Page images
PDF
EPUB

77

[ocr errors][merged small][merged small]

VALEUR en frarcs et

centimes. fr. ct. feta 163)

59. le ducat d'or de Hambourg, pour
60. le reichsthaler d'argent de banque de

Hambourg, puur
61. le mark lubs. pour

82

[ocr errors][merged small]

116

62. le ducat d'or de Hollande, pour
6j. de Aurin d'argent de Hollande, pour

[ocr errors]

S. 10. Monnoies du ci-devant Brabant.

[ocr errors]

64. la couronne de Brabant, en argent, va

Jant 162 Kreutzer d'Empire, pour
65. la demie couronne, pour
66. le quart de couronne, pour

191 1145 it

S. IT.

Monnoies du ci-deväpt Em.

pire germanique.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

67. l'écu de convention, ou reichsthaler,

pour
68. le demi écu, ou florin fort, pour
69. la piéce de 20 Kreutzer, appelée Kopf-
stuck, faisant de Aorin fort, ou šdu

florin Rhénan, pour
70. la pièce de 10 Kreutzer, ou demi

Kopfstuck, faisant į du florin Rhénan,
pour

0 86

0143 Ś

113

Werth'in gr. u. Eent. fr. El Br.

[graphic]
[ocr errors]

$. 8. Hamburger Münzen. 59. ein Hamburger Ducaten für 6o. ein Hamburger Reichschalet Banco in

Silber für 61, eine Mark Lubisch für

[ocr errors]

$.9. Holländische Münzen. 62. ein holländischer Ducaten für 63. ein holländischer Silber , Gulden für

1.

§. 10. Bormalig Brabåntische

Münzen. 64. ein brabantischer Kronenthaler , 162 Kreu.

jer, Reichswåbrung, geltend, für 65. ein halber Kronenthaler für 66. ein Biertel. Kronenthaler für

[ocr errors]

1

[ocr errors]

8.11. Vormalige Reichs- Mängen. 67. ein Conventionsthaler oder Reichsthaler

für 68. ein Halber Conventionsthaler oder schwer / 318

rer Gulden für 69. ein 20 Kreußerstück, eines schweren

Guldens; oder { eines Rheinischen Guldens betragend, für

861 70. ein to Kreugerstůc oder Halbes Kopfstück,

ein Fünftel eines Rheinischen Guldens be * tragend, für

431

S. 12, Monnoies d'Autriche, de Hon. | VALEUR

en francs et grie' et de Bohème.

centimes.

?fr. Jct. Ifct. 71. le ducat d'or, pour.,

p1163 22. le double souverain d'or, pour

34182 73. le souverain, simple, pour 24. les monnoies d'argent, jusques et com74

pris la pièce de 1o Kreutzer, ou demi Kopfstuck, comme au paragraphe précédent.

1714

Art. 2. Seront pareillement reçues dans toutes les caisses publiques de Notre Royaume, mais seule. ment comme appoint ou fraction de la pièce immé. diatement supérieure dans chaque systeine monétaire, les pièces de monnoie de billon et de cuivre d'une valeur nominale au dessous de la plus basse de celles des nouvelles monnoies françaises, des monnoies de Hesse - Cassel, de Brunswic. Wolfenbuttel, de Saxe, de Hildesheim, de Munster et Paderborn, de Hanovre ou de Brunswic. Lunebourg, ei de Prussé, désignées aux 7 premiers paragraphes de l'article précédent.

