Précis historique et militaire des opérations de la grande-armée et de l'armée d'Italie, contre la troisième coalition, ou, Recueil des bulletins officiels: suivi du Traité de paix conclu entre la France et l'Autriche et signé à Presbourg le 26 décembre 1805 (5 nivôse an 14)

Front Cover
Chez Cordier et Legras, 1806 - Napoleonic Wars, 1800-1815 - 188 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 106 - Russie, cent vingt pièces de canon, vingt généraux, plus de trente mille prisonniers sont le résultat de cette journée à jamais célèbre. Cette infanterie tant vantée et en nombre supérieur n'a pu résister à votre choc, et désormais vous n'avez plus de rivaux à redouter.
Page 34 - ... de commencer une seconde campagne. Cette armée russe que l'or de l'Angleterre a transportée des extrémités de l'univers , nous allons lui faire éprouver le même sort. « A ce combat est attaché plus spécialement...
Page 32 - C'est le moment de se rappeler que tous les empires ont un terme : l'idée que la fin de la dynastie de la maison de Lorraine serait arrivée, doit l'effrayer. Je ne veux rien sur le continent. Ce sont des vaisseaux , des colonies , du commerce que je veux , et cela vous est avantageux comme- à nous.
Page 105 - ... verriez votre empereur s'exposer aux premiers coups, car la victoire ne saurait hésiter, dans cette journée surtout, où il y va de l'honneur de l'infanterie française, qui importe tant à l'honneur de toute la nation.
Page 177 - SM l'empereur des Français , au moment où il a pris la couronne d'Italie , aussitôt que les puissances nommées dans cette déclaration auront rempli les conditions qui s'y trouvent exprimées, les couronnes de France et d'Italie seront séparées à perpétuité, et ne pourront plus, dans aucun cas, être réunies sur la même tête.
Page 106 - SOLDATS! Je suis content de vous. Vous avez, à la journée d'Austerlitz, justifié tout ce que j'attendais de votre intrépidité; vous avez décoré vos aigles d'une immortelle gloire. Une armée de cent mille hommes, commandée par les empereurs de Russie et d'Autriche, a été, en moins de quatre heures, ou coupée ou dispersée. Ce qui a échappé à votre fer s'est noyé dans les lacs. Quarante drapeaux, les étendards de la garde impériale...
Page 181 - Bade jouiront, sur les territoires à eux cédés, comme aussi sur leurs anciens états , de la plénitude de la souveraineté et de tous les droits qui en dérivent...
Page 96 - Il donna sur-le-champ l'ordre de retraite à son armée, se retira de nuit, comme s'il eût essuyé une défaite, prit une bonne position à trois lieues en arrière, fit travailler avec beaucoup d'ostentation à la fortifier et à y établir des batteries.

Bibliographic information