L'Ami de la religion, Volume 85

Front Cover
Librairie Ecclésiastique d'adrien le clere et cie, 1835 - Paris (France)

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 140 - ... l'État, à l'égard de ses membres, est maître de tous leurs biens par le contrat social qui, dans l'État, sert de base à tous les droits, mais il ne l'est à l'égard des autres puissances, que par le droit de premier occupant, qu'il tient des particuliers.
Page 356 - Voir autour de vous multiplier à l'infini vos serviteurs et vos esclaves? mais ce sont des témoins qui vous embarrassent et vous gênent ' , plutôt qu'une pompe qui vous décore. Habiter des palais somptueux? mais vous vous édifiez, dit Job ', des solitudes où les soucis et les noirs chagrins viennent bientôt habiter avec vous. Y rassembler tous les plaisirs? ils peuvent remplir ces vastes édifices, mais ils laisseront toujours votre cœur vide.
Page 497 - Dans le cas prévu par l'art. 28 du décret du i'r germinal an i3, l'assignation à fin de condamnation sera donnée dans les trois mois au plus tard de la date du procèsverbal, à peine de déchéance. Elle pourra être donnée par les commis. — Lorsque...
Page 4 - Dieu et le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a comblés en Jésus-Christ de toutes sortes de bénédictions spirituelles pour le ciel; 4.
Page 128 - Dans l'un et l'autre cas, assujettir à des formes légales la résistance à l'oppression est le dernier raffinement de la tyrannie.
Page 158 - ... de notre expérience et de nos profondes sympathies, nous nous sommes constitués en permanence. Nous suivons avec l'intérêt le plus vif, avec l'anxiété la plus fraternelle, des débats auxquels nous regrettons de n'avoir pu prendre une part plus active.
Page 128 - Les rois, les aristocrates, les tyrans, quels qu'ils soient, sont des esclaves révoltés contre le souverain de la terre qui est le genre humain et contre le législateur de l'Univers qui est la Nature.
Page 141 - C'est lui qui instituera et changera à son gré la forme du gouvernement, qui choisira ses magistrats suprêmes, qui les révoquera quand il lui plaira, et qui les punira quand ils auront prévariqué. C'est le peuple qui garde et cultive le sol; c'est lui qui féconde le commerce et l'industrie, c'est lui qui crée toutes les richesses, à lui donc appartient le droit d'organiser la propriété, de faire une équitable répartition des charges et des jouissances sociales, en un mot d'ordonner la...
Page 90 - ... éprouvent le besoin d'exprimer publiquement leur douleur de n'avoir pu être utiles à leurs amis, et protestent, de toute l'énergie de leur conscience, contre l'abominable iniquité qui va être consommée à la face de la nation ! Cormenin, député ; Th.
Page 126 - Les larmes ne sont pas pour nous, elles sont pour nos ennemis ; car après leur mort, il ne subsistera plus rien d'eux, qu'un souvenir de malédiction. Bientôt le bras du souverain s'appesantira terrible sur leur front ; alors qu'ils n'espèrent ni grâce ni pardon ! Quand le peuple frappe, il n'est ni timide ni généreux, parce qu'il frappe non pas dans son intérêt, mais dans celui de l'éternelle morale et qu'il sait bien que personne n'a le droit de faire grâce en son nom. — Salut et fraternité.

Bibliographic information