Mémoires de Michel Oginski sur la Pologne et les Polonais, depuis 1788 jusqu'á la fin de 1815, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 161 - Elle ne veut donner aucune explication de son étrange conduite que les aigles françaises n'aient repassé le Rhin, laissant par là nos alliés à sa discrétion.
Page 125 - Les présens articles resteront secrets, et ne pourront être rendus publics ni communiqués à aucun cabinet par l'une des parties contractantes sans le consentement de l'autre.
Page 160 - La seconde guerre de Pologne est commencée. La première s'est terminée à Friedland et à Tilsitt. A Tilsitt la Russie a juré éternelle alliance à la France et guerre à l'Angleterre.
Page 202 - Volhynie, l'Ukraine, la Podolie soient animées du même esprit que j'ai vu dans la grande Pologne, et la providence couronnera par le succès la sainteté de votre cause ; elle récompensera ce...
Page 161 - Elle nous place entre le déshonneur et la guerre : le choix ne saurait être douteux. Marchons donc en avant! Passons le Niémen, portons la guerre sur son territoire! La seconde guerre de Pologne sera glorieuse aux armes françaises...
Page 126 - Si, le cas arrivant, il entre dans les convenances de l'empereur d'Autriche de céder, pour être réunie au royaume de Pologne , une partie de la Gallicie en échange des provinces illyriennes , SM l'empereur des Français s'engage, dès à présent , à consentir à cet échange.
Page 126 - Gallicie à céder sera déterminée 30 d'après la base combinée de la population, de l'étendue, des revenus, de sorte que l'estimation des deux objets de l'échange ne soit pas réglée par l'étendue du territoire seulement, mais par sa valeur réelle.
Page 132 - L'empereur Alexandre sentait trop bien » que les griefs avoués ne portaient que sur des accessoires ; mais que le fond de la querelle qui divisait les deux empires... n'était » susceptible d'être résolu que par la voie des » armes. » (Page 71 du tome I«r.) « L'empereur Alexandre quitta aussitôt Pé» tersbourg, et se rendit à Wilna.
Page 201 - Si vos efforts sont unanimes, vous pouvez concevoir l'espoir de réduire vos ennemis à reconnaître vos droits; mais dans ces contrées si éloignées et si étendues, c'est surtout sur l'unanimité des efforts de la population qui les couvre que vous devez fonder vos espérances de succès. « Je vous ai tenu le même langage lors de ma première apparition. en Pologne; je dois ajouter ici que j'ai garanti...
Page 100 - Non, sans doute; ils n'ont pas de motifs de lui porter des sentiments d'amour et de reconnaissance ; mais il caresse leurs espérances, et ils voient en lui le régénérateur de leur patrie. Tournez, Sire, ces mêmes armes contre lui, et vous les verrez renforcer de tout l'attachement et de tout l'enthousiasme que vos qualités personnelles inspirent. En posant comme principe incontestable, 1° Que l'Empereur Napoléon, insatiable de guerres et de conquêtes, ne laissera pas jouir longtemps la Russie...

Bibliographic information