Page images
PDF
EPUB

Les formalités voulues par la loi pour assurer la propriété de cel ouvrage

ont été remplies.
Droits de traduction et de reproduction réservés.

[blocks in formation]

DE

DROIT CIVIL

FRANÇAIS

COMPRENANT

L'EXPLICATION DES LOIS :

QUI ONT MODIFIÉ LE CODE CIVIL EN FRANCE ET EN BELGIQUE,

[blocks in formation]

EL R. N. ARNTZ,

PROFESSEUR DE DROIT A L'UNIVERSITÉ DE BRUXELLES,
ASSOCIÉ DE L'ACADÉMIE ROYALE DES SCIENCES, DES LETTRES ET DES BEAUX-ARTS DE BELGIQUE.

[blocks in formation]

For

9

[merged small][merged small][ocr errors][merged small]

Je me suis proposé de résumer, dans un ouvrage le moins volumineux possible, l'explication rationnelle et historique des principes du code civil français, et de discuter brièvement les principales controverses qui s'y rattachent ou que leur application a provoquées. Une large part a été faite à l'histoire interne du droit, dont l'étude est malheureusement encore trop négligée et sans laquelle la loi ne peut être comprise qu'imparfaitement. Je me suis efforcé de remonter à l'origine de toutes les dispositions du code et d'indiquer les transformations qu'elles ont subies dans le cours des temps.

Mon but était surtout d'écrire un livre pour les étudiants

742001

et pour ceux qui veulent acquérir une connaissance synthétique mais approfondie du droit français, sans le suivre dans ses applications nombreuses et détaillées. Appelé, il y a plus de vingt-cinq ans, à l'enseignement du droit civil, je me suis bientôt aperçu que les vastes et savants ouvrages qui ont été publiés sur le code civil depuis le commencement de ce siècle, et qui sont si précieux pour les jurisconsultes déjà formés et pour les praticiens, sont trop étendus pour

servir de guide à ceux qui ne sont pas encore initiés à la science

du droit.

J'accueillerai avec reconnaissance les observations de la critique bienveillante si elle veut bien s'occuper de ce livre; mais j'espère que, dans son appréciation, elle ne perdra pas de vue l'idée fondamentale qui l'a fait entreprendre.

Bruxelles, le 15 avril 1878.

« PreviousContinue »