; car l'excès dans un repas amène les maladies, et l'avidité produit la colère. Plusieurs sont morts à cause de l'intempérance, et l'homme sobre prolonge sa vie.

ECCLI. 37. 32. 33. 34.

Voici notre fils qui passe sa vie dans la débauche et dans la dissolution et dans les festins. Alors le peuple de cette ville le lapidera, et il mourra, afin que vous ôtiez le mal du milieu de vous, et que tout Israël l'entende et soit saisi de crainte. DEUT. 24. 20.21.

Les viandes étaient encore dans leur bouche, quand la colère de Dieu éclata contre eux, frappa de mort les plus vigoureux : il abattit l'élite d'Israël. Ps. 77. 34. 35.

L'insomnie, les angoisses et les douleurs à l'homme intempérant.

ECCLI. 31. 23.

Celui qui aime les festins sera dans l'indigence; celui qui aime le vin et les parfums ne s'enrichira pas. PROV. 24.47.

Ne sois pas parmi ceux qui s'enivrent de vin et qui se remplissent de viande ; car ceux qui se livrent au vin et qui apprêtent des banquets seront chassés de l'héritage de leurs pères; la paresse sera vêtue de haillons.

PROV. 23. 20. 21.

L'ouvrier adonné au vin ne s'enrichira pas; et celui qui méprise les petites choses se perdra peu à peu.

ECCLI. 19.1.

Celui qui cultive son champ sera rassasié de pain; mais celui qui chérit l'oisiveté est une ame défaillante.

PROV. 12.11.

Et si l'on te presse de manger beaucoup, lève-toi du milieu des convives; et ce repas te donnera du soulagement, et tu ne t'exposeras pas à la maladie. ECCLI. 31. 25.

V.

Contre l'ivresse et la gourmandise.

Marchons dans la décence, comme durant le jour, et non dans la débauche et dans les festins.

ROM. 13. 13.

Revêtez-vous de Notre-Seigneur Jésus-Christ, et ne cherchez point à contenter les désirs de la chair.

ROM. 13. 14.

Les aliments sont pour l'estomac, et l'estomac pour les aliments; et un jour Dieu détruira l'un et l'autre. Mais le corps n'est point pour la fornication: il est pour le Seigneur, et le Seigneur est pour le corps.

V. DE D.

4. COR. 6. 13.

26

Samuël, ne donne pas de vin aux rois, parce que nul secret ne se garde où règne l'ivresse, et de peur qu'ils ne boivent et qu'ils n'oublient la justice, et qu'ils ne corrompent les droits des fils du pauvre. PROV. 34. 4. 5.

La femme qui s'enivre excite une grande colère, et sa honte et son ignominie ne sont pas cachées. ECCLI. 26.11.

Ni les fornicateurs, ni les idolâtres. ni les adultères, ni les ivrognes ne seront héritiers du royaume de Dieu. 1. COR. 6.9.10.

Ne regarde point le vin quand il pétille, quand sa couleur brille dans la coupe; il s'insinue doucement; mais à la fin il mord comme le serpent; et il répand son venin comme le basilic. PROV. 23. 31.32.

Tes yeux regarderont les femmes étrangères et ton cœur méditera le mal, et tu seras comme un homme qui dort au milieu de la mer, comme un pilote assoupi qui a perdu le gouvernail. Et tu diras: Ils m'ont frappé, et je n'ai point eu de douleur ; ils m'ont entraîné, et je ne l'ai point senti; quand me réveillerai-je pour chercher encore les festins? PROV. 23. 33. 34. 35.

Malheur à la couronne d'orgueil, aux Ephraïmites passionnés pour les festins, à la fleur passagère leur éclat et leur joie! Malheur au pays qui s'élève sur la vallée fertile! Malheur à ceux que le vin fait chanceler ! ISAÏE, 28.1.

Ne mange point avec l'envieux, ne désire point ses mets les plus exquis. Il est l'ennemi de son ame, et il sera de même envers toi, il te dit: Mange et bois; mais son cœur n'est point avec toi. Tu vomiras le pain que tu auras mangé, et tu regretteras les douces paroles!

PROV. 23. 6. 7. 8.

« PreviousContinue »