Page images
PDF
EPUB

L'an 1209, au mois d'octobre, Guillebert, seigneur de Bourghielles, châtelain de Lille, est choisi l'un des administrateurs de la Flandre pendant la minorité de Jean et de Mahault de Béthune, fils de Baudouin , comte de Flandre et Empereur de Constantinople , désigné en cette qualité dans la fondation d'un canonicat à la collégiale de Courtray.

L'an 1246, Marguerite, come tesse de Flandre , eonfirmà à l'ab. baye de Marchiennes le revenu qu'elle possédoit sur une pièce de 13 bonniers de terres située à Bourghjelles , appartenant à Gérard de Haslu et autres; il paroît que cette abbaye avoit soutenu un procès à ce sujet

contre le seigneur de Cisoing qui succomba.

Ce village est fort ancien , car l'on voit en 1275 un Henri de Bourghielles présent et signataire à un accord , par lequel Jean châtelaio de Lille, a reporté en loi dans la main de Michel de Ledeul, bailli de Lille, 183 li vrées de terres (1)

En 1285, un Henri de Bourghielles présent à un adhérite. ment des Reneughes en Flandre fait par Guy, comle de Flane dre', au profit de Thomas de Mortagde, pour les tenir en fief dudit comte de Flandre.

Ep 1286 , l'abbaye de Cisoing possédoit à Bourghieles 47 solo 5 depiers de reptes.

En 1297, Guy, comte de Flandre, donne à noble homme son cher et féal Alard de Rane, chevalier , seigneur de Bourghielles, et à ses hoirs à toujours, 100 livrées de terres, sur le comté de Namur, à tenir en fief des comtes de Namur.

Le 4 novembre 1741, le sieur Robert - Martin Huvino , étoit seigneur de Bourghielles , qu'il avoit hérité du sieur Robert Húvino, son père ; il demanda et obtint au grand conseil de Sa Majesté séant à Malines des lettres de renouvelement de terrier de ladite seigneurie, que nous donpops ici sous la pote ( 2 ). Cette terre à clocher

у

est connue sous le nom de seigneu

[ocr errors][ocr errors]

rie de Bourghielles , du Chastel et Hennebout réunis ; elle relevoit de sadite Majesté, à cause de sa cour du maire du Tournée sis ; l'on voit qu'elle jouissoit des droits de terrage ( champart); que plusieurs fiefs en relevoient; que les propriétaires de ces fiefs, et héritages, cotiers mouvans dudit Bourghielles, lui devoient pardessus les rentes seigneuriales,, double rente à la mort de l'hé. ritier et relief, le dixième denier à la vente, don., cession ou transeport, avec service en cour.

Ce village étoit déjà très-cultivé au 19me siècle, puisque Simon, évêque de Tourpay, l'an 1136, accorda la dîme de ce village au: chapitre - cathédral de Tournay:

L'office du réfectoire de ladite cathédrale. la louoit pour la quo tité de l'an 1774, 466 florias.

Cet office y possédoit en outre ibonnier de terres labourables..

Item le bois dit Notre-Dame contenant 18 bonniers 159 verges.

L'on voit du registre à tailles. des villes, bourgs et villages.composant les châtellenies de Lille, Douay, et Orchies, que depuis. l'an 1505 jusqu'en 1553 le village de Bourghielles étoit de la dé. pendance et assis en tailles par. : les états de la châtellenie de Lille.

voit que les pauvres du lieu y étoient codécimateurs.. et que les chevaliers de Malthe,

L'on y

« PreviousContinue »