Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

Ci-contre.

47,076,485555 Ci-contre.

1,108,0214.86% Les vacations p

martelage et récolement, dans

1,485,756 77 les bois' communaux et d'établissemens publics. .

377,734 gr. Enfin le produit de la pêche.. 514,735 99. Total général de ces divers produits. 49,076,678"11":

Ce qui présente une différence en plus, sur les pro.. duits de 1807, de 2,723,893 f. (1).

30. Que les améliorations et réparations qui ont été exécutées, consistent en:

574 hectares de recépage ;
11,211 hectares ensemencés;
7,066,703 arbres et menus plants;

2013 hectares de terreins vagues qui ont été dounés à temps limité, à la charge de les serner et planter.

Les aménagemens autorisés comprennent 3065 hectares de bois impériaux; 7514 hectares de bois des communes et établissemens publics : au total 10,579 hectares.

(1) Le tableau des produits forestiers , inséré dans le compte de l'exercice de 1807, ne présente qu’un total de 44,056,110 f.: parce qu'à l'époque de la formation de ce tablean, l'administration, n'avoit encore reça que très-peu d'états des produits accessoires relatifs à cet exercice ; mais

finitif, les produits forestiers de toute espèce , de l'année 1807, se sont élevés à 46,353,085.f.

Tous les produits ne sont pas encore connus ponr l'année 1808, et cependant, il y a une augmentation de 2,723,893 f. sur le produit de 1807.

[ocr errors]
[ocr errors]

48,585 mètres de chemins, faits à neuf ou réparés;

739,359 mètres de fossés, également faits à neuf ou réparés ;

4,063 mètres de chemins de vidange élagues ; 14 pépinières ont été établies; 50. Qu'il a été recouvré 8,329 hectares de bois; 60. À l'égard des procès-verbaux de délits, venus à la connoissance de l'administration, il y en a eu de rapportés 97,199 de jugés.

79,050. à juger.

18,149 Quantité égale. . . 97,1994

Les amendes et les condamnations se sont élevées. en principal à (1).

3,195,629 fr. en frais, liquidés par jugemens. 539,573

Total. 3,7 26,202 fr. Dont, en recouvremens effectués. 1,936,818 fr. Restant à recouvrer(2). . . 1,790,384.

Somme égale. . 3,726,202 fr. En présentant,l'année dernière, l'extrait du compte relatif à l'année 1809, nous avons annoncé que nous rapprocherions les produits donnés par l'administraiion des forêts depuis l'an IX (1801), époque de son organisation ; nous espérons pouvoir le faire dans un prochain numéro des Annales.

.

(1) Dans cette somme se trouve comprise celle de 1,487402f. yni restent à recouvrer sar les condamnations antérieures.

(2) Il doit être dédnit de cette somme 695,933 f.; montant les non-valeurs résultant des procès-serbaux de carence.

No. 4. Végétation extraordinaire. Nous avons précédemment parlé de chênes d'une grosseur et d'une envergure extraordinaires ; nous avons (page 114 des annales de 1809 ) fait connoître le prolongement presqu’incroyable des racines de l'acacia du presbytère de la Jamaïque près NewYorck; nous pensons que nos lecteurs liront avec quelqu'intérêt, la description d'un châtaignier, d'un tilleul , d'un orme et d'un if, également remarquables par les singularités qu'ils présentent,

Ces arbres se trouvent; savoir : le châtaignier dans le département d'Ille et Villaine : et les trois autres, dans celui des Deux-Sèvres.

Le CHATAIGNIER est situé sur la terre du Plessis près de Bécherel, arrondissement de Montfort. A un mètre d'élévation, ce châtaignier à neuf mètres de tour (près de 28 pieds) et ses racines , qui sortent de terre, lui donneroient une 'circonférence plus étendue, si on le mesuroit au niveau du sol. Les prisonniers anglois qui se trouvoient à Bécherel, dans les dernières guerres,

venoient souvent visiter cet arbre vénérable ; ils l'ont fait connoître dans leur patrie; et on à vu des voyageurs de cette nation, se détourner de leur route , pour venir rendre hommage au châtaignier du Plessis.

