Bulletin de la Société linnéenne du nord de la France, Volumes 3-4

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 238 - ... pour ce don. 6° M. de Mercey, en réponse à une lettre de M. le Président, écrit qu'il fera son possible pour contribuer à la part que la Société Linnéenne doit prendre à l'Exposition universelle de 1878. 7° M. le Ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts informe que la 15° réunion des délégués des sociétés savantes aura lieu à la Sorbonne du 4 au 7 avril 1877. Des bulletins de circulation à moitié prix seront adressés aux délégués qui en auront fait la demande...
Page 285 - Général n'ayant pu se rendre à la séance pour raison de santé, le Secrétaire Adjoint donne lecture du procès-verbal de la séance précédente. Il est adopté sans observations. M.
Page 84 - Fermaire, et près de seize cents types représentant un ou plusieurs insectes de chaque genre dessinés et peints d'après nature avec le plus grand soin par M. Jules Mignaux et par M. Th. Deyrolle. Paris, 1857-1868. Deyrolle. 4 vol. gr. in-8».
Page 233 - ... curieux. Là on ne paraît point se payer de mois, toute communication a sa valeur et elles sont aussi variées qu'instructives. Je vous recommande donc la lecture de ces Bulletins ; géologues d'abord, botanistes, entomologistes, conchyliologistes, tous enfin y trouveront de sérieuses et utiles observations. Je vous recommanderai dans le Bulletin de la Société des Sciences naturelles et historiques de l'Ardèche un mémoire de M. Dalmas sur l'organisation et la vie des animaux et des végétaux....
Page 149 - Mais le cygne luimême, immangeable, ménagé de l'homme pour sa beauté, sa grâce, le cygne, si commun jadis en Italie, et dont Virgile parle sans cesse, y est rare maintenant. On chercherait en vain ces blanches flottes qui couvraient de leurs voiles les eaux du Mincio , les marais de Mantoue , qui pleuraient Phaéton à l'ombre de ses sœurs, ou dans leur vol sublime, poursuivant les étoiles d'un chant harmonieux, leur portaient le nom de Varus. Ce chant , dont parle toute l'antiquité , est-il...
Page 40 - Bulletin hebdom. n° 427, 428, 430, 431, 432. 5° Bulletin de la Société centrale d'Horticulture du département de la Seine-Inférieure. Tome XVII, 3° cahier 1875.
Page 104 - II est inutile de spéculer sur l'emploi de ces armes gros» sières mais vénérables. Nous pourrions presque aussi bien » demander à quoi ne pouvaient-elles pas servir ? Quelque » nombreux, quelque spéciaux que soient nos instruments mo» dernes, qui oserait décrire l'usage exact d'un couteau * Mais le » sauvage primitif n'avait pas un semblable choix d'instruments; » nous avons peut-être devant les yeux tout le contenu de ses » ateliers ; et, avec ces instruments, quelque grossiers qu'ils...
Page 89 - Auxerre, 1874. Dalmas (J.-B.). Origine et théorie des corps inorganiques et organiques, ou formation des corps inorganiques; organisation et vie électrique du végétal et de l'animal. — Les tremblements de terre de la Drome et de l'Ardèche, in-8°, 79 p.; Paris, 1874, chez F.
Page 120 - Lantilhac, qui traite celte fois des substances fertilisantes, c'est-à-dire des amendements et des engrais. Dans le Bulletin de la Société d'études des Sciences naturelles de Nîmes, vous trouverez une analyse d'une conférence de M. Clément sur la lutte des mollusques pour l'existence, lutte contre les circonstances extérieures, lutte contre d'autres mollusques ou d'autres animaux ; une notice géologique sur la colline du Puech d'Autel près Nîmes et une noie ichthyologique sur le Barbeau...
Page 119 - Oursins, parallèle à la côlc, avait plusieurs centaines de mètres de long, sur 10 à 20 mètres de large. Tous les animaux appartenaient à une même espèce, VEchinus lividus. La position des Oursins est invariable. La bouche reste appliquée en bas, au centre du trou; l'anus est par conséquent en haut. Les trous sont hémisphériques, parfois cylindriques, et les oursins, que l'on peut observer à marée basse, y restent engagés, et complètement immobiles. Ce phénomène singulier de perforation...

Bibliographic information