Hauptsacht. bis 42.1876: Bulletin monumental ou Collection de mémoires et de renseignements sur la statistique monumentale de la France. - Hauptsacht. teils: Bulletin monumental ou Collection de mémoires et de renseignements pour servir à la confection d'une statistique des monuments de la France. - Hauptsacht. teils: Bulletin monumental ou recueil de documents et de mémoires relatifs aux différentes branches de l'archéologie, Volumes 1-3

Front Cover
Société française d'archéologie, Musée des monuments français, 1837 - Art
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 388 - dérivée immédiatement de l'usage qui s'intro« duisit, dans les derniers temps de l'art antique, « de décorer l'extérieur des édifices avec des « cordons de briques et des incrustations en « terre cuite et en pierre de couleur, et dont la
Page 397 - Le prince des apôtres, inclinant sa tête chenue et joignant ses mains vénérables, veut contempler encore une fois, avant de les confier à la tombe , les traits divins de la Mère du Sauveur. Son regard plein de foi cherche à découvrir , à travers les ombres de la mort , quelques rayons de la gloire dont resplendit déjà la Reine des Cieux. Il ya dans ce regard un adieu d'espérance et de résignation, mêlé à je ne sais quoi de paternel qu'on ne trouve que dans les antiques portraits de...
Page 357 - ... et à ces innombrables statues qui décoraient soit l'intérieur soit l'extérieur de la nouvelle Sion. L'arc en pointe qui fait le caractère propre de cette architecture et se répète dans toutes ses parties , les tours qui s'élancent en flèches aiguës et découpées à jour , ces lignes perpendiculaires et pyramidales partout dominantes , et la prodigieuse élévation qui en résulte , tout cela n'est qu'un grand symbole , une idée sublime réalisée par des formes , un élan vers le...
Page 424 - Pont remarque que les colonnes ou fanaux se rencontraient particulièrement dans les cimetières qui bordaient les chemins de grande communication , ou qui étaient dans des lieux très-fréquentes.
Page 216 - ... L'institution communale est-elle le véritable point de départ de la formation d'une classe moyenne? Cette institution, qui a précédé, pour les grandes villps,roctroide chartes, de privilèges, n'est-elle pas, au contraire, la sanction donnée à l'existence antérieure de cette même classe? 15° Le système historique de la lutte des races, prouvé par l'histoire d'Angleterre, jusqu'à une époque rapprochée de la nôtre, peut-il être appliqué à la France après le XIIe siècle? Y at-il...
Page 398 - Pierre, et tenant un des coins du linceul , S. Jean rend à la terre, celle que Jésus lui donna pour mère sur la croix. A l'expression profonde et mélancolique de ses traits, on voit que ces funérailles lui en rappellent d'autres, plus lamentables encore. Un autre disciple , S. Jacques , frère du Seigneur, premier évêque de Jérusalem , se présente à la droite du prince des apôtres. Sa belle et noble tête penchée, annonce qu'il adore, le cœur serré, les hautes volontés du Très-Haut.
Page 215 - ... bien distincte et en opposition avec la religion druidique? 5°. Quel but les anciens se proposaient-ils en plaçant des vases dans les tombeaux ? A quel motif peut-on attribuer l'identité de formes que l'on remarque parmi ces vases , même parmi ceux trouvés à de très-grandes distances les uns des autres ? 6°. Les Gaulois ont-ils élevé des Tumuli dans le nord et l'est de la France, avant l'invasion des Romains? 7*. A quelles marques peut-on distinguer un tombeau frank d'un tombeau gaulois...
Page 188 - FrançoisMartin , docteur de Sorbonne , provincial de son ordre , et gardien du couvent de Caen. La plus grande partie de cette bibliothèque a été dissipée à la révolution.
Page 215 - Quel a été le système général d'invasion suivi en Lorraine par les peuples du nord? Ont-ils laissé des traces de leur passage, et quelles sont ces traces? 9°. Ne pourrait-on pas , au moyen d'objets d'art trouvés dans certaines contrées, parvenir à retracer, au moins approximativement, les limites territoriales des anciens peuples?
Page 388 - ... dérivée immédiatement de l'usage qui s'introduisit, dans les derniers temps de l'art antique, de décorer l'extérieur des édifices avec des cordons de briques et des incrustations en terre cuite et en pierre de couleur, et dont la pile de Cinq-Mars, près de Tours, et l'église de Saint-Jean, à Poitiers, nous offrent des exemples remarquables, fut adoptée dans les édifices romans les plus anciens et se prolongea dans quelques pays jusqu'au xne siècle.

Bibliographic information