Louis XII et François Ier, ou, Mémoires pour servir à une nouvelle histoire de leur règne: suivis d'appendices comprenant une discussion entre M. le Comte Daru et l'auteur, concernant la réunion de la Bretagne à la France, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 206 - Toute justice émane du roi ; elle s'administre en son nom par des juges qu'il nomme et qu'il institue.
Page 6 - C'est là qu'on découvre que le lustre qui vient de la flatterie est superficiel, et que les fausses couleurs, quelque industrieusement qu'on les applique, ne tiennent pas.
Page 87 - Voyez-vous, mon frère, lui dit-il, cette belle dame: « elle est d'avis que je ne vous laisse point sortir de « Paris, que vous n'ayez révoqué le traité de Madrid.
Page 15 - Gentille Agnès, plus d'honneur en mérite, La cause étant de France recouvrer, Que ce que peut dedans un cloître ouvrer. Close nonain, ou bien dévot ermite.
Page 183 - ... théologie ne se borna pas à cette profession de foi : elle composa un catalogue des livres qu'elle avait censurés depuis l'invasion du luthéranisme , et le publia en i544> après l'avoir présenté au procureur-général , afin qu'il empêchât la publication et la vente des ouvrages réprouvés. Le livre de Rabelais, un ouvrage de Scaliger, ouvrage de pure critique, une Bible imprimée par Robert Etienne, la traduction des psaumes de David par Clément Marot, y étaient compris '. • L'autorité...
Page 32 - J'ay ouy conter à aucuns, qu'il vouloit fort que les honnestes gentilshommes de sa cour ne fussent jamais sans des maistresses; et s'ils n'en faisoyent il les estimoit des fats et des sots : et bien souvent aux uns et aux autres leur en demandoit les noms, et promettoit les y servir et leur en dire du bien ; tant il estoit bon et...
Page 138 - Je parie que vos maîtresses y ont eu une plus grande part que les meilleurs officiers d'armée : si bien donc que le peuple est ruiné, la guerre encore allumée, la justice vénale, la cour livrée à toutes les folies des femmes galantes, tout l'État en souffrance. Voilà ce règne si brillant qui a effacé le mien. Un peu de modéra•tion vous aurait fait bien plus d'honneur.
Page 172 - La Catelle, maîtresse d'école, brûlée vive sur la place qui est au bout de la rue de la Huchette ; Antoine Poile, pauvre maçon, fut le plus cruellement martyrisé; outre le supplice du feu, il eut la langue percée, et attachée à sa joue avec une cheville de fer ' . On avait inventé, pour rendre leur supplice plus douloureux, une machine appelée estrapade.
Page 331 - Ainsi , monseigneur , je ne puis trouver d'autre cause de ma diminution que mon peu de mérite ; mais la générosité du plus grand des rois et la faveur de votre protection peuvent bien encore suppléer à ce défaut , comme elles y ont suppléé jusqu'à l'année présente. C'est avec cette espérance, monseigneur, que je prends la hardiesse d'avoir recours à votre bonté, toujours si favorable aux gens de lettres et aux créatures de feu monseigneur le cardinal, dont la mémoire vous est si...
Page 336 - Majesté défend à toutes personnes de prendre le titre d'écuyer et de s'insérer au corps de la noblesse, s'ils ne sont issus d'un aïeul et père qui aient fait profession des armes ou servi au public en quelques charges honorables, de celles qui par les lois et mœurs du royaume, peuvent donner commencement de noblesse...

Bibliographic information