Page images
PDF
EPUB

dere, le comte Goblet d’Alviella, F. vander Haeghen, Ad. Prins, d. Vuylsteke, A. Giron, le baron J. de Chestret de Haneffe, God. Kurth, H. Denis, le chevalier Éd. Descamps, G. Monchamp, Paul Thomas, Ernest Discailles, V. Brants, Polydore de Paepe, Alph Willems, membres; J.-C. Vollgraff, associé; Jules Leclercq, M. Wilmotte, H. Pirenne, Ern. Gossart et J. Lameere, correspondants.

M. C. De Smedt écrit qu'une indisposition l'empêche d'assister à la séance.

CORRESPONDANCE.

M. le Ministre de l'Intérieur et de l'Instruction publique transmet une ampliation de l'arrêté royal en date du 1er décembre nommant président de l'Académie pour 1901, M. Ed. Fétis, directeur de la Classe des beaux-arts pendant la même année.

[ocr errors]

Le même Ministre 1° Invite la Classe à lui soumettre une liste double de noms pour la formation des jurys chargés de juger : a) la onzième période du concours quinquennal d'histoire nationale; 6) la quatrième période du concours quinquennal des sciences bistoriques (voir Élections);

2. Transmet quinze exemplaires du rapport du jury qui a jogé la quatorzième période (1897-1899) du concours triennal de littérature dramatique en langue française.

- Le Comité organisateur du XV° Congrés de la Fédération archéologique et historique de Belgique annonce l'ouverture de cette session à Tongres, le 4 août

1901.

Cette session aura lieu en même temps que le cinquantenaire de la Société scientifique et littéraire de Tongres.

La Société khédiviale de géographie, au Caire, remercie pour la lettre de félicitations qui lui a été adressée par l'Académie, à l'occasion de son vingt-cinquième anniversaire de fondation.

M. Tiele, de l'Université de Leyde, remercie pour les sentiments semblables qui lui ont été exprimés à l'occasion de son soixante-dixième anniversaire, correspondant avec sa retraite du professorat.

- M. le Ministre de l'Intérieur envoie, pour la bibliothèque de l'Académie, un exemplaire des ouvrages suivants :

Bibliotheca Belgica, livraisons 151 et 153.

Documents relatifs à l'histoire de la province de Namur. Cartulaire de la commune de Dinant, tome V; par Léon Lahaye.

Remerciements.

Hommages d'ouvrages : 1° Rapport à M. le Ministre sur une mission archéologique en Asie Mineure; par F. Cumont.

20 a) Lijkbegraving en lijkverbranding; b) Traduction française du même ouvrage; c) Jucein van Aalst; d) llet alkoholismus; par Is. Bauwens, d'Alost.

Remerciements.

(4)

Travail manuscrit renvoyé à l'examen : La vie et les Quvres de Jean-Noël Paquot, ancien membre de l'Académie; par Victor Chauvin. — Commissaires : MM. vander Haeghen, Gossart et Wilmotte.

ÉLECTIONS.

La Classe procède :

1° A la formation de la liste double des candidats pour le choix, par le Gouvernement, des jurys de cinq membres chargés de juger : a) la onzième période du concours quinquennal d'histoirc nationale; b) la quatrième période du concours quinquennal des sciences historiques, concours comprenant tous les deux les années 1896 à 1900, et prenant fin le 31 décembre 1900. - Renvoi à M. le Ministre de l'Intérieur et de l'Instruction publique;

2° Du jury de sept membres chargé de juger la première période du XIe concours (1899-1900) pour les prix De Keyn à décerner en mai 1901. Ont été élus : MM. Bormans, Léon Fredericq, Paul Fredericg, Kurth, Monchamp, Neuberg et Vuylsteke;

3° Du jury de sept membres chargé de juger la première période du prix fondé à la mémoire d'Émile de Laveleye, pour l'économie politique et la science sociale.

Ont été élus : MM. A. Beernaert, Brants, A. Desjardins, Nys, Prins, Quack ci G. Schmoller.

La Classe procède ensuite à l'élection de son directeur pour l'année 1902. Les suffrages se portent sur M. Kurth.

[ocr errors]

M. Mesdach de ter Kiele, en cédant le fauteuil présidentiel à M. Fredericq, remercie la Classe pour le sympathique concours qu'il a rencontré et qui l'a aidé, dit-il, à remplir son mandat.

M. Fredericq, comme organe de la Classe, remercie M. Mesdach de ter Kiele. (Applaudissements.)

M. Kurth, invité à venir prendre place au Bureau, tient à assurer ses confrères qu'il cherchera à se rendre digne de leurs suffrages.

RAPPORTS.

Sur les conclusions des rapports de MM. Pirenne, Vanderkindere et Lameere, M. V. Fris, auteur d'un travail intitulé: Les idées politiques d'Olivier Van Dixmude, sera prié de faire une revision de son manuscrit pour que la Classe puisse se prononcer sur l'impression.

Henri le Navigateur et l'Académie portugaise de Sagres;

par le Dr Jules Mees.

Rapport do , Discailles, premior commissaire.

C

« Le travail de M. Mees débute ainsi :

« Les plus grands faits, les plus belles ligures de l'his» loire ont bien souvent été déformés par la légende : il » en est ainsi d'un homme dont le Portugal s'honore » tout particulièrement, du prince Henri le Navigateur, » dont il y a quelques semaines on a fêté avec tant » d'éclat le cinquième centenaire de sa naissance. »

(6)

Après avoir dit le rôle que joua Henri de 1415 à 1453, soit dans les guerres du Portugal avec les Maures, soit dans les luttes intestines qui désolèrent son pays, M. Mees ajoule :

« Mais laissons là l'homme politique pour ne nous » occuper que du navigateur : c'est comme tel que l'in» fant don Henri constitue une des plus grandes gloires » du Portugal. »

Les expéditions en Afrique dont le prince a pris l'initiative contre les ennemis de la foi, en sa qualité de grand maitre de l'Ordre du Christ, les explorations géographiques qui se firent parallèlement avec ces expéditions, les découvertes dont il peut aussi revendiquer l'honneur, sont énumérées avec une exactitude remarquable.

M. Mees n'a rien négligé pour que son tableau fût complet. Les chroniqueurs contemporains ou quasi conlemporains du prince (1), les chartes publiées dans Alguno documentos do Archive Nacional da Torre do Tombo (Lisboa, 1892), les notices, les livres, les articles des revues de géographie qui se sont occupés de cette époque si glorieuse et si féconde de l'histoire du Portugal ont été, de la part de M. Mees, l'objet d'un examen consciencieux. Il a su profiter et fait profiter les autres de la bonne for

(1) La chronique d'Azurara (Chronica do descobrimento e conquista de Guiné), traduite en anglais de 1896 à 1899, va jusqu'en 1418. La chronique du Vénitien Cadamosto (La prima navigazione per l'Oceano alle terre de negri della Bassa Etiopia) fut imprimée une quarantaine d'années après la mort de Henri : elle a été traduite en latin, en allemand et en français. La chronique de Diego Gomez, qui date de la fin du XIVe siècle, est à la Bibliothèque de Munich et a été publiée par Schmeller.

« PreviousContinue »