Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
[merged small][graphic]

DE

PHILOSOPHIE CHRÉTIENNE.

RECUEIL PÉRIODIQUE

LA

Destiné A FAIRE CONNAÎTRE TOUT CE QUE LES SCIENCES AUMAINES

ET EN PARTICULIER L’HISTOIRE, LES ANTIQUITÉS, L'ASTRONOMIE, LA
GÉOLOGIE, L’AISTOIRE NATURELLE, LA BOTANIQUE, LA PHYSIQUE,
CHIMIE,
L'ANATOMIE,

LA PHYSIOLOGIE, LA MÉDECINE ET LA JURIS-
PRUDENCE RENFERMENT DE PREUVES ET DE DÉCOUVERTES EN FAVEUR
DU CHRISTIANISME ;

Par une Société

D'ECCLÉSIASTIQUES, DB LITTÉRATEURS, DE NATURALISTES , DE MÉDECINS

BT DE JURISCONSULTES.

[blocks in formation]

PARIS,
Au Burean des Annales de Philosophie Chrétienne,

Rue St.-Guillaume, n° 23 , Faub. St.-Germain.

1832.

Harvard Oolla 1, ktor

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]

ANNONCÉE PAR LES TRADITIONS ET LES CROYANCES RELIGIEUSES DE TOUS

LES LEUPLES

Deuxième Article:

Des sacrifices ; leur origine, source véritable de l'idée qui leur donna

naissance.

Nous avons dit que l'ouvrage de M. Schmitt se terminait par un morceau sur les Sacrifices. Il n'est personne qui ne connaisse l'admirable traité du comte de Maistre sur ce sujet, lequel fait suite aux Soirées de Saint-Pétersbourg : c'est la théorie de ce grand génie que l'auteur allemand a adoptée; profitant des précieuses idées découvertes par son regard pénétrant, il s'attache à les faire ressortir en approfondissant les recherches historiques, et en y joignant ses propres réflexions. On trouve dans ce morceau beaucoup de particularités curieuses sur les sacrifices des anciens, surtout sur l'horrible coutume des sacrifices humains, nés du sentiment de la déchéance de l'homme et de sa culpabilité, de la conviction de la nécessité d'une satisfaction, enfin de l'idée que Dieu acceptait la substitution de souffrances expiatoires, à celles du vrai criminel. Voici comment est exposé

· Voir le premier article dans le N° 24, t. IV p. 410 de la 413 de la 2e édition.

1

e

« PreviousContinue »