Le TILLEUL se voit sur la terrasse du château de Chaillier , près de Melle, et M. DUPIN, Préfet, en a parlé dans sa statistique. La tige de cet arbre est creuse :elle a 15 mètres ( 45 pieds) de circonférence ; elle porte six branches parfaitement horizontales , dont le diamètre, à leur base, est de plus de douze décimètres (3. pieds 8 pouces): ces branches, qu'on a étayées depuis long-temaps, ont 14 mètres ( 43 pieds,

[graphic]

de longueur; ce qui donne, à cet arbre prodigieux, une circonférence totale de 103 mètres ( 317 pieds ); de différens points des branches horizontales, s'élévent plusieurs grosses branches perpendiculaires, de plus de 15 metres ( 46 pieds) de hauteur , et d'une grosseur proportionnée. Chacune de ces branches forme, à elle seule, un grand arbre : de sorte que ce tilleul, dont la hauteur est de 18 à 20 mètres ( 55 à 60 pieds ), présente le spectacle d'une forêt sur une seule tige. .

L'ORME est dans le jardin de la mairie de Niort ; rien de plus extraordinaire que la disposition, la forme et la longueur de ses branches. Cette disposition est telle , que l'on croit généralement, dans la ville, que cet arbre a été planté la tête en bas , et que ce sont ses racines qui en forment les branches : ce qui donne lieu , au surplus, à cette opinion , c'est que cet arbre, qui forme à lui seul un vaste cabinet au fond du jardin , et qui en recouvre parfaitement toutes les faces , présente une multitude de branches enlacées et greffées en plusieurs points entr'elles : toutes ces branches sont minces dès leur origine, et conservent le même diamètre dans la plus grande partie de leur étendue, qui est généralement de 8, 9, et 12 mètres (24 27 et 36 pieds ). Pendant la saison, le feuillage qui prend dès le pied du berceau , offre un asile impénétrable aux rayons du soleil.

L'Ir se trouve à Lezay, dans un château appartenant à la maison de Laval. Cet arbre, dont la tige a 2 mètres (6 pieds) de hauteur, se divise en un grand nombre de branches , partant toutes du même point de cette tige , et extrêmement évasées; de manière qu'elles laissent au milieu de l'arbre, un espace. vide assez considérable: cette disposition donna l'idée de construire un cabinet dans cet arbre. On y éta

blit donc un plancher dont les solives sont appuyées sur les branches , et l'on disposa autour un banc intérieur , de forme hexagone assez régulière, avec un ados de hauteur ordinaire; le tout solidement assemblé. Les branches du bel arbre au dessụs duquel est ce cabinet, croissent toujours et se multiplient; elles se rapprochent par le haut et forment un couvert très-touffu, à la hauteur de sept pieds. Ce joli cabinet est assez grand pour qu'on y puisse dresser une table de douze couverts. (Extrait de la Description topographique et statistique de la France, par MM.'PeuCHET et CHANLAIRE.)

No. 5. Extrait de l'exposé de la situation de l’Empire

françois , présenté par S. Ex. le Ministre de l'intérieur au Corps législatif, le 12 décembre 1809

Dans le N.° 3 de ces Annales (page 114 et suivantes ), nous avons dorné un extrait de l'exposé de la situation de l'Empire françois , présenté au corps législatif, le 2 novembre 1808 ; il nous paroit utile de parler ici de ce qui, dans l'exposé fait le 12 décembre dernier, au corps législatif par S. Ex. le ministre de l'intérieur, peut plus particulièrement concerner l'administration des forêts.

Cet exposé se compose de plusieurs objets principaux, savoir: 1°. les travaux publics ; 2°. les travaux de Paris ; les établissemens de bienfaisance; 4°. l'instruction publique ; 50. les sciences les lettres et les arts; 6o. l'agriculture; 7o. les manufactures et l'industrie; 80. les mines; 90. le commerce; 10°.les finances; 119, l'administration ințérieure et la justice; 120. les cultes ; 130. guerre ; 14o. enfin, la politique.

« PreviousContinue »