Page images
PDF
EPUB

On le nomme Sailly-lez-Lanpoy, parce qu'il est situé près de la petite ville de ce nom.

Son étimologie vient de Saus. say, dans le pays Saussoy; en lalin Salicetum, Salietum , Salicia , dérivant de Salix saule, c'est-à-dire lieu planté de saules, et où effectivement ils croissent encore merveilleusement.

Ce village appartenoit au quinzième siècle à la maison de Cunighem, d'où il passa avec plusieurs autres dans la maisop des comtes de Gand, par le mariage de Marie - Aone de Cunighem, fille et héritière de Jean et de Jeanne de Frétin, avec Adrien Vilain , deuxième du nom , seigueur de Rassenghien.

Le château de Neuville étoit situé dans Sailly ; c'étoit un franc alleu.

L'an 1293, Jean de Rumes , chevalier , remit ce château avec les terres qui en dépendoient à Guy, comte de Flandre, qui les lui rendit sur-le-champ par di. plôme du mois de juin 1293 , pour les tenir en fiefà toujours des comtes de Flandre, avec droit de haute, basse et moyenne justice, sauf à lui et à ses successeurs comtes de Flandre, le ressort et souveraineté ; ce qui rendit le chevalier Jean de Rumes, bom, me lige des comles de Flandre.

Les doyens et chapitre de Tournay, y étoient patrons de la cure et décimateurs.

Il contenoit selon Bouge, en 1189, 840 habitans.

Ce village en 1804 contenost 101 maisons.

116 ménages. 550 habitans,

Il payoit en 1804, en impasitions,

fr. cent. Foncières,

2,549,00. Personnelles et mobilières,

496,00. Portes, et fenêtres, 178,00. Patentes,

92,00. Total,

3,315,00. En 1817, il payoit pour impositions directes et principales ,

5,387,00. Patentes en 1809,

102,00. Total,

5,489,00.

2

Il contenoit 169 maisons.
178 ménages.
615 habitans.
Le maire, monsieur Lepers.
L'adjoiot, monsieur Salembier.

Le percepteur , monsieur Van. devorde,

Le curé, monsieur Lefevre.
Le garde champêtre, Cardon.

Il est à 1 kilomètre de Lan. noy, à 11 kilomètres de Lille, à 44 kilomètres de Douay, et à 3 lieues de Tournay.

[ocr errors]

Buzelin raconte qu'en l'an 1226 ce village fut préservé des maraudeurs de l'armée françoise, par l'intercession des reliques de Saint . Jonat , qui étoient restées exposées dans l'église de Sailly,

et venant de l'abbaye de Marchiennes.

La verge y est de 20 pieds , comme à Lannoy.

Voyez cet ouvrage , v.54, p. 108.

Legroux , summa slatu!orum synodalium Tornacensium in synopsi , page 179

Buzelin , annales gallo. Flandriæ , page 222, lettre d.

Statistique du département du Nord, vol. 3, page 362.

Annuaire du département du Nord, année 1812 , à la fin , tableau des communes et pages 258 et 259.

« PreviousContinue »