Alexandre [er et Napoléon d'après leur correspondance inédite 1801-1812

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 454 - Nous nous réunissons pour prier Votre Majesté d'écouter la voix de l'humanité , en faisant taire celle des passions; de chercher, avec l'intention d'y parvenir, à concilier tous les intérêts, et . par là , garantir toutes les puissances qui existent , et assurer le bonheur de l'Europe et de cette génération à la tête de laquelle la Providence vous a placé.
Page 618 - France, ou si après qu'elle l'aura acceptée il arrivait que, dans le délai de trois mois après l'ouverture des négociations, elles n'eussent pas conduit à un résultat satisfaisant, la France fera cause commune avec la Russie contre la Porte Ottomane, et les deux Hautes Parties contractantes s'entendront pour soustraire toutes les provinces de l'Empire Ottoman en Europe, la ville de Constantinople et la Province de Roumélie exceptées, au joug et aux vexations des Turcs.
Page 553 - SM l'empereur des Français , roi d'Italie , protecteur de la confédération du Rhin , et médiateur de la...
Page 85 - ... C'est sur de semblables principes que l'on pourrait procéder à la pacification générale, et donner naissance, à une ligue dont les stipulations formeraient, pour ainsi dire, un nouveau code du droit des gens, qui, sanctionné par la plus grande partie des Etats de l'Europe, deviendrait sans peine, la règle immuable des Cabinets, d'autant que ceux qui prétendraient l'enfreindre risqueraient d'attirer sur eux les forces de la nouvelle union.
Page 338 - Que laissez-vous à l'Autriche puisqu'on s'en sert? Voyez la carte, Monsieur le comte; la géographie ne veut décidément pas que la Servie soit à vous. Nous parlons aussi de l'Asie, c'est là que vous pouvez prendre. Trébizonde est sous votre main. Voilà une belle acquisition pour le ministre du commerce. En tout. Monsieur le comte, faites cette réflexion : tout ce que vous acquérez se touche et consolide votre puissance, tout ce que vous nous proposez est pour la nôtre presqu'au bout du...
Page 169 - Sur ce , je prie Dieu , monsieur mon frère , qu'il vous ait en sa sainte et digne garde. De Votre Majesté, le bon frère, NAPOLÉON.
Page 341 - L'empereur désire bien qu'elle soit en possession de la Finlande et pour l'avantage personnel de Votre Majesté et pour que les belles de Pétersbourg n'en entendent plus le canon. L'Empereur. — Mandez à l'empereur que c'est une affaire en bon train, que je le remercie et pour moi et pour les...
Page 412 - Romantzoff ne peuvent être acceptées. L'empereur. Constantinople, par l'éloignement des Turcs, ne sera plus qu'une ville de province, au bout de l'empire. La géographie veut que je l'aie, parce que, si elle était à un autre, je ne serais plus maître chez moi, et qu'il est cependant sans inconvénient pour les autres, l'empereur l'avouera, que j'aie la clef de la porte de ma maison.
Page 336 - C'est plutôt vous qui auriez tout. Qu'est-ce que c'est que Constantinople et ce qui l'entoure quand il n'y aura plus de Turcs? Enfin, comment voyez-vous la chose? L'AMBASSADEUR. — Constantinople m'effraye, je vous l'avoue. C'est un beau réveil que d'ouvrir les yeux empereur de Constantinople. De votre frontière actuelle jusque-là, c'est un empire tout entier. Quelle position, on peut dire, sur deux parties du monde ! Ce sont de ces idées avec lesquelles il faut se familiariser pour oser en...
Page 366 - L'on avait dès lors adjugé la Valachie, la Moldavie à la Russie, donnant à cet empire le Danube pour limite, ce qui comprend la Bessarabie, qui, en effet, est une lisière au bord de la mer, et que communément l'on considère comme faisant partie de la Moldavie; si l'on ajoute à cette...

Bibliographic information