L'Ami de la religion: journal ecclésiastique, politique et littéraire, Volume 5

Front Cover
A. LeClere., 1815
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 403 - Si donnons en mandement à nos cours et tribunaux, préfets, corps administratifs et tous autres, que les présentes ils gardent et maintiennent, fassent garder, observer et maintenir, et pour les rendre plus notoires à tous nos sujets, ils les fassent publier et enregistrer partout où besoin sera : car tel...
Page 319 - VM saura toujours concilier avec les bienfaits de sa clémence les droits de la justice; et nous oserons solliciter humblement de son équité la rétribution nécessaire des récompenses et des, peines, l'exécution des lois existantes, et la pureté des administrations publiques.
Page 142 - ... la tyrannie sous le nom de liberté; une reine fugitive > qui ne trouve aucune retraite dans trois royaumes, et à qui sa propre patrie n'est plus qu'un triste lieu d'exil; neuf voyages sur mer, entrepris par une princesse, malgré les tempêtes; l'Océan étonné de se voir traversé tant de fois en des appareils si divers, et pour des causes si différentes; un trône indignement renversé, et miraculeusement rétabli.
Page 321 - Sire, au milieu des vœux de concorde universelle, et même pour la cimenter, c'est notre devoir de solliciter votre justice contre ceux qui ont mis le trône en péril. Votre clémence a été presque sans bornes ; nous ne venons pas...
Page 326 - A tous présents et à venir, salut. Nous avons ordonné et ordonnons que le projet de loi dont la teneur suit sera présenté en Notre nom à la Chambre des députés par Notre ministre secrétaire d'Etat au Département de l'instruction publique, grand maître de l'Université de France, que Nous chargeons d'en exposer les motifs et d'en soutenir la discussion. ART. 1.
Page 292 - Mais, messieurs, d'autres soins plus doux et non moins importants vous réunissent aujourd'hui ; c'est pour donner plus de poids à vos délibérations, c'est pour en recueillir moi-même plus de lumières que j'ai créé de nouveaux pairs, et que le nombre des députés des départements a été augmenté.
Page 293 - Assez d'autres objets importans s'offrent à nos travaux ; faire refleurir la religion, épurer les mœurs, fonder la liberté sur le respect des lois , les rendre de plus en plus analogues à ces grandes vues , donner de la stabilité au crédit, recomposer l'armée , guérir des blessures qui n'ont que trop déchiré le sein de notre patrie , assurer enfin la tranquillité intérieure , et par là faire respecter la France au dehors , voilà où doivent tendre tous nos efforts.
Page 267 - Révolution sont tous ceux qui, par quelques moyens que ce soit et de quelques dehors qu'ils se soient couverts, ont cherché à contrarier la marche de la Révolution et à empêcher l'affermissement de la République.
Page 279 - ... un ministre qui a Vieilli dans la carrière que vous parcourez. SM honore par ce choix la place que vous occupez, et vous annonce ainsi l'importance et le prix qu'elle met à vos travaux. » Jamais l'administration ne fut plus difficile , jamais aussi elle ne prépara plus de gloire à celui qui en remplira dignement les fonctions. Les difficultés doivent augmenter votre courage. Rassemblez toutes vos forces pour les vaincre. Ne pensez qu'à vos devoirs, ne vous occupez que d'eux , soyez homme...
Page 403 - Tout individu , quelle que soit sa profession , civile , militaire ou autre , qui aura été arrêté comme prc'venu de crimes ou de délits contre la personne et l'autorité du Roi , contre les personnes de la famille royale , ou contre la sûreté de l'Etat , pourra être détenu jusqu'à l'expiration de la présente loi , si , avant cette époque , il n'a été traduit devant les tribunaux.

Bibliographic information