Ces pièces inférieures, jusques et compris la dernière dans chaque système monétaire, seront reçues dans nos caisses pour leur valeur nominale, et, en francs et centimes, d'après la proportion établie pour chacun de ces systèmes monétaires,

Afin qu'aucun doute ne puisse s'élever sur la quotité de l'appoint, déclarons que les comptables et receveurs publics ne pourront être contraints de recevoir de chacun de Nos débiteurs et par chacun de leurs payemens, plus de 2 pièces de 2 centimes de la nouvelle monnoie française, attendu que la pièce immédiatement supérieure est de cinq centimes; ni plus d'une pièce de s centimes, attendu que, dans

[ocr errors]

115 $. 12. Deffreichische, Hungarische und

Böhmische Münzen. 71. ein goldener Ducaten für 72, ein doppelter Couperaind’or für 73. ein einfacher Souveraind'or für 74. die Silbermünzen, bis auf die 10 Kreußer.

stúfe oder halben Kopfstúde, wie im vor: hergehenden Paragraphen.

[graphic]

Art. 2. Die Geldmünzen von Billon und Kupfer, deren Nominal • Werth geringer ist, als der niedrigste No. minal - Berth der in den sieben ersten Paragraphen des vorhergehenden Artikels ermeldeten neuen französischen, der Hallen- Caflelischen, Braunschweig. Wolfenbüttelschen, Sådfisden, Hildesheimisdhen, Münsterischen und Paders bornischen, Hannoverischen oder Braunschweig - Lüneburgi. iden und Preußischen Münzen, sollen ebenfalls in allen öffentlichen Caffen Unsees Königreichs, jedoch bloß als Scheidemünze,

oder Bruch der Geldmünze, welche nach jeder gedachter Wahrungen in unmittelbar hóþerem Werthe steht, angenommen werden.

Diese piedern Geldmünzen, einschließlich der legten von jeder Währung, sollen nach iþrem Nominal - Werthe und, in Franken und Centimen berechnet, nach der für jede dieser Wahrungen aufgestellten Proportion angenom. men werden.

Und damit kein Zweifel über die Frage entstepen möge, wie viel an Scheidemůnje angenommen werden dürfe, so erklären wir, daß die Einne mer und öffent. lichen Gelderheber nicht gezwungen werden können, von jedem Unsrer Schuldner, and bey jeder von diesen zu machenden Zahlung mehr aufzunehmen, als zwey Stücke zu jwey Centimen ovn dem neuen französischen Gelde, weil die in unmittelbar höherm Werthe stehende Münze ein Fünf Centimenstück it; noch mehr, als ein Fünf. Centimensiück, weil die in unmittelbar höherm Werthe

Je nouvead gystème français, la pièce immédiatement supérieure est le dix centimes; ni plus d'un albus valant actuellement la 32° partie du thaler de Hesse - Cassel ou 9 pfenning, attendu que la pièce immédiatement supérieure est d'un gros valant 12 pfenning; ni plus de trois pièces d'un pfenning de Brunswic. Wolfenbuttel, attendu que la pièce immé. diatement supérieure est de quatre pfenning; et ainsi des autres.

Défendons à nos receveurs et comptables de s'écarter de cette règle, sous peine d'en repondre et de destitution.

Nous leur enjoignons aussi, sous les mêmes peines, de maintenir l'exécution des réglemens actuels qui préscrivent à nos débiteurs de s'acquiteter dans les pièces de monnoie qui y sont déterminées.

.

Art. 3. Sont exceptées des monnoies inférieu• res qui, d'après l'article précédent, doivent être reçues pour appoint selon leur valeur nominale,

1. dans le système monétaire du ci-devano Electorat de Hesse. Cassel, savoir la pièce de billon de six heller ou de moi- VALEUR

en francs es tié d'un albus, qui au lieu de 4 pfen centimes. ning i, ne sera reque que pour 4 pfen. fr. ct let. ning ou un tiers de gros, et comprée en argent courant de la nouvelle monnoie de France, pour

s et les pièces, en cuivre, du même systè.

me monétaire de Hesse - Cassel, portant
les dénominations de 8, de 6, de 4,

,
de 3, de 2, et d'un heller, les quelles
seront élevées au rang des pfenning et,
comme telles, reçues pour autant de
pfenning qu'elles indiquent de heler,
à raison d'un pfenning pour Tolles

« PreviousContinue »