Essai sur lh́istoire de la formation et des progrès du tiers état: suivi de deux fragments du recueil des monuments inédits de cette histoire

Front Cover
Garnier, 1853 - Estates - 536 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 209 - ... que des quatre autres parties qui restent, les trois sont fort malaisées; et embarrassées de dettes et de procès ; et que, dans la dixième, où je mets tous les gens d'épée, de robe, ecclésiastiques et laïques, toute la noblesse haute, la noblesse distinguée, et les gens en charge militaire et civile, les bons marchands, les bourgeois rentés et les plus accommodés, on ne peut pas compter sur cent mille familles...
Page 144 - Dieu seul, il n'ya puissance en terre, quelle qu'elle soit, spirituelle ou temporelle, qui ait aucun droit sur son royaume, pour en priver les personnes sacrées de nos rois, ni dispenser ou absoudre leurs sujets de la fidélité et obéissance qu'ils lui doivent, pour quelque cause ou prétexte que ce soit...
Page 209 - Par toutes les recherches que j'ai pu faire, depuis plusieurs années que je m'y applique, j'ai fort bien remarqué que dans ces derniers temps, près de la dixième partie du peuple est réduite à la mendicité, et mendie effectivement ; que des neuf autres parties, il y en a cinq qui ne sont pas en état...
Page 144 - ... spirituelle ou temporelle, qui ait aucun droit sur son royaume, pour en priver les personnes sacrées de nos Rois ni dispenser ou absoudre leurs sujets de la fidélité et obéissance qu'ils lui doivent, pour quelque cause ou prétexte que ce soit; que tous les sujets, de quelque qualité et condition qu'ils soient, tiendront cette loi pour sainte et véritable, comme conforme à la parole de Dieu, sans distinction, équivoque ou limitation quelconque, laquelle sera jurée et signée par tous...
Page 212 - Le roi y représente la nation entière, et chaque particulier ne représente qu'un seul individu envers le roi. Par conséquent, toute puissance, toute autorité résident dans les mains du roi, et il ne peut y en avoir d'autres dans le royaume que celles qu'il établit La nation ne fait pas corps en France, elle réside tout entière dans la personne du roi.
Page 212 - La France est un état monarchique dans toute l'étendue de « l'expression. Le roi y représente la nation entière, et chaque « particulier ne représente qu'un seul individu envers le roi. Par «conséquent toute puissance , toute autorité, résident dans les « mains du roi , et il ne peut y en avoir d'autres dans le royaume
Page 22 - Des traits de fureur aveugle et de touchante modérat ion signalèrent cette nouvelle crise dans l'état du peuple des campagnes ; une foule de serfs, désertant leurs tenures, se livraient par bandes à la vie errante et au pillage; d'autres, calmes et résolus, négociaient leur liberté, offrant de donner pour elle, disent les chartes, le prix qu'on voudrait y mettre.
Page 12 - Enfin, pendant le désordre d'où sortit triomphant le régime féodal, le serf soutient contre son maître la lutte soutenue par le vassal contre son seigneur, et par les seigneurs contre le roi.
Page 210 - Le peuple même (il faut tout dire), qui vous a tant aimé, qui a eu tant de confiance en vous, commence à perdre l'amitié, la confiance et même le respect. Vos victoires et vos conquêtes ne le réjouissent plus; il est plein d'aigreur et de désespoir.
Page 139 - ... vous êtes le père, le tuteur et le protecteur; prêtezleur votre main favorable pour les relever de l'oppression sous le faix de laquelle ils ploient continuellement.

Bibliographic information