Revue générale de chimie pure et appliquée, Volume 9

Front Cover
Bureau de la Revue, 1906 - Chemistry
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 215 - Ce petit volume compact contient, comme toujours, une foule de renseignements indispensables à l'ingénieur et à l'homme de science. Parmi les notices de cette année, signalons tout spécialement celle de...
Page 198 - En chauffant ce liquide, sans cesser d'agiter à la main, les bicarbonates se dissocient, le gaz carbonique se dégage avec la vitesse que l'on veut; et des sels de chaux qui se séparent à l'ébullition, nulle parcelle n'échappe à l'action du carbonate alcalin ; 4° Ces parcelles sont si ténues, que l'ébullition a lieu tranquillement jusqu'à la fin et sans aucun de ces soubresauts inquiétants qui se manifestent quand on procède comme plus haut ; 5° Enfin, la conversion du tartrate de chaux...
Page 79 - Liri. Bureau du Comité Français : Président : M. Adolphe Carnot; Vice-président : M. Vieille; Secrétaire : M. Barthélémy. Le Comité italien désire que, pour chaque pays, il s'oit présenté des rapports sur les industries métallurgiques ayant quelque importance. Relativement aux explosifs, c'est la question de leur analyse qu'il serait utile d'étudier, de même que la question de leur transport. L'industrie des allumettes doit trouver sa place dans cette section. SECTION IV. — CHIMIE...
Page 198 - ... par l'acide acétique ne comportent aucune cause sérieuse d'erreur. Lavage du bitartrate. — Les uns pratiquent par dilution dans la capsule même les dix à douze lavages à l'alcool nécessaires pour enlever l'acide acétique adhérent et ne passent le précipité sur le papier conique qu'à la fin. D'autres préfèrent opérer l'ensemble de ces lavages sur le filtre même par lixiviation. Nous avons toujours considéré le premier mode comme plus sûr; car, lorsque la matière est gommeuse...
Page 241 - ... sphérules métalliques, des lames cristallines et le plus souvent un feutrage de très petits cristaux visibles seulement au microscope. Tous ces métaux liquides dissolvent du carbone qu'ils abandonnent par le refroidissement sous forme de graphite. Le plus difficile à distiller de tous ces métaux est l'osmium.
Page 197 - ... et de cet échantillon il a fait six parts semblables, portant les numéros de 1 à 6. Deux ont été envoyées à MX.., chimiste tartrier italien; deux autres à MY.., chimiste tartrier français, et les deux dernières à MZ.., autre chimiste tartrier français. Chacun des trois, ignorant la similitude des deux paquets, a indiqué le même rendement pour les deux échantillons qu'il a analysés, ce qui constitue un succès pour tous. Mais entre X... et Y..., il y avait une différence de près...
Page 366 - Tandis qu'avec les aciers contenant 27 et 300/0 de nickel les grains se colorent aisément, à partir de 35 0/0 ils ne se colorent plus. Le temps d'attaque nécessaire augmente très rapidement avec la teneur en nickel. Pour les très hautes teneurs, il faut plusieurs heures. De plus, à l'intérieur des polyèdres, on remarque de très nombreuses stries qui semblent indiquer des plans de clivage. En résumé, pour cette première série, on trouve les trois groupes suivants...
Page 435 - D'ailleurs, la grande découverte qu'il y aurait à réaliser aujourd'hui serait, non pas d'accroître d'une unité le nombre de nos éléments, mais au contraire de le diminuer, en passant, d'une façon méthodique, d'un corps simple à un autre corps simple. Resterons-nous toujours en présence des mêmes éléments augmentés encore...
Page 115 - De cette façon, et tout en évitant des efforts très inutiles de mémoire, on peut arriver à posséder, sur les matières salines, des connaissances plus étendues que celles qui ressortent des monographies de chaque métal en particulier. Comme il l'a toujours fait dans son enseignement, M. Ditte s'est constamment appuyé sur les principes de la thermochimie. Dans cet ouvrage, on considère les sels en général, tant binaires que ternaires, en tenant compte des connaissances acquises sur eux...
Page 199 - Puis on met par-dessus l'acide tartrique tenu en réserve, lentement et sans cesser d'agiter avec une spatule de verre. On laisse refroidir, on décante et on lave le dépôt à l'eau distillée chaude. Ce produit desséché est pur, mais il est hygroscopique. Pour y remédier, on le fait redissoudre dans l'eau distillée bien bouillante et on décante la solution dans d'autres capsules de porcelaine. Le lendemain on sépare les eaux mères, on lave à l'eau distillée, on égoutte et, après avoir...

Bibliographic information