Revue des deux mondes, Volume 4

Front Cover
Au bureau de la Revue des deux mondes., 1839

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 873 - Paganisme immortel, es-tu mort? On le dit; • Mais Pan tout bas s'en moque, et la Sirène en rit.
Page 781 - Seront pareillement respectées les personnes et les propriétés particulières ; les habitans , et en général tous les individus qui se trouvent dans la capitale , continueront à jouir de leurs droits et libertés, sans pouvoir être inquiétés ni recherchés en rien , relativement aux fonctions qu'ils occupent ou auraient occupées , à leur conduite et à leurs opinions politiques.
Page 392 - Virgile n'ont point escrit en nostre temps et nous ne sçaurions escrire en leur siècle ; leurs livres, quand ils les firent, estoient nouveaux, et nous en faisons tous les jours de vieux.
Page 400 - Imite qui voudra les merveilles d'autrui: Malherbe a très bien fait, mais il a fait pour lui. Mille petits voleurs l'écorchent tout en vie: Quant à moi, ces larcins ne me font point d'envie. J'approuve que chacun écrive à sa façon: J'aime sa renommée, et non pas sa leçon.
Page 869 - J'ai évoqué tous les spectres , j'ai lutté avec tous les démons , j'ai supplié tous les saints et tous les anges, j'ai sacrifié à toutes les passions. Vérité ! vérité ! tu ne t'es pas révélée, depuis dix mille ans je te cherche et je ne t'ai pas trouvée ! Et depuis dix mille ans , pour toute réponse à mes cris , pour tout soulagement à mon agonie , j'entends planer sur cette terre maudite le sanglot désespéré du désir impuissant ! Depuis dix mille ans je t'ai sentie dans mon...
Page 400 - Sont un mois à connaître en talent la parole, Lorsque l'accent est rude, ou que la rime est molle , Veulent persuader que ce qu'ils font est beau , Et que leur renommée est franche du tombeau , Sans autre fondement sinon que tout leur âge S'est...
Page 677 - Je sais qu'un noble esprit peut, sans honte et sans crime, Tirer de son travail un tribut légitime'; Mais je ne puis souffrir ces auteurs renommés, Qui, dégoûtés de gloire et d'argent affamés, Mettent leur Apollon aux gages d'un libraire, Et font d'un art divin un métier mercenaire. Avant que la raison, s'expliquant par la voix...
Page 561 - Quelques aumônes que l'on fait à un homme nu dans les rues ne remplissent point les obligations de l'état, qui doit à tous les citoyens une subsistance assurée, la nourriture, un vêtement convenable , et un genre de vie qui ne soit point contraire à la santé.
Page 399 - J'en suis tout transporté, le cœur me bat au sein, Je ne crois plus avoir l'entendement bien sain, Et pour m'être souillé de cet abord funeste, Je crois longtemps après que mon âme a la peste. Cependant il faut vivre en ce commun malheur, Laisser à part esprit et franchise et valeur, Rompre...
Page 513 - Le jeu de monades, auquel je prends plaisir, ne divertit nullement mes sujettes; et peut-être, en outre, les fatigue. Combien elles seraient plus heureuses d'aller où leur aptitude les entraîne ! combien, au lieu de courir en désœuvrées sur mon clavier, elles aimeraient mieux , abeilles laborieuses, voltiger sur les prés , se poser sur un arbre, et s'enivrer du suc des fleurs!

Bibliographic information